Pneumothorax, la vie apres, et les risques???

Résolu/Fermé
isaroales - Modifié par Jeff le 15/10/2013 à 23:49
 Lulu61100 - 20 juin 2017 à 20:18
Bonjour,
j'ai été opérée d'un pneumothorax il y a 9 mois, et j'avoue avoir du mal a avoir une vie normal mais c'est surtout dans ma tête, je n'arrive plus a positiver, et j'ai tout le temps peur que mon autre poumon se décroche lui aussi...

quelqu'un aurait il vécu la même chose que moi , et si oui des conseils seraient les bienvenus....merci

83 réponses

slt tt le monde moi j es eu un pnemo en mai 2009 a droit decollement de 7cm jpasse une radio il m on mis un drain par la suite j es le droit a une semaine d hospitalisation je ressort trankil apres sa 9moi apres je par en province premier jour arriver en fin de soirer les symptome du pneumo et oui c es dien sa sur la radio decollement de 5 cm alor la c es lopperation elle se passe bien o bout de 4 jours a l hopital vien le jour ou le drain va etre enlever mais moi toujours pas de chance on me l enleve et lorsque l on me le retir douleur de ouffffff alor je sens kil y a un truk ke j es l ouper deux jour apres le jour de ma sorti radio de control avan et zut c'est pas pour ojourdhui sur la radio de nouveau de l air movaise maneuvre lors de l enlevement du drain alor j es du attendre encor deux jour et retour o blok pour un otre drain tt c es bien passer et je suis resorti o boud de 12jour cetai pas un cadeau mais content du movais cochemard et la ben on attend de voir levolution mais satisfait a oui o faite avec tt sa j es perdu ma copine et soidisante future femme degouter mais epreuve de la vie lol
1
bonjour
jai 19ans et jai deja eu 2 pneumo...
Le premier il y 3ans, jétait gentillement en classe quand tout a coup , jarrive plus a respirer...comme un couteau ds mon dos a chaques respirtation
direction lhopital...premier médecin me dit que je doit avoir des gazs et que cela ne sert a rien de sinquieter... mais vu que javais mal je lui ai bien fait comprendre et ma mere par chance travaille avec des medecins qui eux ont apellé lhopital pour faire des radio... Donc décollement de la plevre ... je choisi de ne pas me faire opérer et rester allonger pdt 2semaine chez moi. sachant quejai 50% de chance que ca aller revenir. mais bon je paniquer quand meme pour loperation.
puis lannée derniere en decembre deuxieme pneumo, jai tout de suite compris ce que cétait, cela marrive encore en classe...pourtant cest vraiment le dernier endroit où je fais bcp defforts
cette fois ci on mopere... 1jours en soins intensif et 5 autre a lhopital ... pas la joie surtout avt noel.
la suite post opé n a pas était superbe parcontre. le jours de noel je ne supporte plus mes médicaments contre la douleur, je vomi tout ce que je peux et rebolote a lhopital pr la journée.
deplus j'arriver plus a bouger mon bras gauche dut a la position de loperation... pdt 1mois mon bras était totalement imobilisé. donc seances de kiné..
apres pdt loperation certain de mes nerfs ont été coupés..Je devais donc allé a lhopital 1fois par semaine pdt 4mois pour me faire des inflitration de cortizone...pour que la douleur parte.. je ne sentait toujours pas mon bras puis ma poitrine coté gauche
maintenant cela fait 1an et demi et jai toujours des douleures ds mon bras et ma poitrine et cela va durer encore qq mois d'apres les médecins...
Recidive hum jai pas dutout mais dutout envie den parler sachant que mes médecin mont dit que javais tres peu de chance que cela marrive encore...
1
et ben voilà 2 ans aprés rebolote on prend les memes et on recommence!!!

je suis maman de jumeaux ( que du bonheur) donc maintenant on est 6 a la maison!!!
suite a ma grossesse et un accouchement par voie basse, un mois aprés j'ai fait un légé décollement, on m'a dit repos total... ils sont gentils mais avec 4 enfants dont 2 en bas age pas facile... mais ca c'est remit...
et la au mois d'avril le 22, le jour de ma fête ( tu parles d'une fête!!!) récidive et du même côté!! pour tant mon médecin m'avait certifier qu'il n'y aurait plus de soucis de ce côté, et que normalement j'avais plus de risque du côté gauche...bref... mon poumon c'est décollé entièrement!!! donc opéré en urgence avec pose de drain avant, et une thoracotomie par le suite... opéré le 23, franchement je n'ai rien vu de cette journée, dans la gaz le plus complet!! mais le 24 aiiiiiiiiiiiiiieeeeeee!!! je me retrouve avec 22 agraffes !! une belle fermeturericlaire!! lol je n'ai pas vu mes enfants pendant 7 jours car j'etais en soin intensif une horreur pour moi!! mon mari me parlait des bébés et je m'envoulais d'avoir raté plein de choses... une torture mentale.. sens compter la torture physique, la tention toute les 30 minutes, on venait me voir aussi tout le temps car je fesait de l'apnée donc l'alarme se mettait en marche , mis sous oxygène.. bref la totale... et puis ils sont marrant .. mon chirurgien ne comprennait pas pourquoi je bloquais mon bras sous mon sein..mais avec le belle ouverture et les 22 agraffes ca tire énormement donc pour marcher obligé de tenir mon sein tellemnt ca fait mal!! et tou cas je m'en suis mieux remise que pour le premier ou je n'avais eu qu'un talcage..et meme mentalement.. je suis grande 174m je ne suis pas spécialement quelqu'un de filiforme comme ils disent, je fume .. oui mais pas grosse fumeuse non plus et je n'ai jamais fumé 1 paquet dans une journée.. mais c'est mon facteur a moi!! ils ne savent pas pourquoi j'ai récidivé ils ont chercher une maladie possible déclancheuse mais rien diaphragme non persé poumon normaux ( !!!???) bref rien qui ne pourrait expliquer.. mais moi je sais , la fatigue le stress, sont des facteurs également.. maintenant je sais que si je ne me ménage pas ..y risque!!!

je sais que ca peut revenir mais je n'y pense pas sinon je ne vie plus.. j'ai accepté ce qui m'est arrivé et je m'en suis mieux remise.. alors courage a tous et portez vous bien et surtout no stress ..ne vous prenez plus la tete pour les problemes des autres , et si vous avez envie de vous posez fete le..... prenez du temps pour vous. il y va de votre santé physique et mental car pour moi le mentale joue aussi dans un pneumo..

bisous a tous
1
Bonjour Skoubi,

Si tu comptes arrêter de fumer définitivement, ne refumes pas de cigarette, même pas 1 seule. Sinon ton organisme te fera trop vite comprendre qu'il en faut une 2ème puis une 3ème, etc.
De-même, si tu comptes limiter les risques d'avoir un autre pneumo, arrêtes définitivement dès maintenant.

Personnellement, de part mon expérience, je te conseillerais d'éviter les efforts physiques durant 1 mois, et d'y aller vraiment progressivement, quitte à ce que ça prenne 6 mois.

Bonne continuation :)
1

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
Rrominet Messages postés 133 Date d'inscription lundi 26 janvier 2009 Statut Membre Dernière intervention 24 novembre 2014 1
29 nov. 2010 à 09:47
D'ailleurs, une question à ceux qui ont eu un pneumo : rencontrez-vous des problèmes lorsque vous avalez de travers ?

Personnellement, que j'avale de travers une petite goutte d'eau ou un aliment quelconque, je passe 1min à suffoquer, dont 30s à ne plus pouvoir respirer du tout. Je deviens tout violet et ça fait peur à tout le monde...
Je ne sais pas si c'est dû à l'opération, aux drains, etc.
Ca ne choque pas les médecins plus que ça. En tout ça me fait flipper pas mal...
1
mickado34 Messages postés 2 Date d'inscription samedi 3 octobre 2009 Statut Membre Dernière intervention 3 octobre 2009
3 oct. 2009 à 14:48
Bonjour,
J'ai fait un pneumo en 2004 qu'on n'a drainé ( 1 semaine d'hôpital ) . 3 ans après j'ai fait une récidive donc re-belotte drainage plus thoracovideo avec ablation du sommet du poumon ( 2 semaine d'hôpital ).
Je rentre chez moi le lendemain impossible de respire , les pompiers mon ramené a l'hosto et la on me dit que j'ai refait une residive mais sur le bas du poumon et que c assez rare que sa se produise . Donc on ma fait une thoracotomie ( 3 drain plus ouverture de la cage thoracique ( 15 point de sutures ) et 1 mois d'hospitalisation).
On ma dit que j'avait des bull sur l'autre poumon mais qui fallait attendre qu'il se décolle pour intervenir .
Aujourd'hui j'ai toujours des petites douleur mais sa va et cela ne m'enpeche pas de vivre normalement et je ne me prend pas la tete au niveau de l'autre poumon ( on verra bien ).
Mais je suis chauffeur pl et mon patron voudrai que je deviens magasiné dans un depot plain de poussier ( qu'en j'y restes une journée le soir je me mouche noir ) alors je me pose la question suivent " est que je peut refusé et évoqué mon problème de poumon ? Respirer de la poussier tout les jours es bon pour moi ?

merci de votre aide
0
Salut a tous ,

Je suis aussi un pneumothoraxien , j'en ai fait 2 en 1 mois et je dois être opérer si il le faut .

Ce qui n'ecessite cette opération , c'est que je veux être pompier et qu'il n'y a pas de place pour quelqu'un qui a des problèmes aux poumons.

J'ai vécu 24 h avec un poumon en moins , et la récidive de l'autre coté , le pire est que mon patron a refuser de me remplacer .

Le premier a gauche en avril 2009 , le deuxième a droite en juin 2009 et ceci est arrivé en étant devant l'ordinateur .

Je sais que cela est dur de retrouver une vie normal , mais penser a ceux qu'on pourra accomplir âpres cette opération . Moins de risques , plus de moral , moins de souci pour trouver un travail . Ceci étant , des douleurs sont toujours a prévoir mais cela ira mieux de jour en jours même si cela est long et chiant .

Je vous souhaite a tous bon courage et si la recidive arrive , ben il faut faire avec alors ne vous bouffer pas la vie avec sa

Votre ami pneumothoraxien

David59
0
Bonjour Isaorales,
C'est normal d'avoir peur maintenant il ne faut pas que celle ci devienne trop présente et t'empêche de vivre.
D'autant plus que si ca doit se décoller tu ne pourra rien y faire. Attention cependant à ne pas faire de plonger sous marine ;)

J'ai fait il y a deux ans trois pneumo à gauche (Premier "soigné" au repos Second par un drain thoracique et troisième par abrasion et non talcage du fait de mon age (22 à l'époque)).Ma première opération c bien passé mais par contre j'ai très mal vécue le post opératoire.
Mon retour chez moi fut une libération et une angoisse pour mon poumon droit. En effet, l'infirmière qui venait pour mes pansements m'avait conseiller de faire de la natation pour me muscler et éviter le décollement du droit. Ca n'a pas loupé, n'aillant pas fait de natation ( année à valider malgré tout donc temps manquant) j'ai fait un décollement du droit un an après. La seconde opération s'est tout aussi bien passée et mon séjour hospitalier à été moins difficile que le premier ( lol peut être un début d'habitude).

Seulement ce qui m'effraie aujourd'hui deux ans après le tout premier décollement, c'est les répercutions traumatiques sur mon corps :
1) Au niveau de mon coté gauche je ne retrouve pas mes sensations alors que mon coté droit à très bien récupéré et à été opéré en dernier.
2) J'ai des pic et des pincements (très similaires à ceux que j'avais ressenti durant mes décollements) qui m'assaillent de temps en temps.


Mon ami va m'aider à rencontrer un proffesseur en pneumologie afin d'en savoir plus sur ces défaillances technique un peu inexplicable ou seulement par des thermes comme "longiligne" ce qui n'est pas très clair puisque comme nous pouvons le remarquer dans les témoignages il existe des profils bien distinct.

Bien à vous tous
Miou
0
Moi aussi jai fait un pneumothorax il y a maintenant 2 semaines (drainage, 7jours ...) 5 jours après je me sentais très bien mais ajrd quelques douleurs sont revenuent. J'ai pas envi de récidiver et jarrive pas a vivre normalement, stress engoisse bref la peur de ne plus pouvoir faire de sport comme avant.
0
Koxxinelle,

Après 2 semaines, c'est tout à fait normal que tu ne puisses pas faire grand chose.
Personnellement, j'ai mis quasi 1 mois avant de pouvoir de nouveau porter une casserolle avec 2 litres d'eau dedans...
Pour le sport, le maitre mot est l'attente. L'attente que tout cicatrise (Mon médecin me conseillait 6 mois minimum d'arrêt de sport).
0
coucou :) merci pour ta reponse :)
deux ans quand meme et ben...
sa fait 5jours que je suis rentré j'avoue que pour dormire couché c'est pas evident et moi qui ne dors jamais sur le dos ces nuits sont assez penible meme si j'essaie de me tourner vers la droite je sent une enorme pression du poumons gauche du coup op je me remet assez vite sur le dos :)
j'ai cette impression aussi que les cotes du coté gauche sont comme sérré les une contre les autres comme ci je mettais une epaule plus haute que l'autre et que du coup mes cotes gauche n'avais plus de place peut etre que c'est a cause du gonflement...?
ce que j'ai aussi c'est que mon coté gauche est toujour endormi je n'ai aucune sentation du bas de mes cote gauche jusque en haut de mons seins et l'arriere de mon bars gauche est aussi endormie j'avoue que ces sentations je ne les avais jamais eu ce qui me fais peur car apres 5jours d'etre sortie de l'hopital je pense pas que se soit encore la morphine qui endorme mon coté... ?
j'ai rendez vous le 24 avec mon pneumologue j'ai une millier de questions a lui poser car malgré tout les pneumos que j'ai deja fais ces sentations la sont nouvelle pour moi et me font vraiment peur :)

enfin vivement que tout soit reparer la dedans :)
je vous embrasse tous et encore courage a vous tous
merci :)
0
Bonsoir, j'ai 18, je suis de casablanca, j'ai eu un pneumothorax en septembre dernier,on m'a conseillé 3 jours de repos, et aprés tt est devenu normal, en decembre dernier,j'ai eu encore la méme chose, j'avais trés mal au poumon gauche aux épaules et au cou!! j'ai subi a la 1ére tentative d'exuflation, mais ça n'a pas duré plus d'une semaine,aprés on m'a recommandé de me faire drainer (vu que le drain favorise la cicatrisation du poumon),mais puisque j'avais plusieurs examens a passer et donc je ne pouvais pas étre hospitalisé,j'ai subi pr la 2éme fois a une exuflation,2 jrs aprés une recidive a eu lieu, et la j'étais obligé de subir au drainage!!je suis resté 10 jours à la clinique!! En fevrier dernier, j'ai eu encore les mémes douleurs,mais ça a duré presque 4 jours et ça a disparu!! Il y a deux jours encore, j'ai de fortes douleurs et des problémes respiratoires,et franchement je ne sais pas quoi faire, je sais que si je vais a l'hopital je serais opéré, et franchment ça me fait vrm peur,surtout qu'on m'a dit que l'intervention est suivie d'un drain,vu que j'ai bcp souffert lors du dernier drainage!! Je ne sais pas quoi faire??!! Merci
0
fofolleganja
14 mars 2010 à 21:59
bonsoir joe , pour te repondre tu sais generalement apres un pneumo le deuxieme suit, et ont a pas le choix que de se faire operer, moi je suis de belgique et j'me suis fais operer 7 fois en tout avec 8 drains au total les deux poumons sont "talquer" j'ai toujours souffert des drains faut dire c'est pas super agreable ni pendant qu'il le mette et encore moin quand il l'enleve. j'avais les meme apprehension que toi avant chaque drains une fois que je sentais la douleur je me disait non !!!! j'vais encore avoir mal... bref tout cela pour te dire que ici en belgique il m'ont poser une peridural avec pompe a morphine donc je n'ai rien senti du tout pendant les 12jours d'hopital que j'ai eu j'ai jamais eu mal et si je sentais un petit truc op j'appuyais sur le boutons qui me donnais une dose en plus de morphine... peut etre que tu pourrais demander a tes medecins la meme chose, au moin cela te permettrais de ne pas avoir mal durant ton sejour a l'hopital :)

je t'envoie plein de courage...
ont est tous avec toi ;) ont sait c'que c'est alors encore courage a toi
bizzzzz :)
0
Je te remercie pour ton encouragement. En fin de compte, la meilleur solution c'est de se faire operer, il n ya pas d'autre remédes :S . Je crois que méme le coté psychologique joue un role trés important, deja quand le poumon s'est recollé la 1ére fois, j'étais toujours angoissé, j'avais peur d'une recidive,ou que l'autre poumon se décroche aussi. En tt cas, je vais voir avec mon pneumologue. Merci encore une fois =)
0
Comme fofolleganja, je te conseillerais l'opération.
En ce qui me concerne, j'ai été opéré. Je n'ai pas eut si mal que ça durant mon séjour à l'hopital (les piqures de morphines aidant) et franchement, ça fait 7 ans et depuis je fais tout ce que je faisais avant, sans douleurs ni rechutes.
Le plus difficile est la convalescence qui s'en suit où tu ne peux pas faire trop d'efforts pour que ca cicatrise ;-)

Bon courage pour la suite !
0
Mercii ^^
0
tkt pas mec moi j'en ai fait un il y a trois ans et il faut bien un ans voire 2 avant d'arreter de flipper...mais une fois le cap de la parano passez c'est comme avant!
0
Bonjour, j'ai 37 ans et j'ai eu un pneumothorax quand j'avais 22 ans. Tout bètement, en me levant un matin, point de côté supportable mais bizarre, sensation que quelque chose n'allait pas. Donc urgence, on m'a immédiatement posé un drain (pas de douleur), on me l'a enlevé quelques jours plus tard.(par contre enlever les drains sans anesthésie : horrible! et le médecin qui me dit " pas la peine d'une anesthésie pour si peu" ben voyons ça dure moins d'une seconde" mais on le sens!!!!Donc je rentre chez moi, et le lendemain rebelote: point de côté! récidive pneumothorax. On m'avait dit à la clinique que j'avais 90% de chance que cela revienne car j'avais une grosse bulle à la plèvre. Et donc cette fois, il fallait l'enlever. Trois jour d'attente car mois d'aout pas de chirurgien de suite, et voilà : une heure d'opération. Peu de temps après je sens une douleur profonde qui grandit: j'appelle en disant que j'avais mal. Et là magique : dérivé de morphine, je me sens bien, je lis un livre quelques heures après et plus aucune douleur; Trois jours de bonheur. A l'arrêt de la morphine, c'est autre chose. Crevée, j'ai l'impression que mon corps entier me fait mal.On m'enlève le drain : sans anesthésie : c'est horrible!rebelotte. Après je dors bien sans ce fichu drain. Je sors de l'hopital, et je ne reviens que quelques semaines après pour enlever les fils : horrible : ca tire sur les plaies à peine cicatriser, on m'entend crier de l'autre côté de la porte. (Bon je suis douillette, mais quand même!).Et puis c'est fini pour la douleur jusqu'à aujourd'hui. J'ai été epuisée pendant de longs mois. Soit dés le lendemain je sortais. Mais une fatigue chronique s'est installée. Je me levais 2 heures ^par jours le matin, ensuite c'était terminé. Des mois durants. Pendant 2 ans j'ai été très fatiguée. Et certaines choses que je faisais avant mon opération n'ont plus jamais été possibles : ex : conduire toute une nuit. Enfin j'ai fait avec. Je me sens bien aujourd'hui 15 ans après.On m'avait dit que j'avais aussi des bulles de l'autre côté, mais jusqu'ici elles tiennent bien. C'est impressionnant comme expérience, mais ce n'est pas si terrible.
Bon courage.
0
j en suis a mon 3éme pneumotorax 2 du coter droit et 1 du coter gauche sa va faire 4ans que j en est pas refait et la en fesant un effort de trop j'ai peur de m avoir redecoller le poumon gauche mais jusqu aujourd hui j viver normalement sa reviendra o fil du temp ne t inquiete surtout pas et j'ai 24 ans
0
je ne m etais pas tromper c etais bien un pneumothorax encore du coter gauche se qui me fait 2 du coter droit et 2 du gauche j etais en accident de travaille durant 1mois et maintenant on me fait passer devant la COTOREP pour faire une reconnaissance de travailleur handicaper car on m interdit de porter toute charge (je ne vouler pas mais je n ai pus trop le choix)
0
bonjour le monde!!!
je viens de lire vos message aparament on a vraiment trop de chances de recidiver didonc....
j'ai eu un pneumothorax spontané complet gauche il y a meme pas 2mois donc j'ai eu droit (sous le bras) et une semaien d'hospitalisation (pourtant je suis une fille de 1.63m et je fais 50kg je ne fume pas, je suis asthmatique et je fais pas mal de sport)
les scnanner n'ont révélé aucune bulle ni rien donc je suis sortie sans talcage

probleme.....hier j'ai eu EXACTEMENT les meme douleur toujorus du coté gauche donc je suis sur a 99% que c'est une recidive.
je sais d'avance que je vais avoir doirt au talcage mais j'aimerais savoir ce que c'est exactement (par exemple ou on ouvre, est ce que ca fait vraiment mal, combien de jour on doit rester au lit, .....)
mon bac approche donc j'attend d'avoir fini le programme pour aller a l'hopital (apres tout j'ai bien attendu 5jours avt de me faire opéré du premier pneumothorax...)
mais SVP repondez moi.
merci d'avance!!!
0
d'accord merci rrominet
c'est que coté gauche il y a des risques mais j'avais deja attendu 5jours la premire foi et mon coeur n'etait qu'a 80 (mon coeur bat generalement assez vite)
c'est quoi la difference entre l'opération et le talcage sinon??
sinon au premier scanner aucune bulle n'avait été detecté&e au lendemain de la pose du drain.
0
waouuu merci macaro pour ces explications!!!
c'est vrai que je pense qu'il est complet comme les douleurs sont les meme que ma premier fois il y moins de 2mois.
sinon les 3trous au niveau du thorax.... ma connaissance du corps humain n'est vraiment pas bonne (meme avec internet... :/) ou sont faits les trous??
sinon le chirurgien qui m'avait opéré ainsi que le pneumologue m'avaient tout les deux parlé d'un talcage pour le premier pneumo mais ils ont renoncé comme je ne fume pas et que le scanner n'as révélé aucune bulle.
sinon je vais avoir 19ans samedi.
sinon oui pour le sport j'ai assez peur de recommencer un 3eme pneumo en reprenant le tennis si je me fais opéré et j'ai peur de ne pas pouvoir rejouer a fond comme avant.
0
oui merci rrominet. je comptais deja attendre 6mois sur les conseils d'une amie. je pense que j'irais voir a l'hopital la semaine prochaine parceque c'est vrai qu'il ne faut pas laisser trainer ca...
juste le temps de passer mon anniv.
0
j'ai eu mon deuxième pneumothorax il y 1 mois, j'ai donc eu une chirurgie car bulles d'emphysème et risque de récidive, j'ai l'impression d'avoir de plus en plus de douleur dans le thorax, plus qu'à ma sortie, je me demande si cela est normal ? quelqu'un aurait il vécu la même chose ?
0