Tres grosse crise dangoisse panique tres fort [Résolu]

- - Dernière réponse :  LeCourageux - 1 oct. 2014 à 19:42
Bonjour,
tres forte crise dangoisse tres forte douleur cardiaque panique ne sais plus quoi faire en me donne tros de medicament jai peur je ne peut rien faire panique plus de contration possible aider moi je vais voir mon medecin generaliste il me trouve rien depression ipocondriaque je vois un psiquiatre un cardiologue ma famille veule me metre dans un opital il peuve me suprter je souffre dune adiction au quoi faire je suis desperer panique sentiment de mortaider moi mon psi me donne 2 effexor par jour un matin et soir
Afficher la suite 

6 réponses

Meilleure réponse
17
Merci
UP ! Bonjours, je connais le même problème de crise d'angoisse, je viens apporter ma pierre à l'édifice. J'ai 23 ans et subis des cris d'angoisse depuis maintenant 2-3 ans. Comme vous le savez cela se produit souvent en public, lorsqu'il s'agit de s'exprimer, la voix devient tremblante, le rythme cardiaque s'accélère, sentiment de "ne pas savoir ou se mettre", de gène, de honte, bref une bonne crise d'angoisse comme on en a l'habitude. Le plus frustrant à mon sens, est l'impossibilité de trouver une solution claire et net à ce problème. J'ai tout essayé, les religions (Bouddhisme, Christianisme, Islam), les guides de développement personnels en tout genre, la psychanalyse (lecture), le psychologue, la méditation, la drogue (alcool, cannabis) vous aurez compris, la volonté y est.

Aujourd'hui cela s'arrange, je connais quelques crise injustifié de temps à autres, notamment dans les transports, en public etc, mais j'ai compris, que peut importe le comment du pourquoi qui provoque la crise, si on veut qu'elle cesse, il faut AFFRONTER ses peurs. Je le conçois, il est difficile de combattre cette force interne qui nous paralyse, mais il est certain que si on y cède au point de ne pouvoir s'exprimer, elle continuera, que dis je, s'atténuera et perdura à vie ! L'agissement à quelque chose de réprobateur, peu importe que l'on PENSE que nous en sommes capable, que nous n'avons pas peur, si nous faisons le choix de se refermer sur nous même, c'est que dans les faits, nous ne l'avons pas fait. C'est pourquoi il faut AGIR !

Comme je lai dis précédemment, je connais encore moi même des crises par ci par là, alors je n'ai pas le maître mot sur le sujet, je suis donc ouvert à tout conseil, après tout je cherche moi même des solutions. J'espère que mon message vous aura aidé, et que vous pourrez m'apporter l'aide qui me fera passer un pilier. Bon courage à tous !

Dire « Merci » 17

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 10685 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Publi-information
Commenter la réponse de LeCourageux
1
Merci
pouvoir vous confier à nous vous fera déjà du bien,et ne vous coute rien.Ecrivez nous tout ce que vous avez sur le coeur,et tout vos tourment.Au fur et à mesure que nous vous connaitrons,peut etre pourrons nous vous aider.Je suis certaine que plusieurs personnes sur ce forum vous aiderons et vous soutiendrons.Courage,je suis là pour essayer de vous conseiller d'après ce que j'ai connu moi meme.Je ne suis pas dans le milieu medical,mais j'ai souffert des années de crises d'angoisse,et je m'en suis sortie.Alors dite vous que vous aussi vous vous en sortirer.A bientot.....
Publi-information
Commenter la réponse de valy
0
Merci
sa fait 20 ans que je voies plusieur psi plusieur medecin et meme des voyans je souffrev de plus en plus jen ais assez de souffrir jai meme des pretre il faut que sa sarete jai plus dev solution on a des probleme dargent tres tres tres grave mon mari et cardiaque il ne peut plus surpoter mon etat
bonjour,

je souffre depuis qq semaines de crises de panique (sensation d'étouffement ou respiration "incomplète", accélération du rythme cardiaque, impression que je vais m'évanouir,...) et c'est effectivement dur à supporter même si on sait, dans l'absolu, que c'est dans la tête et que l'on se crée soi-même cet état...lorsque ça m'arrive, comme à l'heure où j'écris, je vais sur internet, fais ma vaiselle, etc... en gros, je me change les idées...mon médecin m'a prescrit un anxiolitique en cas de crise mais pour l'instant, j'essaye de gérer sans !
Gardez courage, ne vous enfermez pas ! essayez de profiter des petites choses du quotidien comme prendre tranquillement son café au calme le matin, se ballader dans un parc, etc...quant aux problèmes d'argent, il existe toujours une solution mais vous devez avoir le courage d'en discuter avec les bonnes personnes (la banque par exemple, une assistante sociale...) même si c'est dur d'en prendre l'initiative, je le conçois ! C'est un premier pas vers la guérison que de se prendre en main et je vous le redis, je sais que ce n'est pas facile qd on l'impression de toucher le fond...Gardez espoir, gardez courage, rien n'est perdu, vous n'êtes pas plus faible qu'une autre, j'en suis sûr, c'est juste une désagréable impression sans fondement !!
Je vous apporte tout mon soutien car je peux comprendre ce que vous traverser..
Commenter la réponse de dodie176
0
Merci
je suis une femme et je prefere vous parler a vous lionel vous me demander davoir de la volonter je suis tolement incapable je suis trop faible trop mal trop de douleur et jai trop peur
Commenter la réponse de dodie176
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 17 novembre 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 novembre 2010
0
Merci
Bonjour, je connait bien ton problème d'angoisse j'en souffre depuis de nombreuses années,hélas pour nous personne ne comprend ce mal(c'est dans la tête) oui peut-être mais il faut le dire haut et fort ce n'est pas du cinéma que celui qui jette la 1er pierre vienne vivre cela seulement 1 matinée et il verra.POur ma part j'ai eu droit à toutes sortes de prescription au début puis j'ai rencontré un neurologue super qui m'a bien soulagé.Les psy j'y crois pas il te bourre de médicament.Ma mère qui en souffre aussi à du être hospitalisé,résultat rien ,médoc et limite insulte l'horreur.Moi, j'ai déménagé donc adieu mon neuro.Mais mon médecin comprend bien mes angoisses et phobies je prend un petit traitement, et même si certains hurle je dois l'avouer la vrai personne qui m'a aidé est une guérisseuse mais attention il faut ce méfier pas n'importe qui il faut y croire pour ma part elle m'a vraiment soulagé mais encore une fois renseigne toi avant il faut quelqu'un de connu et sérieux qui n'abuse pas de ta faiblesse bon courage!!!
Commenter la réponse de isis64
0
Merci
Bonjour a toutes. je vous comprend tellement,je n'ai que 23 ans et je souffre de crise d'angoisse. Depuis mon enfance que je me souvienne a 8 ans j'ai commencer a souffrir de sa. Ne pas vouloir aller l'école par crainte d'etre malade. J'en étais malade el amtin tout le temps.Mes parents étaient décourger, Je suis rentrer a l'hopital pendant 3 semaines, ils ont jamais trouver ce que je j,avais. enuiste au secondaire a lage de 15 ans j'ai fait une grosse dépression, malade a chaque matin perte de poid, crise d'angoisse le soir avant de me coucher avoir peur detre malade en me levant le matin et j'etaus toujorus malade. Entre 8 et 15 j,ai eu des crises par si par la. A ma depression a 15 ans j'ai ete suivi par une psy et sa ma beaucoup aider. A chaque fois que jvais une crise j'avais le droit de la voir et sa a chaque matin ( psy de L'école) sa l'a durer 9 mois en tout. Enuiste de sa a lage de 21 ans , beaucoup de crise car j'étais avec un homme qui ne prennais pas soin de moi, il me parlais mal, se foutais de moi.J'ai fait une tite dépression que j'ai surmonter seule. Aujourd'hui j,ai 23 je suis avec un autre homme depuis 2 ans , nous avons un petit bout et je me sens toujours mieux mais la c'est temps si je sens le stress monter j'en est faite une la semaine passe un soir, mon et moi on ses chicaner , la fatigue, le stress de l'argent........mais la j,ai recommencer a écrire dans mon journal intime et sa maide. je prend des bains relaxant, je prend le temps de respirer :) Mon tchum m,aide dans sa, il essaie d eme relaxer quand j'en fait y respire avec moi me flatte le dos me demande ce que j,ai et m'écoute sans dire un mot. J'essair de prendre les choses le moins dramatique possible.
Commenter la réponse de Lyna1987