Borderline [Résolu]

nath3838 2 Messages postés mardi 2 juin 2015Date d'inscription 2 juin 2015 Dernière intervention - 2 juin 2015 à 10:03 - Dernière réponse : begonie 93418 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 22 septembre 2018 Dernière intervention
- 2 juin 2015 à 16:51
Bonjour,
J'ai lu plusieurs témoignages sur ce forum, je ne suis pas tout à fais d'accord avec la personne qui dit d'aimé vraiment une personne soufrant de la maladie borderline on doit tout accepter et que celle qui s'en plein se ferais passer pour des victimes voir cosette au cendrillon, Je vie depuis 6 ans avec un homme que j'aime énormément mais cette amour cette relation me détruit petite à petit et je ne voie aucune issu positif pour lui comme pour moi c'est un mal qui nous ronge .J'ai voulu le quitter des millions de fois car il m'en fait voir de toutes les couleurs et pas les plus jolies. Il m'insulte mais des insultes qui ne peuvent pas être tolérer par personne il est violent et quand il a ses crises on dirait le diable, un tueur j'ai eu peur pour ma vie plusieurs fois je me dis qu'un jour je risque d'y rester.Il est excessivement jaloux et possessif . Mes mot risque de choquer plus d'un, j'en parle aujourd'hui car cela je le garde pour moi depuis 6 ans si je devais me confier à mes proches, mes amis, je sais déjà ce qu'ils me diraient de faire, de le quitter de fuir mais je n'y arrive pas car je sais qu'il a besoin de moi car malgré tous ces défauts, il peut être adorable et je sais qu'il se bat contre lui même mais il n' arrive pas à se contrôler. Je suis très en colère contre les spécialistes qui soigne les malades de borderline à l'hôpital de Grenoble par ce qu'ils ont refusé de le soigner sous prétexte qu'il on demander à son médecin son avis alors que son médecin traitant ne sais pas tous car il cache sa vraie personnalité, il a honte de ce qu'il est, il est bien conscient de son problème et je dit bien que cela est un problème car quand les deux personnes qui vivent ensemble en souffre cela est bien un problème. Il ne faut pas me faire croire que tous ce passe le mieux du monde quand on est confronté a cette maladie là. Mon témoignage et mon coup de gueule est un crie à qui pourrais nous aider. Merci.
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

begonie 93418 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 22 septembre 2018 Dernière intervention - Modifié par begonie le 2/06/2015 à 11:18
0
Merci
Bonjour.

" j'en parle aujourd'hui car cela je le garde pour moi depuis 6 ans "

C'est peut-être le moment de prendre contact, pour toi-même, avec un spécialiste dans le domaine émotionnel car tu as toi-même besoin d'écoute, d'aide et de soutien, en direct, en tête-à-tête, avec un professionnel de la santé comme un médecin psychiatre/psychothérapeute ou un(e) psychologue compétent(e) dans le domaine de l'accompagnement des co-dépendants.
Un(e) co-dépendant(e) est une personne qui vit avec un proche qui souffre d'une maladie comme par exemple une maladie psychiatrique chronique, l'alcoolisme, la toxicomanie, etc... et qui souffre autant que leur proche malade.
Il faut donc prendre soin de toi.
La personne qui souffre de ce problème comme ton ami ne peut gérer lui-même sa maladie et a aussi besoin de soin. Le problème c'est qu'il refuse souvent toute intervention de type psycho-thérapeutique.
L'accompagnement n'est donc pas facile.


Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie
Publi-information
nath3838 2 Messages postés mardi 2 juin 2015Date d'inscription 2 juin 2015 Dernière intervention - 2 juin 2015 à 16:38
Merci pour vos conseilles je sais que vous avez raison mais en se qui concerne mon conjoint pourquoi l'hôpital de Grenoble qui a un service spécialisé pour les personnes qui souffre de cette pathologie là non pas voulu le voir au moins 1 fois. Je sais qu'il souffre de ce problème .J'ai lu et je me suis suffisamment renseigner pour savoir qu'il souffre de cela, même si je suis pas médecin.
begonie 93418 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 22 septembre 2018 Dernière intervention - 2 juin 2015 à 16:51
Il faudra pouvoir le demander directement. Ils ont sûrement des raisons.
Mais ils ne te donneront probablement pas de renseignements sans l'accord de cette personne.
Une prochaine fois demande à être présente lors de l'entretien d' admission, au cas où une admission/hospitalisation deviendrait nécessaire.
Commenter la réponse de begonie
Publi-information