Cirrhose du foie avancée

Résolu/Fermé
grisou - Modifié par Jeff le 26/06/2014 à 11:15
 lorraine - 18 sept. 2011 à 17:49
Bonjour,
mon père est atteint d' une cirrhose du foie avancée . Les médecins nous disent qu'il va avoir des hauts et des bas.exemple; il donne de la cortisone pour désenfler ses jambes, ça lui cause du diabète.Ils essaie un autre médicament pour éviter le diabète...résultat chute de pression et ils le préparent pour les soins palliatifs. Donne un antibiotique,lui qui ne marchait plus se remet sur le piton et court presque. On ne sais plus vraiment quoi penser. Je voudrais savoir ce que mon père vit à l' intérieur, s' il souffre,si ça va durer longtemps. Ils disent qu'il est au dernier stade...mais c' est quoi ce dernier stade??????? merci à l' avance!
A voir également:

18 réponses

Bonjour, mon père de 64 ans est atteint d'une cirrhose alcoolique. La maladie évolue très rapidement. Il a eu son diagnostic il y a environ 2 ans: cirrhose du foie avec varices oesophagiennes. Son état a commencé à se dégrader il y a environ 6 mois... perte d'appétit et estomac qui gonflait. La semaine dernière, il a commencé à être confus et est entré à l'hôpital pour une ponction. Deux jours plus tard, il est ressorti, il allait mieux, l'appétit est revenu mais pas l'énergie, ses mains tremblaient toujours, les médecins ont dit que les tremblements se poursuivraient et qu'il aurait encore des moments de confusion. Ils ont prescrit des médicaments qui pourraient aider à diminuer la confusion. Après trois jours de ces médicaments, mon père a décidé de les arrêter, car il était toujours étourdi et ses selles étaient liquides. Ce matin, ma mère s'est levée et mon père était dans le coma... entrée à l'hôpital. Il est sorti du coma, mais est confus comme il ne l'a jamais été et refuse de se faire soigner. Il doit être passé au scanner cet p.m., car les médecins croient qu'il fait une hémorragie. Je suis en attente d'autres nouvelles de ma mère, car nos résidences sont éloignées de 700 km... Il est dans un état critique...
C'est vraiment dégueulasse comme maladie... j'espérais que ça ne serait pas si rapide, mais tant qu'à le voir souffrir comme certains d'entre vous ont vu leurs proches...

De nombreuses informations sur la cirrhose du foie : http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/faq/cirrhose-du-foie-181
106
Mon père est sorti indemne de cet épisode. Les médecins disent qu'ils peuvent contrôler... à quel niveau? Je ne sais pas... Il doit aller à la selle souvent pour éliminer, les médecins lui prescrivent des médicaments pour cela. Merci pour ce forum, ça aide à comprendre et ça fait du bien d'en parler à des gens qui ont vécu la même chose...
3
Mon père est décédé le 28 septembre dernier... En juin dernier, mon père a demandé à son spécialiste en région la possibilité d'avoir une greffe du foie, il a eu comme réponse qu'il ne serait pas priorisé, car il avait plus de 60 ans et souffrait de diabète. Le médecin lui a administré des médicaments tout l'été pour essayer d'éliminer l'ascite qui s'accumulait... résultat, ses reins ont été détruits. Après l'épisode du coma du 10 septembre auquel son spécialiste en région a dit que la cirrhose se contrôlait, il a été décidé qu'une greffe du foie s'imposait et que mon père serait transféré dans un grand centre hospitalier pour évaluer cette possibilité. Le transfert s'est fait le 19 septembre, les grands spécialistes en ville l'ont examiné le 20 septembre et le diagnostic est tombé le 21 septembre, mon père est fini et il lui en reste pour maximum deux semaines à vivre... L'explication est qu'un de ses reins ne fonctionne plus du tout et que l'autre fonctionne à 13%. Selon ce spécialiste, cette détérioration de ses reins est assez récente, maximum quelques mois... Pourquoi son spécialiste en région n'a pas évalué l'état de ses reins avant alors que les équipements nécessaires étaient disponibles? Il faut savoir que son médecin était en vacances de la fin juillet à la première semaine de septembre... Cette question demeurera sans réponse, mais le résultat de cette omission est la vie de mon père de 64 ans...

Je suis très révoltée par ce qui s'est passé, mais mon père n'a pas souffert. Une ponction d'ascite, une période de comas et de confusion, ses reins ont lâché et tout ça à l'intérieur d'un mois... c'est dur pour ceux qui restent, mais pour lui c'est sûrement mieux ainsi...

J'aimerais aussi ajouter que malgré le fait que mon père avait une cirrhose alcoolique, il n'était pas alcoolique (et ce n'est pas parce que l'on veut se cacher le visage), il prenait une bière ou un verre à l'occasion comme chacun, mais j'ai l'impression que son diabète a affaibli son foie. Dès que le médecin lui a donné son diagnostic il y a deux ans, il n'a jamais repris une goutte d'alcool et il est décédé quand même très rapidement.

Bonne chance à vous toutes et tous dans cette terrible maladie.
1
nononmrsber1
16 déc. 2010 à 17:15
je suis dans cette situation ,je panique ,mom mari fait des emoragies sur emoragies,maintenant n essaye meme pas de stopper celle qui ce repant dans son corp?????? jute dit celle ci est une emo digestive.....mis a part lui remettre du sang gonfle du ventre??? me disant pour faire remonter la tension ,mais continue a ce plaindre ,j ai mal au ventre ,je ne sais a peine aller a selles????c est dur et tout noir ......???????? aidez moi expliquez moi ,je suis seule a gerer cela et encore 4 enfants,merci
1
Je viens de lirre votre message!
COURAGE, voilà ce qu'il vous faut!!! je suis passé par là et malheureusement c'est dur, très dur!
Cette maladie a gagnée , elle va finir par laisser partir cette personne qui vous est cher . Le malade en a deccidé autrement, et votre mari.
c'est eux qui nous a quitte depuis bien longtemps, et qui nous laisse vivre cette douloureuse epreuve.
MamAn est partie fin AVRIL . 52 ans , pas facile, meme tres dur mais c'est elle qui a enfin voulu sortir de sa carapce , elle est belle et heureuse de là Haut .
je suis resté à ses cotés tous les jours , à 8 heures par jour , en laissant mes deux enfants, et mon mari, pendant 5 mois, je voulais profiter d'elle tout le temps car je savis qu'elle avait une hache au desssus de sa tete !
Et puis quand la tete ne suit plus et bien là ça va vite, ENCEPHALOPHATHIE dsl pour l'ortho, c'est malheureusement la fin, moi aussi , je voulais savoir, la vérité, les medecins emploient des termes afin de perdre pieds , ils nous disent et nous ça nous parle pas effectivement.
La vie continura pour votre mari, il en a deccidé depuis bien longtemps, mais soyez là pour l'accompagner , soyez honnete avec vos enfants, moi j'ai donné comme explication que leur grand mère vivait dans une carapce et enfin le jour ou elle est partie et bien elle s'est transformé en papillon!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Et MEME moi ça m'aide.
AMICALEMENT.
0
nononmrsber1
13 juil. 2011 à 19:35
re ,nous sommes le 13 juillet 2011 et bien voila mon mari est toujours la !!!! biensur sa maladie est incurable et le savons tous ... il nous en fait voir à tous!!!! cela dit moi ses enfants ,il a décidé de ne pas arréter de boire !!!!!! continue sa médications et sa petite vie seule..... je fini par ne plus lui en vouloir du faite de sa décision, n' empéche je me pose encore question et vis trés mal cette situation ,il passe le cape de ses 56 ans ....pour ceux qui vive la méme chose que moi quoiquil en soit pour la personne malade ,laissez sa décision et ne pas lui en vouloir,je suis tj la si il a besoin méme si j' ai dur à supporter et avoue que j' ai peur.......la scirose du foie alcoolique est bien une sale maladie ,courage à tous!!!! pour leurs proches atteint de cela ;-(
0