Bouffée délirante

Fermé
fanny - 30 juin 2010 à 21:28
DCI
Messages postés
81570
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 juin 2022
- 31 mai 2015 à 13:01
Bonjour,
Mon mari est hospitalisé depuis le 25 avril, diagnostic, bouffée délirante aigue. Les débuts ont été trés difficiles, il est resté une semaine en isolement, puis 3 semaines en unité fermée. Maintenant il va mieu, la semaine derniére il allait beaucoup mieu, donc le psychiatre l a autorisé à rentrer et à dormir à la maison le week end. Le retour à l hopital dimanche soir a été trés dur. Depuis lundi matin, il se sent de nouveau persécuté, croit que la police va venir l auditionner, car au début de son délire il a cru voir des choses qui bien évidemment sont iréelles, mais pour lui, il reste toujours au bout de 10 semaines convaincu de son histoire. Ca me semble vraiment trés long. Quelqu'un peut il me renseigner, à savoir si une bouffée délirante peut durer longtemps. Merci
A voir également:

12 réponses

learning to fly
1 sept. 2012 à 18:16
Bonjour Fanny,

Je comprends votre inquiètude, ma famille a vécu ça également ... même encore maintenant , je sais que ma mère a très peur que je rechute et je peux le comprendre.
Ceci dit, je ne peux vous parler que de mon expérience vue de l'intérieur de la maladie .
Très franchement, je pense que le psy de votre mari a fait une grosse erreur en arrêtant le traitement , même si je ne doute pas que votre mari allait très bien malgré l'arrêt des médicaments . Ma psy m'a expliqué que j'ai une faille en moi qui me rend donc fragile . Par conséquent, je sais pertinemment que j'ai besoin de mon traitement de fond, à vie . Au début, cela m'a fait un choc lorsque la psy de l'hosto m'a dit ça 5 ans après mes 2 BDA (je venais consulter mon dossier médical ) . En même temps, j'ai accepté cette idée; je me dis que ce n'est pas très grave, je pense toujours aux personnes diabétiques qui ont aussi leur traitement à vie . Une pathologie mentale est une maladie comme une autre, seulement il y a encore du chemin à faire dans l'inconscient collectif, la psychiatrie fait malehureusement peur aux gens ....
Bref, tout ça pour vous dire que votre mari sortira de l'hôpital dès que possible, je suis sûre qu'il ira mieux ensuite, mais surtout qu'il prenne bien son traitement même si tout va bien dans sa tête , c'est comme une sorte de paratonnerre. Cela ne l'empêchera pas d'avoir une vie normale. Par ailleurs, le temps aussi est un excellent allié, comme le souligne très bien Rob .
Courage Fanny, un jour tout cela sera derrière vous pour de bon . Je dois vous dire aussi mon admiration pour votre soutien envers votre mari, cela doit aussi beaucoup l'aider .
24