Douleurs dans tout le corps

Résolu/Fermé
Signaler
-
 pipiao -
Bonjour, depuis 5ans j'ai eu des douleurs à ma jambe gauche avec des décharges éléctriques au point où je ne pouvais meme pas marcher dessus, j'ai fais une radio et un scanner tout à etait normale après environ 1mois plus de douleurs. dans ce dernier mois et apràs 5 ans les douleurs ont repries mais cette fois et petit à petits elles ont diffusé vers le bras gauche en suite le dos ensuite l'autre bras et jambe et meme la nuque et le coup et je sens un allourdissement dans l'endroit qui me fait mal par exemple si j'ai mal au bras je ne peux presque rien tenir avec, j'ai fais une IRM cérébrale des analyses biologiques et thyroidiennes et tout est normale donc je voudrais que vous m'aidiez à trouver la cause de ces douleurs sachant que les douleurs peuvent survenir à n'importe quel moment que ce soit debout, en marchant ou allongée. s'il vous plais c'est trés important pour moi parceque ça devient un vras andicappe. merci à vous
A voir également:

17 réponses

Bonjour à tous qui souffrez de douleurs inexplicables, et dont certains ont eu un diagnostique de fibromyalgie. C'est suite à un accident en 2006 lorsque voyagenant dans un autocar que la fibromyalgie se déclanchait de façon incontrolable. Après plusieurs mois avec difficulté de marcher à cause de douleurs intenses dans les jambes et une dépression progressive á profonde après le décès de ma mère en 2007, je me mettais sérieusement à la recherche d'une solution. C'est par le biais d'un traitement via l'homéopathie et la pratique de EFT (Technique de libération émotionnelle) que je réussisais à faire disparaître tous les symptômes en 2009. J'aide aujourd'hui les gens en offrant des sessions via l'internet, ainsi qu'en personne dans mon pays d'adoption qu'est le Costa Rica. Ceux et celles qui le désirent peuvent communiquer avec moi pour une session gratuite via internet (skype) pour en apprendre davantage sur ce qu'est EFT. (monicchabot@gmail.com). Chose intéressante, et après presqu'un an sans avoir eu de symptôme, je reccomençais à en avoir (fatigue extrème, étourdissement soudain et désiquilibrant, douleurs physique et tremblement du corps interne, surtout la nuit). Pour réaliser que j'augmentais ma consommation de sucre et de blè, de magnésium, avec moins d'exercice, dans les trois derniers mois avec prise de poids, etc. Il est donc évident pour moi qu'ùne approche intégrale doit être engagée pour mieux faire face à cette condition. Je peux cependant vous dire que la pratique de EFT a eu un effet ÉNORME sur la façon de percevoir la vie de façon plus positive, ainsi que de faire disparaiitre, autant des douleurs physiques que de modifier des pensées négatives trop souvent associées à cette condition par non compréhension et douleurs accablantes sans y trouver de solution. Pour ma part c'est après 3 ans de recherche, de nombreux tests et traitements que j'obtenais un diagnostique de fibromyalgie en début 2006, pour ensuite avoir une augmentation marquée des symptômes suite à l'accident. Ne lâchez pas et essayez de trouver ce qui vous convient le mieux car chaque personne est différente, avec des symptômes différents. J'ai aussi une soeur cadette avec cette condition, et ma mère, sans avoir jamais reçu ce diagnostique, qui probablement souffrait de cette condition. Bon courage à tous! Monic
49
Bjr moi aussi je souffre cela depuis 1994 , ca a commancé par une fatigue , une asthénie trés difficile à supporter surtout quand on travail+ enfants + vie quotidienne ...on a essayé de me soigner pour des rhumatismes = antalgiques + anti dépresseurs car à cette époque on avait comme diagnostique =dépression , maladie somatique (c'est si facile) aucun soulagement + tous mes examens = normaux .
J'ai fait une cure thermale et là "bang" la maladie c'est déclarée mais toujours aucun nom ??? mon médecin m'a cru et aprés avoir lu je ne sais où les symptomes d'une maladie "auto-immune" m'a conseillé d'aller à Purpan (hopital toulouse haute garonne ) centre rhumato et aprés 3 jours ils m'ont dit que j'avais la "fibromyalgie" = super bonne nouvelle = j'avais un nom
mauvaise nouvelle ,il n'y a aucun traitement qui soulage qui nous aide à moins souffrir qui nous redonne la "pêche" ...désolée
Bonne nouvelle 2010 ... tu peux continuer ta vie "normale" mais au "ralentie"

J'ai trouvé un doct qui m'aide bien , il est à montpellier (diagnostic poul chinois ) il est homéopathe et vraiment son traitement m'aide vraiment (C pas remboursé) mais bien efficace ça fait 2 ans maintenant qu'il me suit (environ ts les 4 ou 5 mois je retourne le voir et je vais vraiment mieux ... la santé n'a pas de prix

Malgré tout ça va te demander beaucoup de controle et toujours de TA part = car les gens autour de toi ne te comprendront pas (jamais) nous n'avons pas l'air malade , il faudra que tu développes la patience + énormement de courage car tu seras (comme moi) enfermé à vie dans un corps endolorie ...

Mais tu vas y arriver , profite à fond lorsque tu auras des alcalmies = c'est pas parce ce que un jour tu vas te donner à fond (ex.ménage à fond ) que le lendemain tu vas souffrir plus car même si tu fais rien rien ne te dis que le lendemain tu ne vas pas souffir de partout ...

Mais tu y arriveras apprends à écouter ton corps tes sentiments tes angoisses tes craintes ... mais bas toi = IMPERATIF et PRIMORDIAL RESTER POSITIVE , ENCOURAGEANTE POUR LES AUTRES NE TE REGARDE PAS LE NOMBRIL (car les autres le font suffisamment )

DEVELOPPE L'AMPATHIE , L'ESPRIT CALME ET DOUX , LA COMPASSION LE COURAGE RESTE POSITIVE TOUJOURS EN TOUT TEMPS et RIS de ta vie car la VIE est MAGNIFIQUE

COURAGE
17
Bonjour!
Il y a environ deux mois, au réveil le matin je sens la douleur dans tout mon corps et de fois ça continu même au cours de la journée. Cela persiste bien que je pratique du sport. Ce qui m'inquiète est que mon tonus musculaires de mon sexe ne se fait pas comme à l'ordinaire.
Ma question est de savoir de quoi il s'agit et que puis je faire pour y remédier? Aidez moi SVP!

Monsieur Housseini AMADOU
16

slt j'ai 13 ans et j'ai cette salopri depui 1 an je suis aller cher le doc il ma dit que c etai un problem de croisssance mes bon a se que je voi se nes pas que sa sa a l aire de rester a vie se truque
je fait du sport et pourtan je suis de plu en plu fatiguer et les douleur font de plu en plu mal sa me soul je mimagine dans 10 ans je ne pourer plu bouger telement jorer mal sa se propage dans tou le cort sa me ponpe

( je suis nul en hortographe )
15
je vous conseil des soins chiropratique , qui moi mon beaucoup aider pour mon dos :malaise vagale ,sciatique ,lombalgie ,1CM de hauteur de hanche .voila pour moi maintennent faite comme vous le senter.
8
salut moi ausis je souffre enormement de douleurs dans les epaule les bras les doigt elle parfoit je peu rien porter du tt et aussi deriere aux omoplates la nuque ausis les genoux et les chevilles et parfoit je reste paralysee de douleur quil mes inposible de me lever merci je n'ai jamais consulter mais cela fait des annees que sa dure et je ne peu avoir une activiter reguliere a cause de ces douleur puis je fait bcp de pb infectieux merci de vos reponse



lorina
0
Messages postés
13
Date d'inscription
vendredi 3 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
7 octobre 2008
2
J'ai auj 54ans et je suis soignée depuis 3 ans pour la FIBROMYALGIE.

Ces douleurs détruisent mon quotidien depuis une dizaine d'années. A ce jour, je suis en invalidité. Cette maladie ravage le moral car la douleur est tellement poignante qu'elle handicape le quotidien. La fatigue est intense. Cercle vicieux, car la douleur engendre la fatigue et les médicaments calment et endorment.

J'ai vécu qq phases de dépression avec 2 hospitalisations depuis cette décennie. J'ai été suivie par un psychiatre pendant cette période. Mais j'ai pris personnellement la décision d'interrompre les séances et traitement antidépresseur. Ma volonté de combattre est profonde et je souhaite m'en sortir à force de volonté. Je refuse d'admettre que ces douleurs sont d'origine psychosomatique. Et pourtant...

Je consulte régulièrement le médecin généraliste qui prend au sérieux cette maladie. J'ai consulté le centre antidouleur le plus au top de la région (CHR Lille) et subi divers examens. Car les retombées sont multiples (troubles du sommeil, de l'équilibre, humeur...). C'est surtout pendant la nuit que les douleurs se réveillent et perturbent le sommeil. Tout le corps est sensibilisé et l'appui est insupportable.

Il n'y a pas de médicaments adaptés pour cette maladie encore balbutiante.. outre antidépresseurs, parkinson, antidouleurs... Pour ma part, je teste toutes les nouveautés et change souvent de molécules car le corps s'habitue très vite et les douleurs récidivent de plus belle...

La seule alternative qui m'ait réussie : LA CHALEUR c'est-à-dire le climat méditerranéen pendant les vacances d'été et curieusement, certaines SITUATIONS DE CONFORT AFFECTIVES (pour ma part, rapprochement familial car mes fils habitent des régions éloignées de la mienne)...

Comme quoi, j'en reviens, l'équilibre psychologique a des actions interactives sur le déclenchement des douleurs.

Quoi qu'il en soit, je ne parviens pas à modérer les douleurs même en relativisant et minimisant cette maladie.
Par moments, je me demande pendant combien de temps je serai encore capable de supporter ces souffrances sans tomber dans le déni de la vie. Les douleurs sont tellement violentes et récurrentes.. des décharges électriques qui suivent toute la périphérie nerveuse du corps avec effet de coups de poignard lancinants.. pas de quoi jouir de la vie. De plus, handicap dans le mouvement des membres (gêne et blocage des articulations).

Et pourtant j'AIME.. la vie et tout ce qui l'entoure, je suis positive et tolérante, je laisse place à l'espoir. Je CROIS aussi et c'est une force qui me retient.

Voilà mon témoignage afin d'aider ceux qui se posent des questions et croient être seuls à vivre ces symptômes. Depuis que je connais le nom de ma maladie, je croise un nombre considérable de personnes victimes de celle-ci. Un véritable fléau, un fait de société.

Il ne faut pas avoir honte de se plaindre, ne pas souffrir est un droit auquel tout être peut aspirer. La médecine est là pour soulager. J'ai eu la chance d'être entendue par des médecins humains et compréhensifs.

Je vous en souhaite autant.
Courage
Chantal
5
Messages postés
11
Date d'inscription
vendredi 3 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
6 octobre 2008

merci beaucoups, je crois que je suis pas aussi forte que vous mais celà peut etre du au fait que je suis tres mal entorée pour ne pas dir que je ne suis pas entourée du tout. mon seul espoir c'est que mon médecin va trouver quelques choses pour me soulager.
0
Messages postés
3509
Date d'inscription
lundi 8 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
5 décembre 2021
659
bonjour à tous,

chachocolat, je suis exactement dans le même cas que vous et j'ai exactement ce que vous avez. je n'aime pas du tout parler de moi mais vous avez raison, si nous y arrivons surtout en ce qui me concerne c'est bien parce que mon entourage me comprend : médecins, enfants, amis. Quoique quelquefois ils ne réalisent pas vraiment car j'essaie de ne pas le montrer, même au travail personne s'en aperçoit sauf quand je suis bloquée et que je ne peux pas marcher.
Je vais faire du sport justement pour ne pas me bloquer ou m'enkyloser.
C'est vrai que le moral y fait beaucoup!!!! Et pourtant j'ai des douleurs depuis ma petite enfance!!!!
J'espère qu'emmy avec notre soutien va trouver du réconfort!!!

bon courage à tous les 2 et à tous les malades qui en sont atteint

si le problème a une solution, il ne sert à rien de s inquiéter mais s'il n'en a pas alors s'inquiéter ne sert à rien
0
bonsoir connie et merci d'avoir répondu a mon message, j' ai eu une journée horrible comme vous le dite au réveil c 'est la surprise et ce matin plus possible de me servir de mon bras gauche douleur atroce, ça devient pénible dans la vie quotidienne, comment vous faites pour tenir psychologyquement moi ça devient dur heureusement que j 'ai mon fils parce que desfois j'ai des idées morbides, je deviens desagréable tellement que j 'ai mal, je supporte plus rien et de me rendre compte que je devient imcapable de m'occuper de mon fils me peine énormément, mon médecin m'a parlé du centre anti-douleurs, il m'a dit que si les médicaments ne faisait pas leur effet il m'enverrait là-bas, ca consiste en quoi au juste, ça me fait un peu peur tout ça, je veux pas servir de cobails, je veux juste être soulagé de mes douleurs, ils nous font quoi, j'ai essayer d'aller à la piscine mais le froid me tétanise et du coup j 'ai encore plus mal quand j'ai froid, je sais plus quoi faire, en plus je n 'arrive plus à m'alimenter correctement je n'ai plus de sensation de faim et j'ai le sommeil complètement perturbé, je n'ai plus du tout une vie equilibré. Ca fais longtemps que vous vivez ça, j'ai peur que ça s'empire est d'en arriver au point de ne plus marcher parce que desfois c'est un peu le cas comme vous apparement, est ce que vous travaillé, parce que je suis en arrêt maladie jusqu'a la fin de la semaine mais je me vois pas reprendre le travail dans l'état ou je suis j'arrive déjà pas a gerer dans ma maison, je lutte pour le ménage je suis vite éssoufflé du moindre effort, et je travail à une caisse donc mes bras sont vital et je suis debout toute la journéé c'est trop long pour moi, en plus vis à vis de mes collègues je me sens très mal, personne ne comprend, ça ne se voit pas sauf à ma tête, et mes patrons sont assez chiants par moments. On m'avait aussi conseillé d'aller voir un psychologue mais je prefere encore parlé avec des personnes qui sont dans le même cas que moi au moins on se comprend on se prend pas pour des fous qui se plaigne tout le temps d'avoir mal partout, je vous souhaite une bonne nuit vu l 'heure qu'il est et attend une réponse de votre part, je suis touché par l'acte de prendre le temps de me répondre, votre message ma fait énormément de bien merci beaucoup même ma famille ne sait plus koi faire et n'arrive pas à gerer la situation même si ils sont présents et me soutiennent, de pouvoir parler a quelqu'un qui le vit me remonte un peu le moral alors encore merci.
4
ma femme si elle dort ,je vois des choses tres rare a elle ,les bras bougent tres rare on dire que elle a un equilepsie
4
je ne suis pas d'accord, je déprime depuis des années et la fibromyalgie est déclencheur d'un choc traumatique et Dieu sait combien j'en ai eu depuis l'âge de 9 ans, deuil que je ne fais pas, parents divorcés, changement de pays, 6 tentatives de suicides, mon mariage qui s'est terminé par un divorçe, deux enfants dont un qui ne me connaît plus, tout ça peut être facteur de cette maladie et je vais chez un psychiatre depuis des années (20) et rien ne change, je me suis remariée et la Vie n'est qu'amertume et sans espoir, tristesse, bonne à rien.
Et en aucun cas le traitement ne peut faire effet pour cette maladie, c'est faux, je vais aller au Centre anti-douleur et là ils vont analyser mon cas et voir ce que je pourrais prendre comme traitement.
Mais franchement la Vie est de la merde quand vous avez toujours des douleurs et que vous n'êtes pas comprise et chaque personne qui vit cette maladie, la vit différemment !
Mais bon courage quand même allez au Centre anti-douleur à l'hôpital
Connie
3
merci beaucoup connie, votre histoire m'a fait pleurer pas pacrque vous me faites de la peine mai parceque je sents votre douleurs ei votre chagrin, moi je n'ai pas autant de problemes que vous et en plus je ne sais meme pas si je suis vraiment atteinte de cette maladie, ce que je peux faire c'est demender l'avis de mon medecin qui va peut etre pouvoir me conseiller.Désolée pour vous, ce que vous endurez est vraiment pas facile mais ce que je peux vous dir c'est qu'on ne vit qu'une seul fois donc il faut essayer de regarder la vis autrement, vous allez vous dir que je suis mal placée pour vous conseiller mais je vous assure que je comprends très bien ce que vous etes entraine de vivre
surtout si vous soffrez en silence. moi je souffre en silence et c'est mon majeur probleme. vous me comprenez peut etre, je ne peux pas vous dir plus parceque je veux pas vous ennuier. je souhaite vraiment que vous vous rassembliez avec vos deux fils et n'hésitez pas à sortir la tendresse qui est en vous meme si vous ne ressoyez rien en contre partie. j'aurez bien aimez discuter encor plus avec vous.
0
Messages postés
3509
Date d'inscription
lundi 8 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
5 décembre 2021
659
bonsoir connie,

Je comprend bien votre situation qui me touche beaucoup et je compati
Quand je disais que c'est n'est pas une maladie grave ce n'est pas dans le sens que vous pouvez l'entendre, pour moi il y vraiment plus grave, des maladies comme le cancer , le sida etc..
Je sais ce qu'est la fibromyalgie et je suis dans le même cas que vous, j'ai eu aussi de grands chocs dans ma vie mais je n'ai pas envie d'en parler sur le forum et vu mon âge j'ai eu pleins de problèmes qui ressemblent aux vôtres.
Je pense que vous n'êtes pas remise de toutes ces émotions et que votre fibro vous la ressentez très mal parce que vous n êtes pas encore bien dans votre vie.
Vous voyez un psy depuis 20 ans et il n'est pas arrivé à vous soigner? C'est vrai que cette maladie chaque personne la vit différemment et lorsque l'on nous comprend peut être que les douleurs passent mieux.
Je peux vous dire qu'aujourd'hui je sors du travail et que je souffre énormément mais que je vais essayer de gérer.
Il faudrait que pour votre moral que vous trouviez une oreille attentive, une personne qui vous comprenne.
J'aimerais beaucoup vous aider mais je ne sais pas quoi vous dire pour vous rassurer. En espérant que vous retrouviez le moral, je souhaite que le centre anti douleurs vous trouve le bon traitement. si vous avez besoin de parler n'hésitez pas!!!
bon courage et bonne soirée
0

Connie se que tu dit ma toucher

moi aussi j'ai cette salopri j'ai 13 ans et sa fait 1 ans que je les . je suis aller cher le doc il ma dit que cetai un problem de croissance mes a se que je voi se nes pas que sa sa a l aire d étre a vie j esay de faire du spor mes pourtan je suis de plu en plu fatiguer et je ne compren pas les douleur sen de plu plu forte et a bc d endroi en méme ten sa comence a me souler mes bon j imagine dans 10 ans coment sa va étre

( je suis nul en hortographe )
0
Je suis motivée et j attends un rendez vous dans un centre anti-douleurs, il y 6 mois d'attente minimum. Je continue quelques recherches, au CANADA ils ont l'air de mieux de mieux comprendre la maladie et de la soulager.
0
Chère Connie,
On m'as dis qu'il existait plusieurs fibromyalgies, votre histoire me touche beaucoup, il faut essayer de tenir le coup! Je sais que c'est pas facile du tout et par rapport à votre vécu cela doit être pénible. Continuez à être suivie psychologiquement si ca vous fais du bien de parler, d'autant plus qu'il n'est pas facile de trouver le confident idéal et la personne qui peut vous aider.
Ne perdez pas espoir!! bon courage et mil pensées.
0
Messages postés
3509
Date d'inscription
lundi 8 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
5 décembre 2021
659
bonsoir,

le doc il ma dit que c etai un problem de croisssance mes bon a se que je voi se nes pas que sa sa a l aire de rester a vie se truque

tu grandis et c'est normal que tu aies des douleurs
Ne t'inquiètes pas et fais confiance en ton docteur, ça ne te restera pas à vie, juste un petit mauvais moment à passer.
Encore une fois, Il est tout à fait normal d'avoir des douleurs lorsque l'on grandit
2
bonjour à toutes !........

J'ai été très touchée tout les témoignages que j'ai lu. J'ai 34 ans et suis serveuse, après une longue hospitalisation et un très long arrêt le médecin m'as annoncé que je souffrais d'une fibromyalgie, j avoue que pour moi c'est quelque chose de totalement inconnu! c'est une douleur qui m est apparu subitement pendant une séance de sport je croyais même m'être déplacé quelque chose puisque ça me comprimait la respiration avec température élevée et trop de globules blancs. Depuis, ma jambe gauche commence à bloquer et parfois les 2jambes et mon corps est une masse d'hématome ambulant. J'ai consulté un doc qui m as prescrit un médicament qui soulage mieux et je tente de reprendre mon travail avec l inquiétude de savoir si ca va le faire. Je n'était pas en déprime ni démoralisée j'ai une vie agréable, j'aime mon métier et je suis heureuse sentimentalement, je n'ai pas compris ce qui m'arrive et j' aimerais que l'on m'en dise plus sue cette maladie.

MERCI
2
Bonjour,

moi j'ai des douleurs dans les pieds et j j'ai vu une podologue qui m'a demandé ci c'était des décharges électrique dans ce cas celà venait d'un nerf peut être coincé.Ce n'était pas le cas pour moi mais peut être que pour toi celà vient d'un nerf mais je ne peux pas t'en dire davantage.

cordialement.
Isabelle
2
Bonjour,

jJe pense que vous faites de la fibromyalgie, maladie des douleurs diffusent dans tout le corps. Même si on fait des examens jusqu'à l'IRM, on ne voit rien.
Cette est maintenant reconnue depuis seulement quelques années, parlez-en à votre médecin.

Bon courage, je sais c'est très dure à vivre car moi-même j'en suis atteinte et chaque personne en souffre différemment.

Il existe la cure pour calmer les douleurs.

Connie
0
merci beaucoup connie votre message m'a était tres utile sauf que j'ai trouvé que la fibromyalgie atteind généralement les personnes plus de 50 ans et moi je n'ai que 22ans, puis-je savoir quel âge avez-vous et comment votre médecin a confirmé votre maladie. merci encore d'avoir pris la peine de me répondre
0
Messages postés
3509
Date d'inscription
lundi 8 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
5 décembre 2021
659 > imane
bonjour,

La Fibromyalgie peut commencer même à l'adolescence, en cliquant sur les liens
ci dessous vous trouverez des informations.

http://www.esculape.com/fmc/spid.html

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=fibromyalgie_pm

http://www.rhumatologie.asso.fr/04-Rhumatismes/grandes-maladies/0F-dossier-fibromyalgie/sommaire-fibromyalgie.asp


la fibromyalgie n'est pas une maladie grave. Votre médecin vous prescrira un traitement et je pense que vous arriverez à gérer ces douleurs.
Prenez bien soin de vous, restez à l'écoute de votre corps
0
>
Messages postés
3509
Date d'inscription
lundi 8 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
5 décembre 2021

Le médecin me prescrit du Rivotryl, des myorelaxants, des Dafalgans Codéine (6/jour), anti-dépresseurs, dépamide, enfin tout un rayon de la pharmacie et je ne suis pas vraiment mieux, ni physiquement , ni moralement, être un médecin généraliste ne veut pas dire qu'il va trouver la bon traitement car chaque personne souffrante réagit à tel ou tel médocs. Le Centre anti-douleurs peut effectivement vous apprendre à vous relaxer et gérer les douleurs mais j'attends un RDV depuis le mois de juin, et je peux vous dire ce n'est pas normal qu'il n'y a que du bénévolat dans ce Centre, raison pour laquelle il y a très peu de personnel.
Il faudra encore beaucoup de temps pour découvrir ce qu'est vraiment cette vacherie de maladie car rien ne fait apparaître, ni voir, les douleurs internes, en continuent.
J'ai cette maladie depuis l'âge de 9 ans et aujourd'hui j'en ai 51 ans, c'est ça la Vie ? non et moi les gens qui m'entourent, ne comprennent rien, ils n'écoutent même pas le nom de la maladie parce qu'il est long et compliqué et on vous prend de suite pour une débile, malade imaginaire.....
Je crois que pratiquement tout le monde ne regarde même pas chez son voisin si ça va, s'il a besoin de quelque chose ou voir même s'il est encore vivant, voilà ce monde égoîste qui se détruit par lui-même petit à petit.
Merci Imane de m'avoir comprise !
0
Messages postés
11
Date d'inscription
vendredi 3 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
6 octobre 2008
> Connie
pas de quoi connie, je vous jurre qur vous avez raison, moi mon entourage dit que ces douleurs sont psychiques ?! si je leur dis le nom de cette maladie je serais certainement une débile alors je préfère me taire et fair comme si je n'ai rien, c'est trop dur mais je suis habituer au silence mais grâce à des gens comme vous je me sens moin seul. je souhaite de tout mon coeur que vous trouvriez des gens qui vous écoutent vraiment et surtout qui vous comprennent même si je sais que ces gens sont très rares.

imane (j'ai due changer mon pseudo pour des raisons personnelles)
0
>
Messages postés
11
Date d'inscription
vendredi 3 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
6 octobre 2008

Emmy, Imane,
Je vous soutiens, j'ai 51 ans et ma fibromyalgie a commencé il y a un peu plus de 15 ans mais seulement reconnue depuis 2 ans, puisqu'aucun examen donné a confirmé ce que j'avais.
Mon médecin m'écoute et me soutiens aussi, un médecin qui ne croit pas trop à cette maladie orpheline, faut pas y aller !
J'ai fait beaucoup d'examens, prises de sang, scanner, IRM, radios, RIEN !
Bon Courage, ne stressez pas car les douleurs augmentent davantage.
Connie
0
je te compren pour la douleur dans le corp insuportable cela fait 2ans que je passe plein d examen irm scanner radio rien alor je me sui s poser s aussi la question je devien folle alor la depression psy en arret delongue maladie plus possible de travaille alor couragey
0
bonjour, je me rend compte aujourd'hui qu'apparment beaucoup de personne souffre de douleur etranges, moi j ai 27 ans et ca fais quelques années que je souffre de douleurs, cela a commencé par ma jambe droite ki me faisait mal au point de ne plus pouvoir prendre appui dessus j'ai fini par avoir une siatique avec laquelle j'ai continuer a travailler, suivi d' un zona qui lui s'est guéri, petit a petit les douleurs sont montées au niveau de mon dos au niveau des omoplates, ce sont dirigees vers les épaules qui redcesendes au niveau des bras par des coups d éléctricité des engourdissements et des crampes, ensuite a force de continuer a travailler comme ca malgrer la prise de médicaments pour calmer les douleurs qui ne me faisait aucun effet, cela s 'est encore empirer en montant au niveau des cervicals qui me donnait des migraines atroces suivi de brulure au niveau du coup, aucune comprehension de personne puisque tant que c'est pas physique c'est qu'on doit pas souffrir tant que ça, je suis aller faire du kiné dernièrement, pas du tout efficace, ils ont même du mal à me toucher vu ke je suis très sensible au niveau de mes douleurs, plus aucun médicaments ne me fait effet ( rivotryl, ixprim, efferalgan codeinne, ça me rend malade sur autre choses mais n'agit pas sur mes douleurs ) , mon médecin supposait la fibromyalgie mais maintenant n'est plus sur (je crois que ca le dépasse ), je suis en attente pour aller passer un electromyogramme au 01 octobre ( il pense a un problème nerveux ), en tout cas aujourd'hui je suis en attente avec mes douleurs qui me rende folle, allongée, debout assise tout devient insuportable, le matin n'en parlons pas on dirait une mamie de 70 ans, je suis en arrêt maladie pour le moment mais j'ai un petit garçon de 4 ans à m'occuper donc pas évident, je vous soutiens énormément et surtout ne prenez pas à la légère vos douleurs car je sais que je l'ai fais et actuellement c'est pire et souffre énormément moralement en plus du physique, bon courage à vous.
0
Bonjour Jessie,
De toute évidence chacun souffre entre l'échelle de 1 à 10 et chacun à des douleurs différentes, en fait ce qui est vraiment insupportable c'est que les douleurs se diffusent à n'importe quel endroit, c'est la surprise du lendemain. Mais les faiblesses dans les mains, l'électricité au niveau des coudes, les sciatiques, les crampes, les impatiences, les migraines, les douleurs dans le dos et maintes tendinites aux épaules, talons d'achille aux pieds me perturbe beaucoup pour bouger. Marcher pour moi c'est un enfer.
Dernièrement on m'a hospitalisé, décision du Centre de la douleur pour être perfusée avec de la Kétamine pour voir si les douleurs vont s'atténuer où non. J'ai appris après qu'ils n'ont même pas le droit de vous prendre comme cobails pour faire des tests et aussi ceux-là doivent être rénumérés.
J'ai posé la question suivante "pourquoi être hospitalisé alors que ça pourrait se faire à domicile et on m'a répondu "oui on préfère car on ne connaît pas les réactions du produits sur les personnes malades : donc on est des cobails ! ! !
Les médecins nous prennent pour des imbéciles et nous on tombent dans le piège, mais là je vais avoir un RDV au Centre de la Douleur et je n'hésiterai pas d'en parler de ce médicament expérimental ! En tout cas il n'a absolument pas effet sur moi, méfiez-vous de ce qu'on vous raconte, vous êtes un cobail de la médecine.
Si ça peut vous soulager je vous conseille de faire de la balnéothérapie à la clinique et ça fait extrêmement du bien au corps et on ressort avec une autre mentalité, pour quelques instants seulement, on est super bien dans la tête, physiquement et il faut faire tout le temps des séances voir 2 à 3 par semaines d'une heure et dans l'eau on ne souffre pas au contraire, c'est comme la renaissance pour un instant. Demandez des séances à votre médecin ou au Centre de la Douleur, vous les aurez sans difficultés. Bon courage !
Connie
0
Bonjour Jessie ! Voila je vous ecrit ce message , peut etre m'aideriez vous . Voila vous avez eu une sciatique . J'ai 21 ans , j'ai fait 1an et demi en tant que serveuse ( plus de 70hpar semaine ) , des douleurs parfois dut à ce metier est un petit peu normal , mais là je commence à m'inquieter ... Je vous explique , au boulot ( en tant que serveuse ) parfois , un peu beaucoup ( tout les jours ) j'ai eu l'impression que l'on me plantais des aiguilles dans la jambe , je perdais l'equilibre , ma jambe "lachait" je ne sais pas si vous comprenais . Puis les mois passe et les douleurs s'intensifie, je m'explique , j'ai une douleur (un peu forte ) dans toute la jambe , d'un coup je boite , comme si ma jambe etait bloquée pendant 30 minute , cela faisait mal . La nuit mais jambes sursautait ( toujours cet effet d'aiguilles que l'on me plante , des decharges electriques ) , on me disait que c'etait dut aux nerfs et a la fatigue . Mais là , cela fait 6 mois que je ne travaille plus , donc pas de quoi avoir des jambes fatiguées ..; et bien j'ai pas souvent de douleur , mais quand j'en ai , c'est insupportable , je pousse un cri , j'ai la jambe completement bloqué , je peux pas prendre appuie dessus , donc quand ça arrive d'un coup , je me prend le mur car je perd l'equilibre . Meme quand ça arrive et que je prend pas appuie dessus , j'ai tres mal ( que ce soit debout , allongée , assise ) . Lorsque la douleur arrive , je pousse un gemissement voir un cri et une forte inspiration . Enfin je ne sais pas trop , lorsque que ça arrive , les douleurs sont de plus en plus forte . Est ce que vous sauriez m'aider : est-ce un debut de sciatique ? ?
0
Je comprends à vous lire que je ne suis pas la seul à souffrir de ces douleurs insupportables. Depuis maintenant 5 ans que je suis au prise avec ce problème. Tout à commencé après une forte dépression, douleurs musculaires, pincements, brulements etc... la fatigue s'est installée en harmonie avec les douleurs et l'anémie + une souche de mononucléose. Après une bonne discution avec une thérapeute et une réorganisation de mes foutus émotions, j'ai remarqué une accalmie de 3 ans 1/2. WOW! Maintenant de retour dans le même problème, docteurs de toutes sortes, traitements de toutes sortes, j'ai tout laissé tombé en me prenant en main et en ne cédant pas à la panique et surtout au goût très marqué de resté sur le sofa et ne rien faire. On ne me trouve rien tant mieux mais... je regarde depuis quelques jours au niveau de l'alimentation ex: allergie au gluten , très intéressant à lire surtout au niveau des symptômes,aussi l'acidité trop élevé peut nuire au fonctionnement de l'organisme ainsi qu'un manque de calcium, magnésium. Bref je préfère me gaver de vitamines que de la m... que le doc nous prescrit. Regardez au fond de vos émotions y'a pas qq choses qui n'est pas réglé depuis longtemps? moi je vie plusieurs problèmes dont le cancer de ma mère qui l'emportera bientôt et mon nouveau boulot à la maison comme travailleur autonome, tout un changement et stress en plus et depuis mes douleurs sont revenus. Les émotions n'aide en rien, vous avez déjà lu le livre les maux des mots... c'est super bon et véridique. Bonne chance!
0
Messages postés
2197
Date d'inscription
mercredi 24 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
17 avril 2014
1 160
hello

vous n'avez pas eu d'accident de voiture/chute ou quelque chose qui aurais pu tassé vos cervical ?

++

-1
Bonjour pour ma part, pas d'anomalie au niveau de la colonne vertébrale ou cervicales
0