Borderline ...

sandixlong - 17 juin 2010 à 00:32
 sandixlong - 17 juin 2010 à 12:40
Bonjour,
comment fait on pour repondre aux attaques perpetuelles d une personalite borderline ?
c est tellement d effort et de preocupations que je n ai plus envie de le cotoyer

dans l enfance avec mon frere , j ai pris le role de la victime consentante , pour ses delires perverses et manipulateur .
c est un narcissique et quand j etais petite je l idolatrai .il faut dire que je le considerai un peu comme ma roue de secours !!avec des parents pas tres sains .

aujourd hui apres une longue abscence je le revois et je ne sais pas comment faire , il m appelle petite fille , m insulte , m agresse pour un oui ou un non , ca n a aucun sens .

comme je l ai toujours ressenti comme fragile et que j ai toujours eu peur qu il se fasse du mal , et que j avais toujours peur qu il me pete un boulon .je me suis laisse traiter sans contester plus ou moins comme de la m ... sans le contredire .direoui etait plus facile

je crois qussi que je voulais son amour et son respect et que j ai choisi cette voie bizarre pour le faire . (amour et respect que je n ai jamais eu et que je n aurai jamais, je crois meme depuis qu il a utilise le mot haine dans un de ses mail que c est sans doute ce qu il eprouve pour moi dumoins en partie )

je le laissai gagner aux jeux de peur eclate dans une crise incontrollable ou une deprime d avoir perdu.

quand il m ecrit des email j ai l impression qu il se parle a lui meme . il veut absoluement que je sois malade . (malgre quelques pertubations je ne rentre pas dans le code du borderline ), me traite de dingue . j ai l impression qu il me melange aussi avec ma mere avec laquelle il n arrete pas de me comparer en en parlant comme de MA mere au lieu de la NOTRE .
j ai l impression qu il cherche sans arret a communiquer avec moi mais ca fini toujours par des marques de condescendances .
il me dit qu il va tirer un trait sur notre relation mais je crois qu il aurait du mal a laisser tomber sa victime comme ca

comment faire pour sortir du role ou je me suis mise ?
je ne sais pas trop a quel point il sait qu il est malade ,je n ose pas lui en parler , surtout qu il suffit de pas grand chose pour le faire sortir de ses gonds et de s en prendre une
qu est ce que je fais ?
il n a pas ete diagnostiquer , c est moi qui est mis 1+1=2 en partie par le fait qu il m avait adresser il y quelques annees de ca tout un tas de mail sur les personalites borderline

2 réponses

begonie Messages postés 86079 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 11 juin 2024 9 350
17 juin 2010 à 07:15
Bonjour sandixlong,

Prendre soin de soi avant tout.

Personne ne peut porter la valise des autres. Personne ne peut faire en sorte que l'autre change. Tu ne pourras pas changer cette personne.
Il existe des associations qui ont pour but de permettre aux gens qui vivent ce type de situations pour parler, échanger et finalement mieux comprendre ce qui se passe réellement.
Il existe des groupes de parole destinés aux proches de personnes qui vivent des problèmes difficiles à comprendre car différentes de ce qu'on vit soi-même.
Tu peux te renseigner via internet, via les hôpitaux, les centres de consultation, etc...
Tu ne pourras pas soigner un proche. Il faut laisser cela aux professionnels.
Par contre tu peux t'occuper de toi pour trouver la distance émotionnelle suffisante et acceptable te permettant d'investir dans ta propre vie.
Prends soin de toi.
0
oui merci de me le rapeller , c est vrai que j ai une nette tendance a vouloir soulager les gens du poids de leur valise ;
toutefois je ne desire pas le soigner , je sais que c est totalement impossible ;

ca ne va pas etre facile de trouver de la distance emotionnelle , la seule solution que j avais trouve c est la distance physique , est ce a dire le voir le moins possible , y a du travail a faire a mon niveau pour m en detacher , c est sur

il faut effectivement que je continue a m informer
j ai l impression qu il y a un language specifique pour lui parler mais je ne sais pas lequel ; meme un truc anodin peut devenir une catastrophe

je suis pratiquement certaine qu il sait parfaitement de quoi il souffre et qu il m en veut de ne pas l avoir vu ; ou de continuer a pretendre que je n ai rien vu
0