ESt-ce normal de parler seul ?

Fermé
awake-to-you
Messages postés
8
Date d'inscription
lundi 1 novembre 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
1 novembre 2010
- Modifié le 9 juin 2021 à 07:06
begonie
Messages postés
78961
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2022
- 15 déc. 2021 à 12:22
Bonjour, je ne sais pas trop comment expliquer cela, en fait, cela fait des années que j'ai remarqué que je parlais seule. Par exemple, je me refais des scènes qui se sont passées la journée, en répondant autrement à telle ou telle personne. Ou alors, quand je rentre chez moi, je raconte ce qui s'est passé de la journée. D'ailleurs, dès qu'il se passe quelque chose dans ma vie, je le raconte à voix haute, comme si quelqu'un était là sans cesse pour m'écouter sans jamais me répondre. Je ne reprends jamais des personnes comme des acteurs ou des chanteur. Soit ce sont des personnes que je connais de vue ou réellement. J'imagine ou je refais un dialogue entre elles et moi, parfois je change certaines choses. Le souci, c'est que je fais cela tous les jours. Avant, ce n'étais pas si souvent. Même dans la rue, parfois, je fais des petites "remarques" si l'on veut, tout bas. Je m'en rends bien compte. Ma mère m'a déjà entendue parler toute seule, à chaque fois, je fais semblant de rien. Je suis gênée. Je n'ose en parler à personne d'ailleurs. J'ai bien trop peur qu'on me prenne pour une cinglée. Cela me dérange assez souvent d'ailleurs, car une fois que je suis lancée, je ne m'arrête plus. Et j'avoue, que par moment, cela me fait peur. Il y a des moments où je m'arrête net de parler et je me dis "Pourquoi je fais ça ?". J'ai déjà lu que c'était "normal", que c'était pour combler une solitude ou un ennui profond, pourtant je me sens beaucoup moins seule qu'avant, je n'ai même plus l'impression d'être dans la solitude. Il est vrai que je m'ennuie souvent mais je doute que cela vienne vraiment de là. Et j'ai l'impression que c'est de pire en pire. C'est du réveil, jusqu'au couché, quand ma mère est là, je parle tout bas dans ma chambre. Je suis déjà allée consulter un psy mais je n'en ai jamais parlé. Je n'étais pas allée pour cela à la base donc voilà. Maintenant j'ai abandonné jugeant que j'allais mieux que dans le passé pour certaines choses. Sauf que celle-là ne me quitte pas. Et la longue, cela devient lourd..

13 réponses

Est-on "dérangé" lorsque l'on parle seul ?

That is the question...

Si l'on devait enfermer toutes les personnes qui parlent seules il faudrait trouver un sacré budget.

Des personnes -fort intelligentes- parlent seules. Certaines préparent ainsi leurs exposés, leurs discours. Ont-elles perdu "l'esprit" ? Je ne le crois pas.

Certains élèves, présumés médiocres, comme votre très humble serviteur, ont eu besoin de parler seul pour "graver", par exemple, les tables de multiplication.

Quand on échappe, seul, un mot de cinq lettres devant une déconvenue on parle seul !
Parler seul, à mon sens, n'est probablement pas, voire certainement pas, dans le stéréotype de la "norme" humaine, mais si tous les individus qui ne s'inscrivent pas dans le moule de la norme étaient éradiqués le problème de surpopulation humaine ne se poserait pas.

Quand on parle seul et que cet itinéraire permet d'essayer de se soustraire à une problématique de "névrose" n'est-on pas sur une piste personnelle de thérapie ?

That is another question !
67