Osgood

Polo-564 - 24 août 2009 à 16:58
fanfouedelamotte Messages postés 4079 Date d'inscription samedi 15 novembre 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 20 mars 2018 - 24 août 2009 à 18:03
Bonjour,
Moi aussi j'ai eu cette maladie j'ai 14ans , j'ai commencé a avoir un peu et j'ai tout de suite consulté , j'ai été arrété de foot pendant 8 mois j'ai repris le foot et il y a 1 semaine j'ai encore eu mal . Donc j'ai reconsulté un ostéopate et celui-ci m'a dit qu'il fallait que je fasse des sécance de Kiné et que je pouvais continué le foot mais ce kiné m'a dit qu'il pouvait il y avoir un risque que sa se redécolle et que je dois joué tranquillement mais moi qui joue au foot pendant 6h par semaine cela va ètre dur et il m'a dit d'achetez des chaussure de foot qui ne sont pas cher donc que faire un médecin me dit blanc et l'autre noir . Mais il faut que je me remuscle les jambes si je pouvais avoir des réaction svp . Aurevoir

1 réponse

fanfouedelamotte Messages postés 4079 Date d'inscription samedi 15 novembre 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 20 mars 2018 7 129
24 août 2009 à 18:03
Bonjour,
Cette maladie est une maladie de croissance: donc, sur le long terme, tu peux être rassuré: tu finiras par guérir.Mais, évidemment, celà ne résout pas ton problème à court terme avec le foot.
C' est dû à une traction exagérée du tendon sous rotulien sur la tubérosité tibiale antérieure, en particulier lors du shoot le plus courant: avec le dessus du pied. Mais aussi à toute les sollicitations brutales du quadriceps: saut, démarrages, réception après un saut, efforts en flexion forcée...

Comme il s’agit d’une pathologie de surmenage, l’approche thérapeutique doit comporter la mise au repos relative du membre inférieur impliqué ou une réduction des activités physiques de quelques semaines à quelques mois, afin de diminuer les contraintes sur l’appareil extenseur. Globalement, toutes les activités de sauts ou celles amenant des positions accroupies répétées, sont à proscrire. Les activités en décharge sont permises. Cette mise au repos relative doit se poursuivre jusqu’à disparition complète des signes cliniques. Par la suite, la reprise de l’activité doit être progressive. C' est à ce moment que la rééducation progressive chez un kiné peut avoir un intérêt. On doit enseigner au patient à bien étirer son quadriceps ( principalement le droit antérieur) et ses ischio-jambiers avant toutes activités sportives et après celles-ci.
La reprise du sport ne peut se faire qu' après la disparition de toute douleur et elle sera progressive. Au début, il faut éviter les shoots puissants, avec le dessus du pied, et utiliser plutôt le shoot du plat du pied ou de l' extérieur du pied ( les shoots en finesse plutôt que les shoots en force ).
0