Inquiétude par rapport a mon taux de PSA

Résolu/Fermé
pistache - 29 févr. 2008 à 09:37
 Lion - 25 oct. 2017 à 13:54
Bonjour,

J’ai 58 ans et domicilié en Suisse.

En 2005 sur indication de mon médecin généraliste j’ai accepté pour la première fois le test de dépistage du cancer de la prostate : prise de sang et toucher rectal.
Résultat: normal au toucher
Agent spécifique prostate PSA 3.32 ng/ml

Novembre 2007, nouveau contrôle par le même praticien
Résultat au toucher, normal rien de particulier
Agent spécifique prostate PSA 4.25 ng/ml
PSA libre 0.80
PSA libre / PSA totale 0.20

Il me demande de prendre contact avec un urologue, il me recommande quelqu’un de son entourage.
Je me rends chez ce dernier dans les jours qui suivent. Très préoccupé par une surcharge de travail évidente, mais étant au courant du résultat du test, il accepte néanmoins de me recevoir.
Sans trop me poser de question et sans détour, il m’impose sur le champ, une biopsie que j’accepte non sans réticence.
Le résultat : Négatif. ( Rien de méchant ) voilà les termes fournis. Etant quasiment impossible de dialoguer, je n’ai rien obtenu d’autre ( score de Glasson, etc. )
Toutefois, il me propose une nouvelle prise de sang en janvier 2008.
Agent spécifique prostate PSA 4.58 ng/ml
PSA libre 0.54
PSA libre / PSA totale 0.13

Ce résultat m’inquiète.
Je précise toutefois, que lors des ces deux prises de sang, j’ai les jours précédant fait du sport ( vélo ski et alpinisme ) de façon intensive.

Selon les symptômes ressentis depuis environ 2 ans ( besoin d’uriner la nuit plus marqué ) et à la lecture de plusieurs ouvrages et revues, via Internet, je pense effectivement souffrir d’un adénome de la prostate ! Pourtant l’urologue n’a pas fait d’allusion à ce sujet.


Mes questions sont les suivantes :

- Un effort physique important immédiatement avant une prise de sang peut-il influencer le résultat du
PSA ?
- Faudrait-il effectuer les tests de dépistage dans deux laboratoires différents pour mieux comparer les
résultats ?
- Un adénome de la prostate peut-elle influencer autant les résultats du PSA ?
- Sinon comment interpréter les deux derniers résultats ?
- Existe-t-il un ou des médicaments pour abaisser le taux de PSA ?
- Si oui sont-ils recommandés ?
- Y-a-t-il lieu de m’inquiéter sérieusement ?
- Que faire ?
- Que me conseillez-vous ?

14 réponses

Bonjour,

Je trouve vos interrogations en explorant les informations sur PSA et cancer de prostate.
Je ne sais si vous avez revu un urologue mais je vous le conseille.
Votre age de 68 ans, la montée régulière mais faible du PSA (examens supérieures à la normalité de 4 ng), le rapport bas du PAS lbre et total l'existence de toubles urinaires aménent à conseiller une consultation urologique et une surveillance.
Il est important que les tests de PSA aient été faits par le même laboratoire (en raison des normalités des examens variables selon les laboratoires)
Je suis étonné de l'absence de modification du volume de la prostate compte tenu des troubles urinaires.
La négativité des biopsies ne doit pas rassurer totalement (nbre de fragments examinés ? examen fait sous echographie ?)
Il existe maintenant un test urinaire PCA3 plus fiable que le PSA, il me semble indiqué puisque votre biopsie de prostate est négative.

En conclusion, sans vous inquiéter plus que de coutume, une nouvelle surveillance est indiquée car même en si un cancer était découvert, il serait débutant et parfaitement curable.
A noter que les types de traitement qui seraient éventuellement proposés sont à discuter avec votre urologiue et la décision prise ensemble.

Voici ce qu'il faut savoir sur les taux de PSA :
Taux de PSA

Bon courgage
Salutations distinguées.
268
Merci beaucoup
0