Je veux pas me suicider mais j'en ai vraiment trop marre.

Signaler
-
Messages postés
95577
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 juillet 2020
-
Bonjour,

J'ai des parents qui ne comprennent rien, qui m'ont foutue à la porte j'avais 23 ans. Un grand frère dont j'ai subis la méchanceté et la maltraitance, psychologique, j'ai même porté plainte contre sa mère. Des secrets sur mon passé, sur mon histoire m'ont mené à des crises d'angoisses à répétition. Un jour, après une croise d'angoisse, ma "mère" m'a faite hospitalisée sous contrainte, tout en maintenant haut et fort que j'étais complètement folle, ce que je suis loin d'être en réalité. J'ai vécu cela comme une trahison. Je vais bien maintenant, j'ai bientôt 25 ans et je tente de reconstruire ma vie. Mais rien n'est simple. J'ai eu plein d'atteintes à ma vie privée, hacking, coups de téléphones anonymes, menaces qui ont failli aggraver mes angoisses mais bon, je n'en ai plus maintenant. Je suis guérie de cela et c'est déjà une bonne chose. En revanche, il y a eu tellement de chocs traumatiques et émotionnels ces dernières années pour moi, qu'envisager ma vie et mon futur est d'un complexe, inimaginable. Mes parents m'ont reprise chez eux : j'ai passé le confinement avec eux et j'ai trouvé un moyen pour fuir à temps le domicile, avant qu'ils ne me fassent trop mal : travailler et aider des agriculteurs.

Mes parents m'ont toujours traitée comme de la m***e et pourtant, je suis loin d'être bête et j'ai même fais des études. Faculté de sport, deux ans, puis accident d'escalade et de ski coup sur coup, deux grosses opérations coup sur coup. Epaule, sternum en 2015, ligaments croisés en 2016.

J'ai tenté de m'en sortir, de travailler, mais je ne suis pas "diplômée STAPS" donc mes études ne valent rien. J'ai fais des petits boulots, de l'animation, des colonies, j'ai même publié un roman (je suis aussi écrivain). Ce roman, c'était très important pour moi, peu de gens veulent le lire et je dois faire ma com, moi : ce qui est épuisant.

En gros, je ne sais même pas l'objet de mon message ici.

J'ai besoin de vacances car je n'en ai pas eu depuis 2016 et mes parents prennent toujours le soin de se barrer ensemble, sans jamais me proposer quelque chose alors qu'ils savent très bien que je n'ai pas d'argent. Eux, je ne dirais pas qu'ils sont aisés, mais qu'ils pourraient faire des efforts et m'aider un peu.

J'ai donc besoin de repos, de vacances, d'être aimée tout simplement aussi, parce que je m'aime, certes, mais on ne peut pas passer sa vie à s'aimer, toute seule...je veux dire, même si j'ai de l'estime de moi, j'en ai marre que ce ne soit jamais réciproque et j'attends le minimum vital de mes parents, qui ne parlent jamais, qui ne me disent même pas bonjour, ni bonsoir, alors que nous sommes forcés de vivre sous le même toit.

J'ai besoin d'un chien, j'en sais rien.
D'un ami, de câlin, d'amour...

J'ai besoin de trop de choses qui paraissent évidentes pour certains mais qui sont tellement inaccessible pour moi. Je m'ennuie terriblement.

J'ai envie de vivre, honnêtement et je connais le goût de la vie, je ne pense pas être en dépression, juste d'une tristesse profonde et encrée, parce que cette situation ne peut plus durer et que je n'en vois pas la fin.

Je le répète : j'aimerais vivre, je voudrais vivre, j'aimerais connaître autre chose que ce que je connais actuellement ! Mais je me bats et je me débats pour obtenir une vie correcte sans succès ; au final, je suis triste oui mais motivée et juste, épuisée.

Je suis épuisée.

17 réponses

Messages postés
95577
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 juillet 2020
12 252
Bonjour,

", je ne pense pas être en dépression, juste d'une tristesse profonde et encrée"
Une tristesse profonde et ancrée est un signe de dépression tout comme cette irritabilité et cet épuisement.
Une dépression, ça se soigne et se guérit tu devrais consulter un professionnel car de plus tu as grand besoin de parler, d'où sans doutes ta venue ici .
Qu'en penses tu ?

Je pense que mon autre message que j'avais posté, tout aussi clair et développé, d'ailleurs peut-être mieux expliqué que celui-ci, avait son intérêt, je suis fatiguée. Je n'ai pas envie de tout réécrire, de tout réexpliquer, j'en ai ras le bol. Ma réponse : je n'en pense rien. Je sais juste que quand je suis loin de chez mes parents, je vais très bien. Quand ils sont là, j'ai envie de rien, et je suis en colère mais bon, pas vraiment en colère en vrai.
Messages postés
95577
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 juillet 2020
12 252
Mais j'avais lu les deux voyons et je persiste à penser que tu as grand besoin de t'exprimer mais pas auprès de n'importe qui , avec une professionnel neutre et bienveillant lié de plus au secret professionnel

J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte

J'ai besoin de changer de parents, c'est possible ?

En plus, j'ai vraiment mal à l'épaule, je sais pas…
Moi ça m'énerve d'avoir mal !
Messages postés
95577
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 juillet 2020
12 252
Et si tu essayais de t'autonomiser ?

Je ne sais même pas comment vous osez !
Messages postés
95577
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 juillet 2020
12 252
Si tu essayais de vivre seule en t'autonomisant ?

Quelle bonne idée, à 25 ans, je n'y avais pas encore pensé.
Bon, laissez tomber, vous êtes passés à côté de mon post,
Alors bonne journée, (J'ai certes besoin de parler mais à des personnes qui soient capables
D'un minimum de compréhension, ce qui apparemment, n'est pas votre cas)
Messages postés
95577
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 juillet 2020
12 252
Mais je suis à ton écoute voyons et ai les compétences nécessaires pour cela mais j'ai besoin de mieux te connaitre pour pouvoir mieux t'aider.

Et bien je me pose des questions sur les compétences qu'il faut dans ce cas.
Moi aussi, je peux aider des gens ! J'ai trouvé un nouveau boulot, peut-être.
M'autonomiser ? Il n'y a pas plus autonome que moi !
Si on parle en terme de matériel, je n'ai rien.
Ce qui n'enlève pas ma valeur, humaine, merci.
Et mon sens des responsabilités et du devoir à la fois.
Messages postés
95577
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 juillet 2020
12 252
Je parlais aussi d'autonomie financière
C'est ça le problème , le matériel et tu dis "J'ai trouvé un nouveau boulot, peut-être."
Pour info, sur tous les forums du groupe CCM Benchmark (voir en bas de page ), on peut voir à droite du pseudo éventuellement une coche dans une bulle bleu en mettant le pointeur dessus, on sait s'il s'agit d'un expert certifié ou professionnel certifié, puis le nombre d'internautes l'ayant remercié et si on met le pointeur sur le pseudo, il s'affiche dans une fenêtre :
-nombre de messages postés,
-date d'inscription,
-statut : Membre ?, Contributeur ?, Modérateur ?
-date de la dernière intervention).

Si on fait un clic gauche sur le pseudo, on ouvre son profil et on en sait un peu plus sur qui on à affaire...;)

Non, j'ai trouvé réponse à mes questions : je vais me débrouiller seule. Merci pour tout et bonne journée. Cette fois-ci.

Et bien vous me l'apprenez mais le pédigré de quelqu'un ne veut rien dire à mon sens.
Je maintiens mon avis : je vais débrouiller seule et qui que vous soyez, le courant ne peut passer avec tout le monde, n'est-ce pas ?

BONNE JOURNÉE.

Merci à vous.

Charline
Messages postés
95577
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 juillet 2020
12 252
"le courant ne peut passer avec tout le monde, n'est-ce pas ? "
Surtout avec une personnalité aussi psychorigide, ce qui peut te causer des problèmes dans la vie, si ce n'est pas déjà fait.

Les Asperger sont Psychorigide, puisque vous insistez !
Mais vous le savez mieux que moi
D'ailleurs, la psychiatrie n'a jamais convenu à l'autisme et l'a dénigré pendant des années, j'avais juste oublié cela et voici donc la raison pour laquelle, je vais aller chercher de l'aide, ailleurs.
Messages postés
95577
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 juillet 2020
12 252
" la psychiatrie n'a jamais convenue"
Bien sur que si voyons et l'aide tu ne la trouvera qu'auprès d'un thérapeute compétant

Mon message de base, ne parlait d'autisme.
En vérité.

Donc, vous n'avez pas répondu clairement à mon message de base et vous avez répondu, surtout, à côté de ce que j'attendais, ce qui j'en conviens, me déplait.

Qu'est-ce qu'un professionnel pourrait m'apporter ? Sincèrement ?

Des vacances, non. Changer d'air, toujours pas. Accepter les centaines de traumatismes vécus, c'est déjà fait. Quant à l'opération de l'épaule, je pense qu'on chercherait à dédramatiser, comme toujours alors que cette opération, à brisé ma vie, ma carrière sportive, mes études et m'a contrainte a retourner chez mes parents, parents qui, sangsues et mal aimants, m'ont évidement brisés à leur tour dans mes projets.

Donc, j'en viens à la conclusion et je vous remercie quand même, car vous m'avez aidé à en prendre conscience, qu'un psy, psychiatre ou NP, ne m'apportera rien de plus, rien de précis et ne pourra pas injecter le facteur chance dans ma vie. Ni claquer des doigts, car de la chance, aussi, j'en aurais besoin ! Donc je vais "m'autonomiser" mais j'ai l'habitude car je me suis élevée toute seule… Et je vais m'aider seule !


Merci d'avoir pris le temps de répondre.
Pardon de vous avoir importuné.
Messages postés
95577
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 juillet 2020
12 252
Mais de rien et tu ne m'a pas importuné,
"'un psy, psychiatre ou NP, ne m'apportera rien de plus, rien de précis et ne pourra pas injecter le facteur chance dans ma vie."
C'est évident qu'un psy n' a pas de baguette magique et n'est pas là pour régler les problèmes mais pour aider le patient à trouver des solutions
Ceci dit si tu es demandeuse de soin, partie prenante dans celui ci, dans l'alliance thérapeutique et en confiance, et aussi, si tu as vraiment envie d'avancer et d'aller mieux, cela sera efficace mais il faut savoir que les soins type psychothérapie peuvent mettre beaucoup de temps avant d'améliorer les symptômes, il faut beaucoup de patience et persévérance
Mais j'ai des doutes sur ton désir d'aller mieux, de changer
Symptômes ? changement ? Patience et persévérance ? Aller mieux ?

Je trouve que je n'ai pas de Symptômes et on va juste dire qu'aujourd'hui, une fois dans l'année ça m'arrive, ça n'allait pas trop, pas très bien. Quant aux crises d'angoisses, je me suis soignée toute seule, aussi incroyable que cela puisse paraître parce que j'ai rapidement compris que personne, mis à part moi, été capable de m'aider avec ce léger désagrément.

Changement, disons que je sais qui je suis, je m'aime comme je suis et mon caractère me convient très bien. Disons aussi que j'ai déjà beaucoup changé, évolué et progressé et que je continuerai de suivre ma voie, normale. Même avec des obstacles et des embûches, merci.

Patience et persévérance, ça fait déjà parti de moi, c'est juste qu'à force d'être patiente et persévérante, on perd patience, comme persévérance. Mais ne vous inquiétez pas, ça reviendra vite. Parlez avec vous m'a remise " dans le droit chemin" "sans tarder ! "

Aller mieux, eh bien écoutez, merci.
Je vais beaucoup mieux.
Je pense que j'ai un peu dramatiser la situation après tout.

Merci.

Donc en résumé, je ne suis pas demandeuse de soins.
Messages postés
95577
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 juillet 2020
12 252
Pas demandeuse de soins peut être mais d'écoute certainement d'où ta venue ici sans doutes
Et content si j'ai pu t'aider même un tout petit peu.