Arret effexor

Signaler
-
Messages postés
10
Date d'inscription
vendredi 23 mai 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
23 mai 2014
-
Bonjour,
voila j'essaie d'arreter effexor, au depart g t à 75mg et la à 37.5mg, bref le doc ma dit de prendre une gélule par jours pendant 10j puis prendre 1fois tout les 2 jours ainsi de suite ...je ressent les même symptome que certain qui st en seuvrage, cad les vertiges, parfois des bouffés de chaleur, mais la ce qui me tracasse c'est que je me sens tjs déprimé, je suis hyper irritable et ça fiche pas mal le bordel dans mon couple, et j'arrete pas de gueuler pour rien même sur mon loulou...je me sens au plus mal g l'impression de porter le monde sur mes épaules...je suis triste, je ris plus, j'arrete pas de pleurer tout ce que je peux...
j'y met toute la volonté pour stopper ça en tentant de me convaincre que c'est pas ça la vie d'etre tout le tps sous ad mais bon c'est plus fort que moi et j'me dis que je me sentais drolement mieux avec au moins je me sentais heureuse.
j'en ai tellement marre de pas pouvoir m'accrocher à tenir le coup pour pas replonger dans mes "gélules magique", je sais pas pk j'me met dans des état pareils j'arrive à me faire pitié et surtout personne n'arrive à me comprendre pourtant il y a pire dans la vie, je le sais...
j'ai que 29ans j'ai pas vu grand chose de la vie et g même pas envie d'en voir plus, c'est terrible de dire ça alors que g un petit gars de 4ans adorable avc moi, j'ss horrible de penser à des merdes tel que de ne plus avoir envie de vivre, c'est tellement egoiste de ma part....
je sais plus quoi faire pour remonter la pente, g l'impression d'etre vraiment au plus bas...
quoi qu'il en soit merci de m'avoir lu...
betty.

8 réponses

je suis sous effexor 75 mg depuis 3 ans, l'an dernier j'ai voulu arrêter, j'ai consulté mon médecin qui m'a conseillé d'arrêter la prise progressivement, passer à 37.5 mg puis 1 jour sur 2, puis sur 3 etc... au bout de 2 mois je me croyais sortie d'affaire, j'ai donc arrêter. Et là les effets secondaires ont été horribles, vertiges effrayants à ne plus pouvoir me concentrer à mon travail, plus pouvoir conduire ou faire mes courses dans un magasin. J'avais d'énormes maux de tête. Je n'ai pas fais tout de suite le rapprochement avec l'arrêt d'effexor. Je suis allée consultée des neurologues, médecins, acupuncteur... et j'en passe. Tous me trouvait une origine différente à ces vertiges. Un médecin m'a demandé de reprendre effexor. Et là comme par miracle en 2 jours mes vertiges disparaissaient. Il faut vraiment que les médecins se penchent sur ces effets secondaires lors du sevrage d'un antidépresseurs car ils vous empêchent de vivre normalement. S'il vous plaît vous nous avez aidé à aller mieux avec les antidépresseurs, AIDEZ NOUS a aller encore mieux SANS... c'est une question de survie...
tu devrais sans doute retourner voir (au moins téléphoner) ton médecin pour parler avec lui de tout ce que tu décris.
Car arrêter c'est bien mais à condition de pouvoir se passer de son traitement dans la vie quotidienne, ce qui ne semble pas être ton cas.
Bon courage

Tiens bon, j'ai arrête après 5 ans, j'ai les mêmes symptômes que toi, je suis irritable et cela me fait peur parce que je deviens violente. Moi aussi, je pense quelquefois y revenir, mais... je crois que pour retrouver le "bon comportement" il faudrait peutêtre s'aider soi-même en faisant une bonne thérapie ?
Courage et je penserais à toi lorsque je serais mal en point, ça m'aidera à résister !
Sonia
hello, je comprends ce que tu ressens : ca fait deux semaines que j'ai arrêté l'eflexor et depuis , le matin je suis très euphorique et vers 16h30 le cauchemar commence : des angoisses très fortes accompagnées par des poussées d'agressivité presque incontrôlable et des idées noires. La vie sociable commence devenir difficile.

Je me demande si ca va durer long temps en espérant que cela ne va pas me pourrir à nouveau ma vie. Voilà voilà . Courage à tout le monde, ce n'est vraiment pas facile à vivre ces moments de sevrage !!
ça fait 4 mois ke je ne prend efexor et ça va très bien je l'ai arreter seulle suite a une ts et depuis g moin didè noire je voie plus clair dans ma vie
cela fait 1 moi que je ne prend plus d'effexor 37.5 j'ai mis 4moi pour l'arreter tout doucement
mais la je me sans démotivé , envie de rien j'ai évidemnt un peux plus d'angoisse et pourtant je prend un anxoalitique bref beaucoup de facteur dans ma vie font que je vai mal ma question est celle ci : mon état du momen c'est larret de leffexor ou tout les problem de ma vie du momen?
bonjour moi j'ai décidé d arrêter effexor de moi même c dur mais l on y arrive.le souci c de continuer a vivre bien sans.pour ma part je l ai déjà arrêté plusieurs fois et repris par la suite 5 ou 6 mois apres car trop énervé et anxieux.finalement je vais tenter de l arrêter mais cette fois en m aidant par les gellulesde millepertuis et griffonia j'ai lu que du bien la dessus et dans mon cas cela me tente.j ai eu une enfance assez raide il me reste donc quelques sequelles.les psy j en est croisé un ou 2 ca n a rien changé pour moi mon généraliste lui il s en fou il nest pas contrariant bref bon courage a tous essentiel c de vivre convenablement dans la mesure du possible avec ou sans cachet.
Messages postés
10
Date d'inscription
vendredi 23 mai 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
23 mai 2014

Je suis dans le même bateau! Pas facile et l'entourage n'est pas patient!
Iil ne faut pas te laisse alle il faut etre plus forte.moi je suis tombee dans ce traitement il y a 3 ans je l'ai pris penddant 9 mois et arret pendant 1an et repris penant 15 mois tous les jours j'etais avec le 37,5 puis deux moix 1 jour sur2 et le dernier moi le mardi et vendredi moi j'ai commence a sentir les effet secondaire a partir du moment ou je suis passe au mardi et vendredi .a ce jour cela fait 17jours que je ne prend plus rien et c'est encore dure .mais je n'ai pas le choix de me bouger j'ai 4 enfts dont un petit de 4ans demi et je travail toute la semainede 6h15 A 14H45 il faut etre plus forte c'est dure oui mais il ne faut pas se laisse bouffe par ca .bise a plus
Je n'ai pas de réponse j'ai lu votre message et je peux vous dire que la vie vaut vraiment le coup d'être vécue surtout avec un bambin de 4ans et un mari qui ne demande qu'à vous aimer et qui ne comprends peut être pas tout de votre état. Si je puis me permettre un conseil, reprenez effexor, et pendant que "les pillules magiques" vous aideront à mieux vivre trouvez une solution en parlant à votre conjoint et médecin sur l'arrêt progressif de ce médoc ...quitte à partager une gellule en deux voir d'avantage ..il existe en pharmacie des gellules vides. Le sevrage doit être très très lent afin d'éviter de retomber... avant le médoc.
Merci aussi de m'avoir lu .(actuellemnt je prends effexor 75mg, beaucoup plus d'effets agréables qu' indésirables, pour le moment je n'ai pas envie d'arrêter avant d'avoir trouver une solution de remplacement.
Bon courage, et souvenez vous la vie est tellement belle.
Bisous
Jean
Messages postés
10
Date d'inscription
vendredi 23 mai 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
23 mai 2014

Je suis empathie avec toi, tu souffres beaucoup .
Je suis moi- même entrain d'arrêter l'effexor et mon entourage est très hostile!
En gros, reprends comme avant , c'était mieux!