Anxiété - Symptômes invivables

Résolu
strawberrygirlz - 6 janv. 2022 à 09:52
Andy31200
Messages postés
130748
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 mai 2022
- 6 janv. 2022 à 10:23
Bonjour,

C'est complètement désespérée que je m'adresse à vous, dans l'espoir d'obtenir de l'aide et peut-être même des réponses.

Cela va faire bientôt un mois et demi que ma vie a complètement basculée.
Je pense qu'il est important de préciser que j'ai 18 ans.
Tout a commencé avec des crises d'angoisse très difficiles à gérer. Suite à cela, j'ai perdu plusieurs kilos, me retrouvant en insuffisance pondérale.
J'étais très faible, au point de ne pas pouvoir tenir debout. J'avais des symptômes présents à longueur de journée tels que : de l'essoufflement, des palpitations, des malaises, des vertiges, de la fatigue...
J'ai consulté un médecin et après une semaine, je pouvais à nouveau me lever sans avoir de vertiges ou de pertes d'équilibre.

Je pensais retrouver une vie normale après ça, mais comme vous vous en doutez, ça n'a pas été le cas.
Les essoufflements ont persisté et une gêne respiratoire s'est installée. J'ai continué à perdre du poids. Des maux de tête à en hurler ont fait leur apparition. Des douleurs abdominales, des brûlures d'estomac, des nausées, des douleurs musculaires, des douleurs thoraciques...
Des insomnies, de l'agitation, des difficultés à me concentrer, de sautes d'humeur...
Sans parler de la fatigue et d'une vision trouble omniprésente.
Très inquiète, j'ai consulté beaucoup de médecins. J'ai fait un bilan sanguin. Tout semble aller bien physiquement, néanmoins je sens que quelque chose ne va pas.
Les médecins pensent à une dépression et à de l'anxiété. Mais ayant déjà été confrontée à ces problèmes, je n'avais pas autant de symptômes physiques.

Les médecins pensaient à une embolie pulmonaire pour mes problèmes d'essoufflement et de douleurs thoraciques. Résultat négatif. J'ai bientôt rendez-vous pour une IRM concernant mes maux de tête. Avoir un rendez-vous pour une endoscopie haute concernant mes brûlures d'estomac est difficile. En parlant de celles-ci, l'oméprazole n'aident pas à les atténuer.
À l'heure d'aujourd'hui, j'ai une gêne respiratoire qui persiste ainsi qu'une sensation de brûlure dans l'estomac, la cage thoracique et la gorge.
Je prends des anxiolytiques (Alprazolam) pour m'aider à dormir.

Je me sens si mal physiquement que je n'arrête pas de penser au faite que j'ai sûrement une maladie grave qui me dévore de l'intérieur...
Je n'arrive pas à croire que la réponse à ma souffrance physique quotidienne soit l'anxiété ou la dépression.
J'aimerai trouver une réponse à tout ça. Retrouver ma vie d'avant. Aller mieux.

Si vous avez lu mon message jusqu'au bout, je vous en remercie. Merci beaucoup...♡

3 réponses

Andy31200
Messages postés
130748
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 mai 2022
25 761
6 janv. 2022 à 09:57
Bonjour,
"Les médecins pensent à une dépression et à de l'anxiété"
Et je pense qu'ils ont raison et si tous les examens n'ont rien retrouvé et seulement dans ce cas, il va falloir penser à une composante psychosomatique du symptôme
Une consultation avec un médecin psychiatre pourrait t'aider à faire le point et surtout te soulager, qu'en penses tu ? sais tu à qui et où t’adresser ?
Cliquer sur les liens bleus pour en savoir plus

J'ai parlé de composante psychosomatique de certains symptômes, je n'ai pas dit que tout était psychique, j'ajoute que parfois ,notre psychisme nous joue de sales tours et une souffrance psychique inconsciente peut très bien se convertir en souffrance physique où les symptômes sont bien présents et la souffrance authentiquement ressentie par le patient cela peut aller jusqu'à la somatisation, voire même la conversion
https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/contents/756-trouble-de-conversion-le-corps-n-obeit-plus
Et aussi lire :
[https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-maladies/2601442-maladie-psychosomatique-definition-liste-exemple-traitements/
1
Merci beaucoup pour votre réponse.
Je vais essayer de consulter un psychiatre dans ce cas.
J'espère que ça m'aidera.
0
Andy31200
Messages postés
130748
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 mai 2022
25 761
6 janv. 2022 à 10:08
Mais de rien et repasse donner de tes nouvelles ou si autre question et sur que cela va t'aider et te soulager, ne serais ce que de pouvoir en parler à quelqu'un de neutre et bienveillant
0
strawberrygirlz
6 janv. 2022 à 10:11
Oui, merci d'avoir lu mon message et de m'avoir écouté. Je ne me sens pas soutenue par mes proches et je garde beaucoup de choses pour moi...
Ça me rassure de recevoir des réponses.
0
Andy31200
Messages postés
130748
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 mai 2022
25 761
6 janv. 2022 à 10:23
Tes proches ne sont pas des professionnels, leur parler risque de parasiter vos relations et ils ne sont pas, soumis au secret médical
0