Que pensez vous des psychiatres et des psychologues

Résolu/Fermé
anonyme - 12 déc. 2010 à 22:08
 anonyme - 26 févr. 2011 à 11:16
Qui a été guéris par ses gens la ?
A voir également:

52 réponses

Moins je les vois, mieux je me porte
11
Je n'ai jamais eu affaire à eux ; par contre j'en ai connus. J'ai, pour le moins, une extrême méfiance quant à leur intérêt, si ce n'est leurs intérêts personnels..
7
Yves a répondu pour moi.Ce sont des bêtes bizarres, qui veulent nous faire croire qu'ils sont indispensables. Des croqueurs de fric.
4
J'ai passé 10 ans chez les psychiatres dont un avec qui je suis restée 5 ans; ce qui représente 400 séances environ. C'est énorme mais j'ai arrêté il y a maintenant plus de 10ans. Je suis maintenant guérie . C'est la preuve que quand on commence une psychothérapie, on ne sait pas quand elle stoppera; et ça marche mais il faut en vouloir, et tomber sur les bons psychiatres. Les psychologues ne sont pas assez diplômés, ils ont du sens pratique néanmoins mais ne connaissent pas les maladies de l'âme.
4

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
et pourquoi pas si cela peut aider pour ma part c'est aide toi et le ciel t'aidera rien que le prix je suis guerie
2
Ce n'est pas de l'humour,mais ce sont les remplacants modernes des confesseurs,le tout est de faire sortir ce qui nous chagrine,mettre un nom sur nos tourments peut les faire paraitre plus légers,et après il faut arriver à les extirper,donc en parler.
1
Comme dit André....il faut trouver le bon !!!!!!14 ans que je fais suivre ma fille et toujours pas de résultat....et pas de remboursement mutuelle non plus,la psychiatrie n'est pas pris en compte. Alors j'ai un grand doute........
1
Merci Suzanne de votre compréhension et de votre expérience. Oui, Nath et moi on bosse à l’hosto, je la rejoins dans son analyse d’un point de vue professionnelle. Pour le point de vue privé (expérience perso), là chacun son vécu, quelque soit la profession exercée et c’est selon le vécu de chacun, on peut tomber sur d’excellents pro comme l’a souligné Nathalie, ou sur des charlatans. À la médecine du W, en milieu médical, je me suis cogné le nez plus d’une fois. Normalement ils doivent se tenir strictement au secret médical et à la réserve professionnelle ! Mais, là, même dans plusieurs hôpitaux publics où j’ai bossé ou voulu postuler, c’est comme si certaines infos étaient publiés dans la presse locale ! Donc, pour moi les médecins du travail ne sont pas fiables du tout ! J’y vais pour la visite médicale, point barre. Pour le reste, médecin perso, car si on se plaint de quoi que ce soit, même de choses « légitimes » (conditions de W, TMS, sécurité et santé), on se fait saquer : faut jamais oublier que c’est le patron qui paie grassement le toubib, pas l’employé… Ne surtout pas confondre : « médecin psychiatre » : mauvaise réputation car autrefois bossait en asile psychiatrique qu’on appelle aujourd’hui établissement de santé mentale : il faisait peur avec ses méthodes, sa grosse barbe et son attitude impressionnante ! Le psychologue est mal vu car « pas assez diplômé » et radoteur blablabla pour juste ramasser le prix de la consult’ ! en clair c’est un confident qui fait payer ses services pas toujours efficaces : témoignage de Suzanne ci-dessus à l’appui.
1
C'est trop facile de mettre tous les psy dans le même sac. Avant d'en parler, il faut en connaître. Comme dans toutes les professions, il y en a de bons et de mauvais. En outre, psychologue et psychiatre, en n'est pas la même chose. Un psychiatre a fait des études de médecine et s'est spécialisé. Il peut délivrer des médicaments. Quant au psycho thérapeute, c'est en général un psychiatre qui a lui même suivi une thérapie de plusieurs années. Attention, ne pas confondre avec les "thérapeutes de tous poils" qui ne sont, en général, que des charlatans. Je parle en connaissance de cause. J'ai subi une très grave dépression, il y a plusieurs années. Mon généraliste m'a envoyé chez un psychiatre, nul ,et j'ai perdu beaucoup de temps avant d'être vraiment soignée. J'étais au fond d'un trou profond quand j'en ai consulté un nouveau, qui, lui m'a véritablement aidée et le mot est faible. Entre temps j'avais tout perdu, mon travail, la société que j'avais crée, mon amour-propre, mon argent, etc.. Ma vie, quoi. Il était un peu trop tard.. Je n'ai pas de honte à le dire, les psychiatres sont utiles à condition qu'ils fassent bien leur métier. Quant à l'argent, on peut considérer que certains sont chers mais que pensez-vous d'un généraliste qui prend 35 euros la consultation et recoit 3 clients dans une heure, soit 105 euros, plus cher que mon psy qui pour moins que cette somme, me gardait une heure. En outre, j'étais prise à 100%, soit à ce jour 40 euros, alors oui, je veux bien garder un supplément à ma charge. Sans lui, JAMAIS je ne m'en serais sortie. Alors réfléchissez bien avant de donner votre avis. Beaucoup de personnes en ont besoin !
1
On ne fait pas comme Michel Onfray. On affirme pas sans savoir . . .
0
Je n'ai pas d'avis particulier sur ces professions. Dans le cadre professionnel, j'ai rencontré un psychologue - sociologue, qui étaient excellent ! Ce ne sont PAS des gens qui guérissent...Il sont là pour aider les gens à réfléchir sur eux-mêmes...les aider à poser les choses… Dans le cadre d'un accompagnement en fin de vin...J'ai vu des psychologues aider, des familles à réinstaurer un dialogue … Comme dans toutes professions, il y a des bons et des mauvais psy... Vous me direz, qu’avant, ce type de profession n’existait pas, et que vous viviez tout de même…Et bien je pense, d’une part, que les générations d’aujourd’hui, sont le reflet des problèmes non résolus sur des générations précédentes. (une femme battue a une fille, qui par exemple de part l’image de son père et de sa mère a de gros soucis dans sa vie sociale…De ce fait elle va élever son fils à sa manière…Qui lui aura peut du mal à trouver sa place…) D’autre part, je pense aussi ,qu’aujourd’hui, les gens ont beaucoup d’angoisses, que les rapports sociaux ne sont pas les mêmes…Il faut bien vivre avec son temps !
0
Oui, moi aussi, j'en ai approché (pas trop...) dans le boulot... J'ai heureusement jamais eu recours à leurs "services" pour moi perso. Excepté le psychiatre qui est un médecin (une spécialité de la méecine), tout le reste c'est pas médical : -logue : étude de. Alors moi toutes ces professions qui poussent comme des champignons, y compris dans les entreprises, dont les patrons "obligent" presque les employés à "consulter" celui de la boite (grassement rétribué) pour soi-disant "mettre à l'aise les collaborateurs afin d'avoir une meilleure productivité et développement personnel" ! Ben alors, ça, ils se foutent de nous ! A défaut de tirer les vers du nez aux employés via le médecin du W (secret médical, souvent bafoué d'ailleurs), bah les chefs le font via un de ses types psycho-arnaqueur... Si j'ai un souci perso, je me confie à une personne de confiance! pas à un sbire du patron ! Tous ces psycho-sociologues, psycho-thérapeutes, psychologues, psycho-machins trucs bidules : pas pour moi.
0
Il ne faut rien généraliser. Ce matin j'ai répondu à une question sur le suicide et ma réponse à disparue..Elle devait gêner. Là aussi dans ce domaine il y a tant à faire. Nathalie et Thierry ont raison, à qui se confier en cas de problêmes. Pas à la médecine du travail. J'en ai connu des bons. Sauf un (vieux) avec ma fille qui l'a fait sortir et ensuite pour me dire qu'elle était un peu fofolle. J'ai eu envie de ne pas le payer , mais il connaissait mon grand patron.
0
Je réagis comme Nathalie , ils ne guérissent pas mais aident à y voir clair ! J'ai vu après la naissance de ma fille aînée un psy . Je l'ai trouvé en demandant aux manipulatricse ( ECG- et autres ) qui elles connaissaient ! et j'ai eu un nom ! J ' ai parlé !!! au début je ne payais pas et et ensuite oui ( peu) ! Pour lui , si il n'y avait pas à " donner finances " , le résultat ....! C'est vrai , je me suis vidée ! jusqu'au plus profond de moi ! Mais je me suis attachée à cet homme ( assez bizarre ) mais , vers qui j'avais eu un coup de foudre , je suis allée ! mais superficiellement ! ! Le père de mes filles A CRU ! et BIEN APRES COUP , j'en suis conternte ! ! Puis après ma seconde fille ( couchée et hospitalisée longtemps ) , j'ai vu une psychologue ( aucun paiment ! ) et j'ai beaucoup parlé ! mais pas autant qu'avec l'autre ! ! Voilà !!! Annie
0
....pas grand' chose ....
0
Bonjour sans le PSY mon fils ne serais plus la aujourd'hui! MERCI MONSIEUR le PSY
0
Il en faut et, comme dans toutes les professions, il y en a des "bons" et des "moins bons". N'oublions pas que tout passe par le cerveau qui est bien complexe. La relation avec un psychologue ou un psychiatre se passera différemment selon la personnalité de chacun.
0
Bonjour. Le lobby anti-psy est souvent lié à une fuite de ses propres problèmes. À une époque ou très peu de gens écoutent, ou trouver un bon interlocuteur, si on a beaucoup de problèmes ? L'interlocuteur écoutera 10 à 15 Mn. Il interrompera en commencant sa phrase par : "C'est comme moi . . .". Le psy écoute sans interrompre en ramenant à lui, au moins. Les psys sont des croqueurs de fric, les médecins, les chirurgiens-dentistes, les avocats, les mécaniciens auto, les plombiers et les électriciens aussi . . .
0
Petit rappel pour la comparaison PSYCHIATRE/PSYCHOLOGUE : Les psychiâtres sont des médecins qui font des étides de médecine classique qui n'(a rien à voir avec la psychopathologie et après qui passent un CES de spécialité psychiâtrie : deux ans je crois ! Ce ne sont donc que des médecins qui connaissent les maladies pyschiâtriques Les Psychologues sont des gens qui étudient pendant 6 ans (c'est le taf aujourd'hui) la psychopathologie... ILs ne connaissent pas les médicaments. Donc, en termes de diplômes, on peut dire que les psychiâtres sont plus diplômés mais que leurs di plômes ne leurs servent à pas grand chose s, vus leur formation, alors que les psychologues sont souvent meilleurs en matière de psychothérapie à cause précisément de la durée de leur formation dans le domaine.... Mais on choisit les psychiâtres car ils sont médecins et qu'iuls prescrivent et donc remboursement SS. En matière de psychothérapie, je suis plus dubitatif !:!!!
0
A ce qu'il parait il y aurait les psychanalisants et les comportementalistes, les uns cherchant à comprendre ce que vous avez dans la tête, et les autres cherchant à étudier votre comportement. Il y aurait aussi les cérébro-matérialistes et les cérébro-spiritualistes. Pour les premiers le cerveau n'est qu'une mécanique et tout s'expliquerait par des processus physico-chimiques. Pour les seconds, il y a dans le cerveau une partie spirituelle, immésurable, et qui permet au cerveau d'agir. Il y a les cognitifs et les réflexionnistes. Pour les premiers, plus on accumule des connaissances, quelles qu'elles soient, mieux c'est, car dans cette accumulation on trouvera une solution. Pour les seconds, il faut réfléchir avec ce que l'on a, construire, élaborer, penser, afin d'utiliser notre cerveau. Enfin il y a les évolutionnistes et les révélationnistes. Les premiers pensent que tout est explicable par une évolution socio-biologique, les seconds admettent l'idée d'une révélation transcendante. D'après mes recherches...
0