Comment se suicider sans souffrir et rapidement ?

Résolu/Fermé
Utilisateur anonyme - Modifié le 26 nov. 2021 à 11:32
 -MARIE- - 27 août 2012 à 16:04
Bonjour,
Je vis à Madagascar, en Afrique.. J'ai 17 ans, et je suis en classe de Première Scientifique... Voilà le souci.....

Dans la dernière nuit de Noël, en cette année 2011, vers minuit environ, j'avais décidé d'avaler 20 pilules de médicaments, ce qui faisait (j'avais plannifié longtemps mon coup) 2 kg de ces pillules: de puissants médicaments anti-épileptie, que j'ai accompagné d'alcool et d'un peu de somnifère, je pense... Quand je me suis reveillé, j'étais en réanimation à l'hôpital central de la capitale,...
Donc, j'ai échoué dans ma tentative de fin absolue et de retour initial... En fait, c'est mon meilleur ami qui m'a "sauvé la vie" ou plutôt anéantie du coup... Il est arrivé chez moi le lendemain matin.... Tout le monde pensait que je faisait encore la grasse-matinée comme d'hab' parce que ce sont les vacances... Mais lui il sentait que ça allait pas, et en fait j'étais à l'heure déjà dans une forme de coma "léger" comme mes médecins me l'ont dit... Et maintenant, je sais plus, je me sens vide en moi, comme si une partie de moi est arrivé à s'envoler...
En fait, j'en peux plus de mon existence... Je sais qu'il y a pire comme vie, et que mes amis et ma famille seront toujours là, mais c'est que, depuis 4 ans, je sens une terrible dépression m'envahir...
Le principal problème c'est que j'ai toujours voulu devenir astronome... Et mes parents, dans mes études, ils me mettaient énormément la pression... J'avais pas le droit à l'erreur... Je bosse toujours dur, et là je suis juste surmené, et j'en ai assez... C'est trop... Puis, j'ai connu pas mal de peines de coeurs rien que cette année... plus des amis qui m'ont déçus, abandonnés, des parents qui arrivent pas à m'écouter et m'entendre sérieusement quand je parle de mes soucis... Ma soeur vient de divorcer,... Mon frère, mariage forcé car père involontaire... Et moi je suis le dernier espoir, le dernier ravissement de mes parents... Ils comptent sur moi pour relever la barre.... Mais c'est trop!! J'ai atteint toutes mes limites: intellectuelles; physiques; psychologiques et surtout.... moral
Je me retrouve tout seul là, sans personne qui comprend mon acte...
En fait, j'ai vu des articles sur youtube, dans des magazaines, un peu partout, sur la théorie des Univers Parallèles et des Multiverses...
L'idée qu'il y a ailleurs un autre "moi" dans une autre vie, peut-être plus calme que celle-ci, ça m'a obsedé, et j'ai cru que si je mourrais, je renaîtrais (mon âme) dans une autre vie, et sous une autre forme... µ
Ca a l'air dingue, mais scientifiquement, je le sais, et j'y ai planché un semestre, c'est pas tout à fait impossible...
Quand Einstein a dit que rien ne voyage plus vite que la lumière, il savait pas qu'on observerait aujourd'hui des neutrinos plus rapides que les photons (des tachyons)...
Bref, tout ce que j'ai appris sur les Multiverses m'ont convaincu... Et je veux faire le grand voyage pour.... cette autre monde... C'est peut-être là l'idée que les gens se font de ce qu'ils nomment l'Enfer ou le Paradis... Mais bref, je veux à tout prix tenter le coup...
J'ai plus rien à perdre... Alors s'il vous plaît, aidez-moi à trouver, médicalement, la solution la moins indolore, mais aussi la plus fiable pour "voyager dans cet autre monde"...
Quitte à atterir dans un univers de néant, c'est pas grave, je veux tenter le coup.... J'ai tellement fait de conneries dans cette vie-ci, tellement souffert, et si peu profité de ma jeunesse et surtout de mon enfance terrible, que si je pouvais "recommencer" en quelque sorte la partie, j'aurais des chances de mieux m'en sortir, même si alors j'aurais plus aucun souvenir de ma vie antérieure)....

S'il vous plaît....

19 réponses

Dtepu
Messages postés
2571
Date d'inscription
lundi 10 octobre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
14 janvier 2012
739
4 janv. 2012 à 15:19
et surtout arreter de consulter des sites débiles en ligne sur internet...qui disent n'importe quoi.

lealoulou à raison, vous avez besoin d'être suivi médicalement...
615