Fin de vie d'un cancer pulmonaire polymétasta

Résolu/Fermé
isabelle40230 - Modifié par sante-medecine le 26/05/2011 à 11:52
 cc - 10 mars 2011 à 21:57
Bonjour,

mon mari âgé de 50 ans a été diagnostiqué d'un cancer pulmonaire a petites cellules avec métastases au foie, surrénales et os, depuis le 11/04/2008. Une première chimio de cysplatine et etoposide a été réalisée, la tumeur a réduite au niveau pulmonaire après 3 chimios, les métastases au foie et au surrénales ont disparues, pour les 3 dernières chimios rien n'a bougé : tumeur réduite au poumon avec trois nodules et toujours ces métastases sur tout le squelette. Aujourd'hui, il a fait 4 séances de radiothérapie ciblée au bassin, il a été transfusé, et il va recommencer un autre protocole de chimio pour ce cancer secondaire des os. Actuellement il est très faible, sous skenan 3 ou 4 fois par jour, cortisone, atarax, et lyrica. J'ignore combien de temps il lui reste a vivre, nous aimerions bien le savoir, car il a tant de dispositions a prendre. Quels sont les symptômes de la phase terminale afin que l'on sache quand le moment sera venu.

Merci de me répondre avec le plus de renseignements possibles
A voir également:

15 réponses

oxijane
Messages postés
7
Date d'inscription
dimanche 26 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
28 octobre 2008
5
Modifié par sante-medecine le 26/05/2011 à 11:51
Bonjour a toi et a ton conjoint....j.ai vécu le départ de mon père...je suis avec vous de tout coeur...bien sur les signes nous annonces, la perte plus grandes d'appétit , l'incontrôle du corps...mais je crois que il y a l,acceptation de a personne elle même et des gens qui l,accompagne certain dirons la résignations moi je crois que c'est le désir de vivre intensément ce qui nous reste ensemble.
ce fixer des objectifs n,est pas si fou cela nous fait partager encore de beaux moment et même s'il n,arrive pas ce n,est pas grave...
Je sais que mes propos vous paraitrons peut être bête un peu mais ce n,est pas mon intention, je suis un être humain avec qualités et défauts et je considères que l'un des plus beau cadeau que m'a fait la vie est d'avoir été au coté de mon père dans sa préparation de fin de vie! Bien sur nous ne voulons pas je te comprend sache le bien nous voudrions le garder avec nous mais un moment ou l,on vois l,autre humain que nous aimons tant traverser vers se nouveau virage nous passons nous aussi a ce virage forcement et nous nous voulons encore nous battre car nous avons la force et il n,est pas facile d'accepter que l,autre ne l,est plus.

Profiter de lui de ce cadeau qu'il vous donne d'être a ses cotés il vous fera cheminer dans votre phase de deuil.
ce mot fait peur je sais mais je crois que de le vivre avec lui est une façon de l,aider a partir sereinement et pour vous de vous offrir un cadeau unique celui du respect de la vie quoi que difficile.

j'ai du faire des choses que je ne n'aurais même pas osez penser faire pour mon père la phase la plus difficile fut lui injecter sa morphine...seulement moi et mon frère avant accepter de le faire jour et nuit je crois que c'est tout simplement parce que nous avons accepter de voir cette acte comme un soulagement pour lui une détente et aussi une partie de notre deuil car nous avions acquiescé a sa demande d'arrêter les traitements si non nous n'aurions pas pu.

Il vous faudra une grande abstraction de ce que vous vous voulez pour faire place q ce que lui veux embarquer dans ses délires parfois qui vous sembleront fous ou trop terre a terre.

Permettez vous de vivre chaque instant sereinement et intensément je ne sais si il est hospitalisé ou a la maison nous avons eut la chance d'avoir papa a la maison il est décédé. a la maison dans le salon entoure de nous nous l'avons ensuite laver dorloter il était beau............. guérit quand les pompes funèbres sont venu le chercher je me suis coucher dans son lit et j,ai sentit son odeur une dernière fois.....faite les choses sans gènes pour vous comme votre coeur vous guidera ....
j"espère que je n'aie pas été trop loin dans ma réponse pt est ce que ses ont des termes plus scientifique que tu aurais voulu...je t,aie parlé avec mon coeur car je me souviens du médecin de mon père qui est passe environ 1 h00 avant son décès et a qui mon père lui a dit fait quelques choses il en peu plus on en peu plus de le voir comme ça et elle a répondu je peux rien faire c,est vous qui faites déjà tout ce que vous pouvez vous le laissez partir moi je ne suis qu'une scientifique un docteur je ne peux pas donner la mort je peux supporter la souffrance.

je pense fort a vous quoi que je ne vous connais pas je vous envois mon ange de père peut être pourra t il vous aider un peu...peace


La vie peut être si simple quand on ne la complique pas non?
66