Mutilation inutile ?

uneanonymepresquenormale Messages postés 2 Date d'inscription samedi 28 décembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 28 décembre 2013 - 28 déc. 2013 à 23:44
Linedream Messages postés 3 Date d'inscription vendredi 3 janvier 2014 Statut Membre Dernière intervention 9 mars 2015 - 3 janv. 2014 à 12:11
Bonjour,

La question posée est peut-être ridicule mais j'ai besoin qu'on m'éclaire.
Voilà, je suis une fille de 14 ans, presque 15.
Je suis belle, un beau corps, populaire, j'ai des amis formidables, je ne suis pas conne, je vais a des soirées, j'ai souvent des petits amis, bref, je n'ai pas de problème côté social. Côté cours, je suis assez intelligente, une assez bonne moyenne..

Mais cet été, j'ai eu une forte engueulade avec une (ex) amie, et ça m'a beaucoup attristée, et je me suis mutilée pour la première fois.. Après je suis partie en vacances avec ma meilleure amie, elle m'a fais promettre de ne jamais recommencer.

Mais côté parents, c'est pas top.. Nous pouvons être une famille tout à fais normale, des parents qui s'aiment et qui ont une fille unique qu'ils aiment, on rigole tout les trois.. Mais parfois, et ce que les autres ne voient pas, c'est que souvent ma mère boit (en dépression depuis 3 ans), mon père est peut être violent (sans frapper ma mère mais verbalement), et ils s'engueulent souvent. Mais nous pouvons être heureux. Nous avons deux faces familiales.

Donc, quand ma mère est bourrée et que je l'entends pleurer et que mon père gueule, je souffre, psychologiquement. Donc je me scarifie. Et depuis, pour chaque tristesse, je le fais. Puis a la moindre contradiction. Comme si le mal psychologique pouvais être remplacé par le mal physique. Voilà.

Donc, maintenant, comme je le disais, à chaque blessures morale, je le fais. Ex : quand j'ai casser avec un premier vrai amour, j'étais tout le temps malheureuse, je me scarifiais chaque nuit.. Toujours plus, mais toujours au même endroit.. L'avant bras gauche. Quelques amies le savent, et je sais que je fais souffrirent des gens autour de moi en le fesant qui tienne a moi. Ma mère le sais, mon père aussi. Mais ils ne savent pas que je le fais non-stop depuis 5 mois maintenant. Je le cache, je fais tout pour.

Même quand je suis heureuse je me sens dans l'obligation de le faire, ça me soulage et ça me fais du bien. Mais je suis bloquée dans ce cercle vicieux infernal.

J'espère que vous avez compris le but de ce message, qui n'est pas vraiment une question, mais ça me soulage, et j'espère avoir des avis sur ce type de scarification.. Est-ce inutile ?

Merci d'avance, et désolée si ce n'est pas très clair et si je radote.. Merci.

Anonyme.

2 réponses

Linedream Messages postés 3 Date d'inscription vendredi 3 janvier 2014 Statut Membre Dernière intervention 9 mars 2015
3 janv. 2014 à 12:11
Je suis désolée, mais je ne suis pas d'accord avec la réponse qui dit que ça n'apporte rien. Je me suis scarifiée pendant des années, et oui, ça apporte une douleur physique plus grande que celle qui est d'ordre psychologique. Maintenant que ça fait des années que j'ai arrêter (et que je fais des études en psycho et éducation) j'arrive à prendre le recul et à comprendre pourquoi il m'est arrivé cette épisode. Après c'est sur que c'est difficile à imaginer pour quelqu'un qui ne l'a jamais fait, et ça peut également paraitre barbare.
Il me semble que la situation de tes parents te touche beaucoup. Tu dois certainement vivre une douleur assez vive quand tes parents se disputent. Du coup je comprend que tu en sois arrivée à te scarifier. Même si tu dis dans ton message que tu le fait même quand tu es heureuse, je pense que ta douleur de voir tes parents se déchirer comme tu le décris, reste en toi, et que, tu te scarifie pour l'atténuer.

Mais il faut te dire que ce n'est pas quelque chose qui va durer toute ta vie. Il faut essayer de trouver une autre source de soulagement (par exemple, j'ai commencé un sport qui donne super mal au muscles :)) et qui te fera lâcher petit à petit tes scarifications. Je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire, et perso ça m'a pris des mois pour arrêter. Mais c'est sur qu'avec l'aide d'un psy par exemple, c'est plus facile.
Est-ce que tu pourrais en parler à tes parents? Leur dire que tu voudrais voir quelqu'un pour ces scarifications ?

En tout cas, jusqu'à ce que tu ailles mieux, je te souhaite beaucoup de courage :)
0
lafouine. Messages postés 102028 Date d'inscription mercredi 7 octobre 2009 Statut Contributeur Dernière intervention 3 août 2022 19 528
28 déc. 2013 à 23:53
Bonjour

Se scarifier n'apporte rien.
N'est utile en rien.
-1
uneanonymepresquenormale Messages postés 2 Date d'inscription samedi 28 décembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 28 décembre 2013
28 déc. 2013 à 23:55
j'imagine oui.
0