Îlot condensant tete humérale et perfusion en mosaïque BP

Tata8619 - 23 janv. 2023 à 11:40
DCI Messages postés 83429 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Non membre Dernière intervention 26 janvier 2023 - 23 janv. 2023 à 17:56

Bonjour,

Je me présente. J’ai 26 ans, en dépression depuis des années. Fumeuse de cigarette.  
En 2018, j’ai fais une embolie pulmonaire + arrêt pulmonaire. Probablement a cause des anti dépresseur + cigarette + pilule. 
 

J’ai quelque fois eux des toux compliqué en hiver avec crachat de salive mais rien d’autre, et les épisodes n’ont jamais durer longtemps. 
 

L’année dernière (février 2022) , après avoir essayé la cigarette électronique, une seule bouffé et j’ai ressenti une douleur intense côté gauche. Un blocage qui m’a empêché même pendant de longue dizaine de minute à fumer une cigarette normal. 
 

La douleur a persisté, j’avais l’impression d’avoir une douleur similaire à ma première embolie. Je me suis déplacé dans un centre médical sans rdv et j’ai été vu par un médecin. RAS a la radio. Cependant la PDS disait que mes dedimeres étaient un peu élevés.

 
je suis parti en direction de l’hôpital. J’ai été rapidement pris en charge pour suspicion d’embolie pulmonaire. 
J’ai refais une PDS à l’hôpital et selon eux tout était ok. 
j’ai passé un angioscanner 

l’interne s’occupant de moi est revenu me voir en chuchotant « j’ai vu quelque chose et je pensais que c’était une masse cancéreuse, mais non le radiologue a dit que c’était juste une tache sur l’os, rien de grave » 

sur le compte rendu on peut lire : 

parenchyme/paroi/silhouette cardiomediastinale ; pas d’anomalie 

aspect de perfusion en mosaïque avec alternance de zone d’atténuation et de parenchyme sain au niveau des bases pulmonaire 

micro nodule de 2mm juxtascissuraux du lobe supérieur gauche et lobe inférieur droit 

absence de foyer d’infarctus pulmonaire 

en fenêtre osseuse : 

îlot condensant de la tete humérale gauche 

pas d’autre lésion osseuse déceler 

Aspect de perfusion en mosaïque au base pulmonaire. 
 

puis j’ai pu sortir des urgences…. 
toujours avec ma douleur… 

je suis par la suite allez voir un médecin qui pensait à une péricardite. Rdv cardiologue et non ce n’est pas ça. 
 

ensuite les douleurs se sont atténués mais j’ai commencer à tousser et cracher de la salive…. Des fois même jusqu’à m’en étouffer et sentir que mon souffle est complètement couper/bloquer et obliger de respirer très doucement pour que ça revienne lentement. 
 

cette été je n’ai pas souvenir d’avoir toussé mais depuis octobre 2022 re belotte. 
toux très forte tout les matins. Crachât de salive parfois. Des fois en journée étouffement (plus rare. Ça a dû m’arriver environ 5/6 fois mais ça fait très peur) 

pas forcément de glaire, des fois toux grasse des fois toux sèche. 

j’ai essayé strepsil, sirop en tout genre, lait/miel. Rien n’y fait. Des jours c’est moins fort que d’autre. 
 

ma généraliste m’a donner un inhalateur contre l’allergie car selon elle je pourrais peut être faire une allergie aux acariens

avec des cachets à prendre le soir

jai une très légère amélioration…. Très légère…

je dois refaire un scanner de contrôle pour l’îlot condensant tete humérale gauche + perfusion en mosaïque des bases pulmonaires. 

Rdv pris pour mars….. 

je stress énormément de ce scanner, j’hésite énormément car j’ai extrêmement peur d’une très mauvaise nouvelle… de quelque chose qui ne guérit pas,comme un cancer….. 

Je suis en hésitation constante avec le « je dois savoir » et le « si je le sais je suis déjà morte et enterré » 

dans ma tête c’est quelque chose de grave à coup sûr…. 
 

Est ce que sa parle à quelqu’un ou c’est déjà arrivé ? Qu’elle a été la finalité…? 
 

merci …


 

A voir également:

1 réponse

DCI Messages postés 83429 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Non membre Dernière intervention 26 janvier 2023 36 355
23 janv. 2023 à 17:56

Bonjour,

Il est  difficile de répondre à vos interrogations, chaque cas étant "unique": par l'âge, les comorbidités éventuelles, le "profil" physique et physiologique, l'hygiène de vie, les caractéristiques génétiques, etc ...

Les avis et témoignages d'internautes recueillis sur le Net peuvent parfois rendre service, mais la plupart du temps ne sont que sources d'égarements et de malentendus et peuvent même se révéler potentiellement dangereux.
Donc, il faut éviter de prendre en compte ou extrapoler vers son propre cas, des conseils et témoignages issus d'autres personnes dont on ignore les compétences dans le domaine médical. .

Des maladies, anomalies ou pathologies apparemment identiques peuvent avoir des causes sensiblement différentes, des évolutions, des pronostics et traitements eux aussi tout aussi différents.

Ne faites confiance qu'aux médecins qui vous suivent et qui connaissent votre cas dans les moindres détails. N'hésitez pas à leur poser toutes les questions qui vous paraissent nécessaires, il est de leur devoir d'y répondre.


1