Trace après mutilation [Résolu/Fermé]

- - Dernière réponse :  Saskana - 11 juin 2013 à 14:28
Bonjour,
Voilà j'ai 16ans et il y 1 mois je me mutilais, maintenant je ne dirais pas que sa va mieux mais j'essaye d'arrêter.
Le problème c'est que maintenant j'ai des trace rouge-rose sur les bras.
J'aurais voulue savoir si il y avait des crèmes ou produit pour les faire partir.
Ou si sa part tout seul.
Et si je les garderais ces traces toute ma vie.

Merci pour vos future réponses.
Afficher la suite 

13 réponses

Meilleure réponse
approuvée par Jean-François Pillou
307
Merci
Je pense que j'ai trouvé votre réponse :

--Après début de cicatrisation (votre cas !)
Lorsque la peau est refermée
Tout n'est pas perdu ! Il y a encore beaucoup à faire dans l'année qui suit la blessure.
Le principe. Une fois la couche superficielle de la peau refermée, le travail de réparation au niveau du derme continue pendant plusieurs mois. Plus la «base» a été altérée, plus la cicatrice sera visible. D'autre part, les fibres de collagène ont quelquefois tendance à se reformer de façon anarchique. Il faut donc les aider à se reconstituer et à se réorganiser.
Vos alliées :
->Une hydratation fréquente
assure à la plaie (refermée) un milieu humide qui accélère la cicatrisation. Une crème hydratante classique fait parfaitement l'affaire, mais on peut également choisir une crème cicatrisante qui favorise la bonne organisation des cellules.
->Une photo-protection efficace pour neutraliser les deux effets néfastes du soleil sur les cicatrices. Il détruit les fibres de collagène qui sont en train de se reformer et il entraîne la production de mélanine qui est vécue comme une agression par la peau fragilisée.
Le conseil du dermato :
-> massez la cicatrice une ou deux fois par jour, cela permet de casser le pont fibreux pour laisser pénétrer la crème plus profondément et cela améliore l'aspect de la peau et sa souplesse.


La totalité de l'article sur la cicatrisation et les moyens d'effacer ou d'atténuer les traces dit :
La cicatrisation.
Le principe. Une blessure laisse une cicatrice à partir du moment où le derme (la couche profonde de la peau) est atteint.

-- AU DEBUT
Dans un premier temps, il faut donc refermer l'épiderme (couche superficielle de la peau) et favoriser la reconstitution du derme.
Vos alliés :
-> Un pansement hydrocolloïde qui protège la plaie des infections. Il garantit un milieu humide qui favorise la cicatri­sation, adhère à la peau saine pour un retrait indolore et laisse la peau respirer. On peut le garder plusieurs jours, même sous la douche.
Pansements Cicatrisation Rapide,
-> Une crème adaptée pour accélérer la réparation épidermique
Comme les pansements, elle protège la plaie des bactéries et stimule la production de cellules grâce à des oligoéléments tels que le cuivre et le zinc. A utiliser en association avec des antiseptiques et en alternance avec les pansements. En pharmacie.

--Après début de cicatrisation (votre cas !)
Lorsque la peau est refermée
Tout n'est pas perdu ! Il y a encore beaucoup à faire dans l'année qui suit la blessure.
Le principe. Une fois la couche superficielle de la peau refermée, le travail de réparation au niveau du derme continue pendant plusieurs mois. Plus la «base» a été altérée, plus la cicatrice sera visible. D'autre part, les fibres de collagène ont quelquefois tendance à se reformer de façon anarchique. Il faut donc les aider à se reconstituer et à se réorganiser.
Vos alliées :
->Une hydratation fréquente assure à la plaie (refermée) un milieu humide qui accélère la cicatrisation. Une crème hydratante classique fait parfaitement l'affaire, mais on peut également choisir une crème cicatrisante qui favorise la bonne organisation des cellules.
->Une photo-protection efficace pour neutraliser les deux effets néfastes du soleil sur les cicatrices. Il détruit les fibres de collagène qui sont en train de se reformer et il entraîne la production de mélanine qui est vécue comme une agression par la peau fragilisée.
Le conseil du dermato :
-> massez la cicatrice une ou deux fois par jour, cela permet de casser le pont fibreux pour laisser pénétrer la crème plus profondément et cela améliore l'aspect de la peau et sa souplesse.

--Au bout d'un an
Lorsque la cicatrice est définitivement formée, plusieurs options s'offrent quand même à vous.
Le principe. Lorsque votre cicatrice a pris son aspect définitif, après environ 12 mois, vous pouvez soit la masquer, soit tenter de la faire disparaître.
Vos alliés :
pour MASQUER ! le maquillage :
Le maquillage médical pour camoufler au mieux les petites imperfections du corps et du visage avec des textures et des couleurs spécialement étudiées. Leur texture ultracouvrante masque les défauts tout en respectant le grain de la peau pour un effet naturel. Avant de se lancer, un petit cours s'impose, demandez conseil à votre pharmacien ou à votre dermato. En pharmacie.
pour EFFACER ! le traitement au laser :
Le laser pour gommer définitivement la cicatrice
Le traitement dure généralement deux à trois ans à raison d'une séance tous les trois ou quatre mois environ. C'est plutôt long, mais ça vaut vraiment le coup. Le dermatologue commence souvent par travailler le relief de la cicatrice : élimination de l'excès de peau et lissage de l'épiderme ou stimulation de la fabrication de fibres pour les cicatrices en creux. Il traite la couleur en dernier pour dépigmenter ou repigmenter la cicatrice selon les cas. C'est lui aussi qui déterminera l'ordre et la fréquence des séances ou vous adressera à un de ses confrères s'il ne dispose pas du matériel nécessaire. A savoir : il est impératif de ne pas s'exposer au soleil avant, pendant et après le traitement.
Le conseil du dermato : faites une demande d'entente préalable à votre centre de Sécurité sociale afin que le traitement au laser puisse être pris en charge. Si c'est le cas, votre mutuelle peut prendre également en charge une partie des frais, renseignez-vous.

Le cas particulier : les cicatrices d'acné. Elles sont la conséquence d'une inflammation importante au niveau du derme. Une bonne façon de s'en débarrasser reste le peeling chimique, qui va faire peler la peau afin de la re-lisser.

Dire « Merci » 307

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 15934 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Publi-information
26
Merci
moi je me suis mutilée il y a un bon moment et j'ai encore les marques des lames de rasoirs.
j'ai les deux poignets bien abimés et je sais plus quoi faire pour que ça se voit moins.

aidez moi
Publi-information
23
Merci
Moi je me suis mutilé sur le bras et jessaye de cacher mes traits marron avec du fond de teint.
Messages postés
132
Date d'inscription
samedi 3 juillet 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
18 septembre 2012
3
19
Merci
Moi, aussi avant je me mutilai au compas pendant les heures de cours.
Je ne savait pas pourquoi, j'avait l'impression que la douleur me prouvait que j'était vivant.
Sinon, mes cicatrices sont parti

Cordialement
hectraty
Bonjour j'ai 13 ans et je me suis mutiler qu'une fois (car quand j'ai vu que les traces ne partaient pas j'ai vite arreter ) il y a maintenant 8 mois et il me reste encore les traces des traits il se sont atténuer mais on les voit toujours un peu . Il vont rester toute ma vie ? Que faire pour qu'elle partent ?
Moi j'ai eu la connerie de m'ecrire un mot long de 4 cm entre l'épaule et le coude --' Sachant que mes parents ne le savent pas, que c'est en surface (cicatrice plate et blanche) et qu'elle date du début du mois d'octobre environ, est-ce qu'elle ne sera plus visible si je bronze cet été? ou est-ce qu'il faut que le dermato se penche dessus?
lafouine.
Messages postés
102059
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 novembre 2017
8965 -
Une cicatrice ne part pas toute seule.
xauudrey
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 30 avril 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
30 avril 2013
-
Allie1L2, je suis dans la même situation que toi, j'ai pris un coup de soleil sur la partie entre mon épaule et le coude, et les marques ont atténués, je ne te conseille pas cette méthode, mais prendre du soleir, ou bien de l'autobronzant!
Malheureusement, je peux vous dire que c'est un mauvais choix, la mutilation.
Je sais de quoi, je parle, j'ai commencé à 12 ans et je me suis seulement arrêtée à 20 ans (J'en ai 24), vous voyez la durée. Aujourd'hui certaines de mes cicatrices qui datent de mes 15 ans sont encore très très visibles, la peau peu ne plus s'en remettre :/
Je sais que c'est difficile, tout nous parait simple de se scarifier, alors qu'il vaut mieux en parler que de trimballer comme moi avec des cicatrices datant de 10 ans ...
Courage à vous tous
12
Merci
Trouvé des précisions générales!!!!

Crèmes et vitamines

Les vitamines A, B5, C, D et E facilitent la formation de tissus cicatriciels. Les crèmes à base de collagène réduisent, elles aussi, les risques de cicatrices disgracieuses.
L'aloe vera et l'argile verte ont également des impacts positifs sur la cicatrisation et, par ricochet, l'apparence de la cicatrice.

Massage

Un autre élément facilite la cicatrisation et réduit les risques que votre cicatrice ait un aspect cartonné : les massages. Une fois que les douleurs auront cessé, massez énergiquement la région qui se régénère, même jusqu'à ressentir une légère douleur. Recommencez chaque jour, et ce, jusqu'à la fin du processus.


Sinon en dernier recours il y a la dermabrasion, et sinon le laser!
Messages postés
1048
Date d'inscription
jeudi 17 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
26 octobre 2011
127
5
Merci
Bonsoir,

Tout dépend de la profondeurs de t'es traces.. Moi je sais qu'il y en as qui date d'1 an d'autre de plus longtemps et sa ne part pas..
5
Merci
Enfaite , je me mutile aussi .. Il y a des crèmes cicatrisantes en pharmacie mais ça ne masquera pas tout à fait , et c'st bien possible que tu gardes tes traces longtemps ..
4
Merci
moi aussi je me mutile et jai toujours des trace comme les tienne je ne pence pas que sa parte un jours sa va juste s'atenuer et c'est tous car il y en as sa fait au moins un an que je lai et ce n'est toujours pas partit
3
Merci
Merci a tous pour vos réponses
Je pense que vais suivre les instruction de Nitchevo.
Merci encore.
3
Merci
Merci beaucoup Anita Nitchevo pour toutes ses infos que tu ma donner.
Je pense aller acheter une crème cicatrisante dans les jours a venir.

Merci encore.
Messages postés
1048
Date d'inscription
jeudi 17 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
26 octobre 2011
127
2
Merci
C'est pas moi qui testeré tout ça..
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 27 novembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
24 mai 2010
2
Merci
Oui, mais maintenant malheureusement il manque des infos médicales précises sur ce que cet(te) ado demandait ! Les voilà :

Pour atténuer les traces après le début de cicatrisation (lorsque la peau est refermée)
Tout n'est pas perdu ! Il y a encore beaucoup à faire dans l'année qui suit la plaie.
Le principe. Une fois la couche superficielle de la peau refermée, le travail de réparation au niveau du derme continue pendant plusieurs mois. Plus la «base» a été altérée, plus la cicatrice sera visible. D'autre part, les fibres de collagène ont quelquefois tendance à se reformer de façon anarchique. Il faut donc les aider à se reconstituer et à se réorganiser.
IL FAUT :
->Une hydratation fréquente assure à la plaie (refermée) un milieu humide qui accélère la cicatrisation. Une crème hydratante classique fait parfaitement l'affaire, mais on peut également choisir une crème cicatrisante qui favorise la bonne organisation des cellules.
->Une protection contre le soleil efficace pour neutraliser les deux effets néfastes du soleil sur les cicatrices. Le soleil détruit les fibres de collagène qui sont en train de se reformer et il entraîne la production de mélanine qui est vécue comme une agression par la peau fragilisée.
IMPORTANT aussi :
-> massez la cicatrice une ou deux fois par jour, cela permet de casser le pont fibreux pour laisser pénétrer la crème plus profondément et cela améliore l'aspect de la peau et sa souplesse.

Sinon, même après la fin de la cicatrisation (à peu près un an) on peut intervenir sur les traces (à faire par un dermato)
Le traitement par laser (plutôt long*, mais ça vaut vraiment le coup).
Le dermatologue traite la couleur en dernier (*: car le dermatologue commence souvent par travailler le relief de la cicatrice - si nécessaire) et là, il s'attache à dépigmenter ou repigmenter la cicatrice selon les cas.
Messages postés
1048
Date d'inscription
jeudi 17 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
26 octobre 2011
127
-2
Merci
Faire un post pour tout ça suffit ; ) =)