L'urticaire chronique [Résolu/Fermé]

Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 9 janvier 2017
Dernière intervention
9 janvier 2017
-
Quand peut-on parler d'urticaire chronique ? Cela dépend-il de la durée dans le temps et des répétitions de manifestations ?
Quelle est donc la différence entre un urticaire chronique et un urticaire aigue.
Un gel douche peut-il provoquer des plaques rouges sur la peau ?
Le médicament XYZALL est il un médicament plus fort que l'AERIUS ?
Il s'agit de mon fils de 22 ans qui fait beaucoup de sport et est actuellement en instruction pour être Pompier de Paris suite à la réussite de son concours et j'ai besoin de savoir la différence entre une allergie cutanée qu'il a fait 3 semaines avant son incorporation (peut-être le stress) et qu'il n'a plus fait ensuite mais dont la dermato a diagnostiqué un "urticaire à l'effort" sans aller plus loin dans les investigations.
Merci à vous de bien vouloir m'éclairer.
Salutations distinguées.
Dagadisalilu
Afficher la suite 

2 réponses

Messages postés
27936
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Expert certifié
Dernière intervention
18 janvier 2019
28906
0
Merci
On parle d'urticaire chronique quand il dure depuis plus de 2 mois
ces 2 médicaments sont de la même classe
Le bilan d'une urticaire chronique , très difficile car la cause est rarement retrouvée, doit être pratiqué chez un dermatologue, un allergologue ou médecin de médecine interne
D'autre part, une urticaire chronique est rarement d'origine allergique
D'autre part, s'il s'agit d'une urticaire d'effort, qui n'est pas allergique comme je le disais, une prise en charge adaptée s'impose avec conseils sur la pratique du sport qu'il faut parfois interrompre... et traitements....
Publi-information
Dagadysalilu
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 9 janvier 2017
Dernière intervention
9 janvier 2017
-
Merci pour votre réponse, mais peut-on parler d'urticaire d'effort lorsque les manifestations cutanées n'apparaissent qu'après la douche et donc l'utilisation d'un gel douche et que celles-ci ont totalement disparus après le changement du gel douche, en l’occurrence, du gel de chez Avesne. Le facteur "stress" chez mon fils a été important, il a attendu 8 mois avant d'avoir son incorporation et a fait sa manifestation cutanée quelques jours avant d'incorporer. A savoir incorporation le 6 décembre et manifestation fin novembre et dermato le 1er décembre. Depuis plus jamais de crise.....
Je ne sais pas si je me fais bien comprendre et désolée d'insister. Mon fils est en caserne jour et nuit et ne peut en sortir pour aller plus au delà des examens, son instruction étant de 4 mois
Docteur Pierrick Hordé
Messages postés
27936
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Expert certifié
Dernière intervention
18 janvier 2019
28906 > Dagadysalilu
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 9 janvier 2017
Dernière intervention
9 janvier 2017
-
Tout est malheureusement possible et ce problème demande une expertise minutieuse qu'il est impossible de faire sérieusement sur un forum
0
Merci
bonjour à tous

Où en êtes-vous de votre urticaire chronique?
Voici mon cas:

Il s'agit d'un type d'urticaire chronique spontané SANS allergènes connus et qui se déclenche n'importe quand mais très très souvent après une prise d'aspirine ou AINS (à éviter donc), après une prise de sang ou un épisode viral. Et d'autres fois sans facteur déclenchant a priori.
Ca dure plusieurs jours et se déplace sur le corps.
Ca commence en général par une démangeaison avec un petit bouton, souvent aux mains, sous les pieds,poignets, bras (si prise de sang avant), aines, fesses..et aussi paupières ou lèvres.
Donc, ça démange et gonfle et change de place sur le corps.
Si ça commence vers le poignet, l'oedème avec prurit peut se propager sur l'avant-bras et la main (énorme fin décembre).
Les anti-histaminiques ne font rien sur les symptômes ni n'empêchent l'amplification des oedèmes, même avec 4 antiH1 (Bilaska) par jour dans mon cas depuis le 20 décembre....
C'est terrible de sentir venir l'urticaire et de rester impuissant...
Aucune crème ou pommade ne soulage le prurit (seulement le froid pour mon cas)
Je vis avec ça depuis plus 20 ans et commence vraiment à craquer nerveusement.
Ma qualité de vie en souffre énormément car je ne peux rien prévoir à l'avance..
J'ai commencé le 3 janvier un traitement au Xolair (2 piqûres/mois en CHU).
J'envisage de faire un jeûne avec randonnée au mois de mai car je n'en peux plus moi aussi quand ces crises sont là...
Voilà
Publi-information
Docteur Pierrick Hordé
Messages postés
27936
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Expert certifié
Dernière intervention
18 janvier 2019
28906 -
Le traitement de xolair devrait t’apporter une amélioration sérieuse
Publi-information