Dangers concernant PlanB (!?!)

Signaler
-
Messages postés
4079
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 mars 2018
-
Bonjour,
j'ai pris plan B pour la première fois depuis un avortement (J'ai eu mes règle une seule fois entre les 2). Je n'ai pas de routine assez fixe pour prendre des anovulants de manière efficace en plus de détester voir les effets que ces hormones ont sur mon corps!!! Dépo Provera fait partie de la même famille d'hormones et les stérilets / diaphragmes me répulsent quelques peut. À partir de quelle fréquence Plan B n'est plus une pillule magique et peu avoir des effet TRÈS négatifs?!?!?!?!

2 réponses

Messages postés
4079
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 mars 2018
6 891
PlanB? connais pas.
Messages postés
4079
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 mars 2018
6 891
Oui, mais, si le plan B est la contraception post-coïtale , c' est justement, qu' il n' y avait pas eu de Plan A ! Donc c' est pas un plan B. C' est compliqué...
Messages postés
79249
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 novembre 2021
34 209
J'abonde dans ton sens !
Messages postés
79249
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 novembre 2021
34 209
Sinon, ne parlons plus de plan A ou B et référons nous au pseudo de la posteuse.

Là, au moins, c'est très clair.

..............Soit vous m'avez mal comprise soit vous ne savez pas vraiment de quoi vous parlez! Les normes sont très bien règlementées, ici, et le pharmacien m'ayant fait remplir le formulaire approprié à put constaté que le plan A avait été le condom!!! Si Plan B n'avait pas été adéquat à ma situation, il m'aurait simplement proposer autre(s) chose(s)! Maintenant, Plan B porte bien son nom j'en suis consciente: Mais cela reste un médicament consommable À PLUSIEURS REPRISES!
Et je reste convaincu que ce n'est qu'une question de culture si c'est toujours d'emblée les femmes qui doivent etre stériles plutot que les homme.
Messages postés
79249
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 novembre 2021
34 209
"Soit vous m'avez mal comprise soit vous ne savez pas vraiment de quoi vous parlez!"

Les deux...

Pour te comprendre, il faudrait être de culture Anglo-Saxonne, ce qui n'est pas le cas.
Le site dont fait partie le forum est situé en France.
Et les "PlansB-Plans A" portent des noms beaucoup plus évocateurs ici, ce qui évite tout malentendus.

Pour le reste (Vasecto obligatoire...etc...), nous te laissons l'entière responsabilité de ta "philosophie" en matière de contraception.
Messages postés
4079
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 mars 2018
6 891
Bonjour,
Si vous commenciez par poser le problème correctement, en utilisant une terminologie reconnue par la plupart, vous auriez peut-être des réponses autres qu ' humoristiques (car ce problème est sérieux).
Appellation:
Contraception d' urgence (CU)
Autres appellations:
- pilule du lendemain
- pilule du surlendemain
- contraception post-coïtale.
Définition:
Méthodes ayant pour but d' éviter une grossesse non désirée après un rapport non protégé par une méthode contraceptive préventive ( pilule contraceptive, stérilet ou préservatif )
Les méthodes:
I La méthode mécanique:
pose d' un DIU (Dispositif Intra-Utérin ou "stérilet" )

II la méthode hormonale:
prise d' un médicament hormonal dans les plus brefs délais après le rapport non protégé.

Avis personnel:
je ne pense pas que la méthode hormonale soit nocive même utilisée de façon répétée.
Pour la méthode mécanique, les inconvénients sont:
- chez la nulligeste, parfois difficultés de pose avec douleurs.
- risque de favoriser des infections en cas de partenaires multiples.
- difficultés à obtenir un rendez-vous dans le délai de 5 jours.
- si on considère que la CU est un avortement précoce, sa répétition peut être considérée comme un facteur de risque de cancer du sein.
Je pense aussi que la répétition de la CU ( toujours si on la considère comme un avortement précoce), est certainement dommageable au point de vue psychologique.