Paranoïa

cotcotclaudette Messages postés 183 Date d'inscription vendredi 20 décembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 9 août 2014 - Modifié par begonie le 21/12/2013 à 07:18
cotcotclaudette Messages postés 183 Date d'inscription vendredi 20 décembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 9 août 2014 - 5 janv. 2014 à 17:40
Mon mari se sent toujours persécuté, il se prend pour un matyr qu'il ne faut surtout pas contrarier. Il a toujours raison, même si on lui démontre le contraire, il n'a aucune intelligence, fait des phrases incompréhensibles et est toujours à côté de la plaque. Il se croit supérieur à tout le monde, et "n'admet" pas qu'on ne soit pas d'accord avec lui. Il n'éprouve aucun sentiment humain, rentre dans des colères terribles sans raison valable.
Il est omnibulé par son fric qu'il prétend que je bouffe, alors que je touche également une retraite et m'achète relativement peu de choses. Il se traine toute la journée en pyjama, s'il quitte son ordinateur, c'est pour regarder du foot. Nous n'avons aucune vie, si bien que je suis épuisée de l'entendre ou de lui voir faire des conneries, et si nous sommes amenés à nous parler, il ne comprend rien et m'aboie après et pour éviter d'être avec lui, je me lève de plus en plus tard. Je lui ai dit gentiment de consulter un pschychiatre, mais il ne trouve pas malade mentalement, et c'est de pire en pire. Je ne sais plus que faire.
J'ai un tempérament suicidaire, et je crainds de faire une bêtise, qui ne seait pas la pemière.Aidez-moi, que faut-il que je fasse. J'ai toujours été tolérante malgré ses tromperies et autres comportements inacceptables, pour lesquels j'aurai dû demander le divorce depuis longtemps, mais je ne suis plus assez jeune pour endurer une telle épreuve. Merci à tous pour vos réponses.

2 réponses

begonie Messages postés 80994 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 5 février 2023 9 745
Modifié par begonie le 21/12/2013 à 09:37
Bonjour.

" J'ai un tempérament suicidaire, et je crainds de faire une bêtise, qui ne seait pas la pemière. "

Est-ce que tu es toujours en contact avec un professionnel de la santé suite à ces
" bêtises " ?
Je pense que tu veux parler d'une tentative de suicide ?

Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie
0
cotcotclaudette Messages postés 183 Date d'inscription vendredi 20 décembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 9 août 2014 3
Modifié par samgunsjovirow le 4/01/2014 à 16:53
Des tentatives de suicide j'en ai fait plusieurs. J'étais tombée dans le coma, mais m'en suis toujours sortie. A croire que ce n'est ou n'était pas mon heure. Je déprime encore plus depuis que je suis en Provence. C'est une région particulière avec des gens spéciaux. J'ai vu, bien évidemment un professionnel, mais il n'a rien pu pour moi. Ma première dépression je l'ai faite à 27 ans, j'en ai 7O et je continue à avaler anti-dépresseurs, anxyolitiques, et autres s*******s pour la tension, le cancer du sein, le cholestérol, et aux bobos liés à l'âge, mais j'avoue en avoir marre. je suis toujours angoissée, rien qu'à l'idée de perdre ceux que j'aime et n'arrive toujours pas à me remettre de la perte de mon chien, mort il y a 6 mois.
0
View on top Messages postés 1 Date d'inscription dimanche 5 janvier 2014 Statut Membre Dernière intervention 5 janvier 2014
5 janv. 2014 à 01:19
Vous avez l'air d'avoir eu une histoire personnelle dès plus éprouvante: avez vous une idée de la cause de tout ce mal être?Que vous est il arrivé dans votre 27ème année?
Je n'ai pas l'impression que la paranoïa est le problème majeur de votre mari,il est sans doute déprimé également.
Pour citer Gandhi:"vous devez être le changement que vous voulez voir dans ce monde"
Je vous souhaite du courage ... et pourquoi pas un nouvel ami à quatre pattes.
0
cotcotclaudette Messages postés 183 Date d'inscription vendredi 20 décembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 9 août 2014 3
5 janv. 2014 à 17:40
Un ami à quatre pattes ? Mai j'en avais un, un adorable golden blanc, mort d'un cancer.D'ailleurs je ne m'en suis toujours pas remise, c'est un grand vide, et je ne suis plus en âge pour en prendre un autre. Peut être un chat. Sinon j'ai fait ma première dépression à 27 ans, après le décés de ma belle-mère, qui entre nous, je n'aimais pas, et que j'ai vue le côté du visage bleu. Ca m'a fait un tel coup que 3 mois après j'ai fait une grosse dépression. A présent je ne veux jamais plus voir un mort, c'est pourquoi j'ai décidé de me faire incinérer, comme l'a demandé ma chère maman.Maintenant quant à sortir, il n'en est pas question, mon mari n'aime rien et ne s'intéresse à rien, il ne faut même pas envisager de se promener à plus de 3 kms. Ca va faire 12 ans que nous ne sommes pas partis. Heureusement, je fais de la country, ça me fait sortir de mes 4 murs. Je ne veux pas me lamenter sur mon sort, mais ma vie est triste, morne, sans intérêt.
0