CANCER DU CERVEAU - GLIOBLASTOME

Résolu/Fermé
cindy011273 Messages postés 1 Date d'inscription vendredi 16 octobre 2009 Statut Membre Dernière intervention 16 octobre 2009 - Modifié par Jeff le 14/02/2013 à 12:01
 HENRI - 30 janv. 2018 à 19:35
Bonjour,

Mon beau-père a 74 ans. Il est atteint d'une tumeur au cerveau. C'est un glioblastome profond multiformes au lobe frontal qui est inopérable. L'oncologue est sceptique sur son pronostic de survie à très court terme. On le sait depuis le 24 septembre 2009. Depuis, il ne parle plus, il ne marche plus, il est alité, il dort beaucoup, il bouge difficilement le bras droit. Il vient de terminer sa première séance de chimiothérapie Témodal. Merci de me dire quelle peut-être l'évolution de la maladie ? Survie ?
A voir également:

37 réponses

DCI Messages postés 87512 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 13 juin 2024 37 422
17 oct. 2009 à 09:21
Bonjour,

Malheureusement, l'évolution de la maladie ne peut pas être favorable et le pronostic est très sombre.

Il faut s'attendre à un déclin progressif de l'activité cérébrale qui devrait aboutir à un coma de plus en plus profond. Et pour finir, à l'arrêt des fonctions vitales.

Il est difficile de préciser la durée de cette évolution. Vraisemblablement quelques semaines.

206
cindy011273
19 oct. 2009 à 22:21
Bonsoir,

Merci beaucoup d'avoir répondu à mes questions.

Ce soir, il était dans état pré comateux je pense. Il ne réagissait pas du tout et n'ouvrait pas les yeux. Pourtant on l'appelait mais aucune réaction. Il a ouvert légèrement un œil sans l'ouvrir complètement. Ma belle-mère l'a même tapoté sur la joue pour essayer de le faire réagir mais rien…Le médecin vient demain matin l'examiner…

Pourquoi son état se dégrade aussi rapidement par rapport à d'autres patients qui ont la même maladie ? Est-il vraiment très proche du coma alors ? Comment sera-t-il alors quand le coma le touchera réellement ?
1
DCI Messages postés 87512 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 13 juin 2024 37 422 > cindy011273
20 oct. 2009 à 11:22
RE-

Si la lésion cancéreuse a envahi la plupart des zones cérébrales "nobles", entre autres celles qui régissent la réactivité et la communication, il est inéluctable de voir la personne décliner très rapidement, sans possibilité de stopper cette dégradation.

Seul compte le confort du patient et la maitrise des douleurs s'il y en a.

Mais à ce stade, même la sensibilité douloureuse doit avoir pratiquement disparu. Selon ta description, le patient est déjà entré dans un état comateux.



2