Je veux me suicider

Signaler
-
 Mel55 -
Bonjour,

Je m'appelle Marie-Esther et j'ai 15 ans, en faite je suis en dépression et je ne sais même pas pourquoi (j'ai vraiment honte de ne pas savoir pourquoi, mais au point ou j'en suis je n'est plus rien à perdre)enfin bref... La dépression me tue à petit feu et me transforme en quelqu'un : d'asocial, qui passe sa vie à dormir, d'ennuyeuse, de paresseuse, d' extrêmement triste et j'en passe [...] j'aimerais juste que l'on m'aide à trouver une façon de me suicider sans souffrir s'il vous plait ( en réalité, j'aimerais surtout que l'on me dise comment se sortir de cette me*** s'il vous plait je vous en supplie de m'aider pitié )

Je vous remercie d'avance et au revoir.

3 réponses

Messages postés
106724
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 janvier 2021
16 341
Bonjour Marie-Esther,

Le suicide n'est absolument pas la solution car une dépression, ça se soigne et se guérit et je vais te donner trois pistes :

-Demande à tes parents de consulter un pédo psychiatre ( médecin psychiatre de la naissance jusqu'à 16 ans ). Ils devront t'accompagner à la première consult pour des raisons administratives mais n'assisterons pas à l'entretient et par la suite tu iras seul(e).
Tu peux prendre prendre RDV chez un pédo psychiatre en libéral ( remboursé mais risque de dépassement d'honoraire parfois, se renseigner avant )
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMPP* infanto juvénile ( Centre Médico Psycho Pédagogique ) proche de ton domicile, service public, gratuité des soins, aucune avance d'argent. Il y a là des équipes pluri disciplinaires, pédopsychiatres, psychologues, infirmiers(es) psychiatriques, assistante sociales, diététiciens(nes),ergothérapeutes, psychomotriciens et éducateurs spécialisés. .
NB: Les psychologues en libéral ne sont pas remboursés

https://www.onisep.fr/Formation-et-handicap/Mieux-vivre-sa-scolarite/Accompagnement-de-la-scolarite/Le-CMPP-centre-medico-psycho-pedagogique

-Si cela te semble difficile, je te propose d'aller parler de tout ceci dans une "maison des adolescents "( reçoivent les jeunes de 11 à 25 ans pour certaines) en souhaitant qu'il y en ait une près de chez toi, tu y rencontreras des professionnels compétents dans ce type de problèmes, neutres, bienveillants et ils pourront t'écouter, t' aider, te conseiller voire t'orienter.
C'est anonyme et gratuit, clique sur ton département «  :

https://www.filsantejeunes.com/carte_mda

-Tu peux aussien discuter sur un site qui est à la disposition des jeunes de 12 à 25 ans et où tu auras la possibilité de t' informer, d'échanger, de poser des questions, de partager tes préoccupations.
C'est ici :
https://www.filsantejeunes.com/
Ils proposent des forums de discussion et de chat.
Il y a aussi moyen d'échanger par mail et même par téléphone avec des professionnel(le)s de la santé qui connaissent bien les problèmes et les préoccupations des ados et jeunes adultes.
Santé-Médecine n'offre pas ces moyens car un forum à ses limites.
N'hésite donc pas et inscrit-toi sur ce site sérieux et de confiance.


Bonjour,

Je vous remercie énormément de m'avoir répondu, je pense opter pour le site de discussion que vous m'avez conseillé. Merci encore et bonne fin de journée.

Cordialement,
Marie-Esther.
Messages postés
106724
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 janvier 2021
16 341 > Mel55
Mais de rien et surtout repasse donner de tes nouvelles ou si autre question
>
Messages postés
106724
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 janvier 2021

D'accord
Messages postés
106724
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 janvier 2021
16 341
Peut être ne retrouves tu plus ta question, je la fais donc remonter, merci de nous répondre
Bonjour Marie-Esther,
Ton message m'a ému.
Disons que je passe par la même chose, moi aussi j'en ai honte, moi aussi j'ai du mal a en parler et pire, je fais comme si tout allait bien et ça me tue.
Je me sentais face a un mur infranchissable, totalement paralysée de peur par ce que le futur me réservait car je savais que c'était sombre.
Jusqu'à tout récemment. Comment ? C'est bête a dire mais j'ai fais un tour en bateau. Ce vent d'air frais m'a fait réfléchir sur le fait que le monde n'était pas limite a moi, aux quatre murs de ma chambre, et qu'il y avait un "ailleurs" plus heureux quelque part dans le monde. Ca m'a réconforté et ca me réconforte encore quand je vais un peu moins bien.
Prends soin de toi Marie-Esther.
Tu n'es pas seule.
Bonjour Joanne,

Je vous remercie de votre commentaire qui m'a beaucoup touchée, j'en ai les larmes aux yeux. Ça fait beaucoup de bien de savoir que quelqu'un me comprend et me soutient, merci encore et bonne journée.