Cancer du pancréas, symptômes phase terminale [Résolu/Fermé]

Genevieve - 15 mars 2011 à 11:35 - Dernière réponse :  Nanou
- 25 juin 2017 à 23:18
Bonjour,

ma mère a un cancer du pancréas très avancé. Le diagnostique est très sombre et nous savons qu'elle va mourir très prochainement. Pas besoin d'expliquer à quel point nous sommes tous très attérés. Elle était super en forme et tout à coup : bang! 3 à 6 mois de vie... Le plus fâchant dans tout ça, je crois que c'est le sentiment d'impuissance.

Bref, la raison de ce message, c'est que ma mère ma posé une question hier et je n'ai su quoi répondre. Elle aimerait connaître les étapes qu'elle aura à traverser d'ici à sa mort. Pour le moment, son ventre a enflé et elle vomit souvent. Elle aimerait connaître les symptômes à venir, dans le genre, aura-t-elle des enflures ailleurs, des caillots, de la difficulté à respirer, de la fièvre... Est-ce qu'il est possible d'avoir ces informations? Nous avons posé la question à son infirmière à domicile, mais elle n'était pas en mesure de nous répondre.

Merci!
Afficher la suite 

57 réponses

Meilleure réponse
169
Merci
Mon père est décédé dimanche dernier le 7 Juillet... Dans son sommeil, ce qui était son souhait...
Les derniers marqueur CA 19 etaient a plus de 16500...
J'ai vécu avec lui le dernier mois de sa vie afin de m'occuper de lui du mieux que je pus... Il ne voulait pas mourir a l'hopital mais entouré des siens.
Je ne vais pas raconter en details comment cela se finit, par pudeur, et parce que en parler maintenant, est un peu difficile pour moi...
Mon père, à été un modèle de courage, jusqu'a son dernier souffle, il en a bavé, mais jamais il ne s'est plaint, un modèle à suivre, comme toujours...

Merci David 169

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 9874 internautes ce mois-ci

Publi-information
Mon beau frère était soigné pour un ulcère après un certain temps il consulte cancer pancréas métastases au foie combat de l'enfer diagnostic phase 4 finale 3 mois à vivre il n'avait que 30 ans votre vie bascule dans l'univers de la souffrance et vous projette vers les portes de la mort un bébé de 20 mois votre vie bascule et vous êtes impuissant nous l'avons accompagné dans la douleur et les pleurs je n'oublierai jamais cette année qui me marquera à vie on la accompagné jusqu'au dernier souffle de sa vie et de notre vie nous serons malades à jamais face à ce tragique destin ....soyez courageux aujourd'hui encore la douleur est identique à celle de départ je ne toublierai jamais mon beau frère tu resteras grave dans mon coeur et je veillerai sur bb courage à tous ceux qui ont vécu cette épreuve l'accompagnement vers la sortie soyez fort et uni et vivez à travers eux ça aide à surmonter votre chagrin.........
journal001 1453 Messages postés mercredi 25 août 2010Date d'inscription 21 mai 2011 Dernière intervention - 15 mars 2011 à 22:28
20
Merci
Bonsoir,

Bien triste nouvelle !

Demandez conseil à votre oncologue, lui seul pourra vous renseigner.

Demandez aussi l'aide de personnes qualifiées pour parler aux grands malades, ( personnes faisant partie des soins paillatifs à domicile )

Bon courage ! ( c'est très dur à accepter )
Publi-information
J'ai aussi perdu mon père il y a deux mois d'un cancer du pancréas, il n'a pas vomi et les douleurs étaient atténuées par la morphine, le plus dur surement a été de le voir perdre la raison a caure de son foie qui ne fonctionnait plus... Malheureusement je n'aurais pas pu parler une dernière fois "normalement", je ne sais même pas si il était conscient de ce qui était en train de lui arriver et pour ça je n'ai pas osé lui montrer tout mon amour... A toutes les personnes qui vivent un drame comparable, beaucoup de courage!
Je suis triste pour ceux qui ont perdu un être cher, et je suis triste pour ceux qui comme moi accompagne un proche dans la maladie. Ma mère a été opéré du pancréas (septembre 2011)
corps et queue, tout c'est bien passé, cure de chimio GEMZAR pendant 3 mois aucun effet , ma mère a le moral a zéro, elle a repris son poids initiale 80 Kg elle en avait perdu 33 , puis arrive le scanner de controle : Cancer du foie . Ce diagnostic nous ne lui avons pas dit afin de la ménager nouvelle chimio CIPLASTINE 5-FU, OUF elle marche Donc 3 mois aprés il faut continuer, elle vit trés mal le fait de faire ces cures, elle est trés fatiguée sans compter les bilans sanguins a faire tout le temps : Potassium trop élevé , anémie,hyperkaliémie, sècheresse de la peau , nausée , perte du gout , ambolie pulmonaire enfin plein de chose qui se rajoute.Actuellement elle en est à sa troisième chimio elle fonctionne sur son foie on garde espoir , on l'entoure , on en profite, on ne lui montre vraiment pas notre inquiétude et on l'aime. A l'hopital ils sont quand même au top ils sont à l'écoute et font un travail remarquable , il vous accompagne aussi par des scénces de sophrologie autant pour les patients que pour les familles qui les accompagne . A tous et à toutes , beaucoup de courage!!!!!
Ma mère a aussi un cancer du pancréasplus 2 de tumeur a.côté mais en ce moment elle n'est pas bien elle boit beaucoup et cela nous inquiète car elle ne mange pratiquement pas est ce normal
Bonjour,
Ma mère a un cancer au stade 3.
Lors de la 1ère visite chez l oncologue, elle a fait un avc.
Elle est aphasie et a perdu une partie de ses fonctions cognitives.
Une semaine plus tard, elle fait une embolie pulmonaire.
Elle ne peut quasiment rien avaler sans régurgiter...
Elle ne peut rentrer à son domicile. L hopital de suite ou elle est actuellement
N est pas terrible ( propreté moyen et pas de kinésithérapeute).
Cela ressemble à un mouroir... Je suis révoltée par le peu de considération que l on apporte à la fin de vie des personnes et le peu d informations que l on a sur le déroulement de la suite de l évolution du cancer si vous n êtes pas dans le milieu médical.
(Malgré plusieurs rdv chez les médecins qui l entourent )
Je suis assez révoltée mais malheureuse je ne peux rien faire à part donner tout mon
amour et être présente le plus souvent possible auprès de ma mère.
Je sais que l on se dirige vers la perte de la vie. Mon père et moi, on fait tout pour quelle soit bien et paisible mais c'est dure de constater chaque jour l évolution sans savoir de quoi sera fait demain et de voir souffrir et de l entendre dire qu elle veut mourir...
J espère que la recherche va évoluer pour ce cancer ou que l on pourra effectuer des dépistage.
Oui c'est très dur. Maman est partie de cette façon la semaine dernière. La chimio était exclue, les médicaments et traitements aussi. (pas de perfusion ni d'acharnement thérapeutique) donc plus d'alimentation possible. Nous avons accompagné du mieux que nous avons pu, cela reste un souvenir extrêmement douloureux mais doux et serein en même temps car nous étions présents jusqu'au bout et elle savait dans les grandes lignes que la médecine avait ses limites.
Les étapes sont floues et au cas pas cas je pense...Les médecins ne savent pas quand ni comment, mais savent dire q'il s'agit de mois, de semaines ou de jours...Il y a eu les gonflements pour elle aussi, la respiration plus irrégulière, les antidouleurs, et un départ sur 7 jours après un affaiblissement de 6 mois: tout est allé si vite...Chaque minute est bonne à prendre dans le partage et l'amour. Force et courage à vous,
TigerWood89 2 Messages postés samedi 27 octobre 2012Date d'inscription 30 décembre 2012 Dernière intervention - 30 déc. 2012 à 19:37
14
Merci
Bonjour,

Que de tristesse de mon coté. Mon père est décédé il y a deux jours après seulement 5 semaines de lutte.
Un jour, en sortant voir un ami, celui-ci l'a trouve bien jaune. Après avoir consulter un médecin et fait des analyses, il est entré le 21 novembre 2012 a l'hôpital afin de soigner une jaunisse.

IRL et scanner plus tard, le diagnostique était la... une tumeur sur la tête du pancréas obstruant l'écoulement de la bile.
Il a été opéré le 6 décembre et 2 jours après, l'hôpital nous a demande de venir en urgence suite a des complications.
Finalement, son état s'est stabilisé et "amélioré" durant 3 jours. les 2 semaines 1/2 suivantes, il n'a plus rien manger, vomissait tous les jours et toutes les nuits. il perdait du poids et était de plus en plus fatigué. Le moral a 0, il continuait a nous parler d'avenir mais le médecin avait été clair... avec nous... 3 semaines critique après opération et quelques mois au maximum ensuite.
Habitant loin de lui (400 km) ainsi que ma soeur (1000 km), nous ne pouvions pas venir tous les jours et il perdait le moral. il nous a donc demandé de le transférer sur la cote d'azur prêt de ma soeur. Afin, une fois en état de quitter l'hôpital pour commencer un traitement, de finir ça vie au bord de la mer dans un meublé.
Il a fait son dernier voyage du nord vers le sud le 28 décembre et est décédé le 29 décembre au matin d'une septicémie, suivie d'un coma de quelques heures jusqu'à ce que son coeur s'arrête.
Ma soeur était a ses cotés, moi sur la route.
L'enterrement aura lieu le 3 janvier 2013, il s'appelait Alain et n'avait que 63 ans.

Je sais que ce n'est pas joyeux, il est décédé depuis seulement 2 jours mais ça me fait du bien d'écrire tout cela.
En seulement 5 semaines, ça vie et la notre a basculer.

D'un autre cote, je me dis que 5 semaines ou quelques mois, c'est toujours trop court mais durant ces 5 semaines, il a vu tout ceux qu'il aimait, il a été ou il voulait être, il n'a pas souffert et c'est endormis pour toujours.

Nous ne pouvons qu'être triste mais soulager pour lui qu'il n'est pas souffert des mois.

Arnaud
12
Merci
Mon pere a ete opere du pancreas en mai 2010, recidive en mai 2012 : metastases au foie et des marqueurs CA19 a plus de 4000 (enorme).
Apres 8 sceances de chimio (tres forte) il a perdu plus de 25 kilos, les effets secondaires de la chimio lui donnant la nausé, et ne peut presque rien avalé... Les rares fois ou il retrouve l'appetit c'est au bout de 10 jours apres la sceance de chimio qui recommence 4 jours apres...

Depuis 10 jours il a une diahrée, il a perdu en cet espace de temps 10 kilos, depuis hier il est a l'hopital, ils ne parviennent pas pour le moment a stopper cette diarhée.... Pourant il ne souffre pas (du moins il ne montre rien, il est tres fier, ne se plaint pas, sauf du froid)...

Il est tres faible...Il sait le mal dont il souffre, il sait aussi que si cette diahrée persiste... il va y rester...
bonjour,
bon courage pour ces moments difficiles et inquietants....il est fort, il va se relever de cette diarrhee...apres tout ce combat il faut garder espoir en se diasnt que ce n'est pas un effet secondaire des traitements qui va le laisser KO....courage et gardez l'espoir....
fleur de lys21 1 Messages postés lundi 11 février 2013Date d'inscription 11 février 2013 Dernière intervention - 11 févr. 2013 à 16:11
bonjour,

mon père a été diagnostiqué d'un cancer du pancréas en janvier 2012 à l'état très avancé avec métastases. il a passé une année relativement bonne (opération de la vésicule et diverses périodes pénibles dues aux chimio) mais dans l'ensemble pas si mal malgré les pronostics des médecins!! mais là tout s'accélère depuis la semaine dernière, il rentre a l'hopital pour une ponction de l'acide que fabrique son pancréas et nous savons maintenant qu'il est en phase terminale, mais que va t-il se passé? quelles sont les prochaines étapes de cette descente aux enfers?
En tous les cas courage a toutes les personnes qui luttent et à leurs entourages car c'est très difficile à vivre et on se sent tellement impuissant!!

ps: aux lieux de payer des millions "les joueurs de ballons" on ferait mieux de donner des millions à la recherche pour soigner les cancers!!!
Je souhaite énormément de courage à toutes les personnes qui vivent cette épreuve. Ma grand-mère est décédée il y a maintenant 3 mois de cela. Ca a été une épreuve très difficile. Elle habitait dans le sud et nous en région parisienne. Mon père m'a caché son hospitalisation environs pendant 2 semaines. C'est ma mère qui m'a annonce qu'elle était en soins palliatifs ...quelques jours avant mes concours. La nouvelle a été très brutale car je suis quelqu'un de nature optimiste. J'ai du me battre pour avoir de ses nouvelles. J'ai tout fait par téléphone. Mes concours me coinçaient à Paris.
Mon père n'avait pas rendu la tâche facile en demandant aux médecins de ne rien me dire. Elle était très fatiguée. Déjà quand je l'avais vu pour Nöel elle avait énormément maigri ça m'avais vraiment impressionnée.
Elle a ensuite été transférée dans une maison de repos son état s'était stabilisé. Je l'ai appelée ça voix était très lente. Elle ne parlait presque pas. Elle était très faible. Cela m'avait totalement abasourdi. Elle a toujours eu une voix très dynamique. Elle faisait de la piscine de la danse. Elle avait 84 ans. Je sais qu'elle a bien vécu. Mais ce n'est pas pour autant que ça mort n'en reste pas moins brutale. Je savais que cet appel allait être le dernier je lui ai dit le maximum de choses positives pour moi. Je lui ai dit que je l'aimais énormément. Que nous étions de tout coeur avec elle.
Elle est décédée trois ou quatre jours après. J'appelais l'hôpital tous les jours pour avoir de ses nouvelles. Jusqu'à la veille de son décès où l'infirmière m'a dit qu'il ne lui restait plus que quelques heures à vivre, qu'elle était sous morphine. Le lendemain l'infirmier ne voulait pas me dire si elle était encore en vie (mon père leur avait demandé de ne rien dire). J'ai du appeler la morgue pour leur demander si ils avaient le corps de ma grand-mère.
En décembre elle avait la pêche. Totalement autonome. Fin mars tout était terminé.
Je n'accepte pas qu'elle puisse être morte et j'ai toujours du mal à y croire. De plus mon père a refusé que l'on aille aux obsèques ma mère et moi. Je ne comprend pas sa réaction et je ne la comprend toujours pas.
Je m'en veux terriblement de ne pas avoir été plus réactive. Il est vraiment nécessaire d'être présent auprès de la personne ayant le cancer du pancréas.
Je pense que chaque personne à une réaction différente face à ce cancer. Notamment en ce qui concerne la phase terminale. Tout cela pour vous dire que vous avez de la chance d'accompagner la personne que vous aimez dans cette épreuve. Je pense que c'est vraiment important qu'elle soit entourée des gens qui l'aiment.
EmilieRvt 1 Messages postés mercredi 17 juillet 2013Date d'inscription 17 juillet 2013 Dernière intervention - 17 juil. 2013 à 19:58
10
Merci
Mon papa est décédé hier dans la nuit, il avait eu un cancer du pancréas il y a 3ans, on l'a opéré, il allait mieux, mais 1 ans plus tard il a eu des métastases sur le foie, il a fait beaucoup de chimio, mais les derniers mois son état se dégradait, perte de poids etc.. Le dernier mois il a fini avec des perfusions car il n'arrivait plus à manger.. Puis il est tombé dans le coma, et il est décédé.
Il s'est beaucoup battu contre cette maladie, il a été fort, car ce n'était pas facile tous les jours..

Il ne faut jamais perdre espoir, tout est possible, je souhaite énormément de courage aux personnes qui luttent contre cette maladie, ainsi qu'a leur proche..
Bsr mon pere et parti il y a 9 mois d un cancer du pancreas une fin difficile a oublier
7
Merci
Mes sincères condoléances. Sois fort, même si ce n'est pas évident à lire ou entendre, je l'ai vécu, je sais ce que c'est....
mamanjtm 5 Messages postés vendredi 14 juin 2013Date d'inscription 17 juillet 2013 Dernière intervention - 17 juil. 2013 à 15:58
6
Merci
Je vous remercie,

Oui en effet le médecin nous a dit que c'était rarissime, quel destin on l'a vécu une fois apparement ce n'était po suffisant.

Oui on garde espoir en effet mais c'est dur quand elle mêmeperd espoir et puis on vit au jour le jour.

C'est vrai quand on n'a po vécu ce genre de drame on ne comprend pas la douleur, la tristesse et surtout l'espoir qui s'en va un peu plus chaquejour.

Mais on y croit, on y croit...
6
Merci
bonsoir, en lisant chaque commentaire je dirais que chaque personne régit différement. ma tant est décédée la semaine dernière d'un cancer du pancréas survenue il y a 2 ans. elle a été opéré, et fait de la chimio puis était en rémission. voila qu'au mois de mai suite au décès de son filleul (mon frère), les symptomes ont réapparut plus fort, car peu de temps avant le déces elle mangeait rarement et vomissait tout ce qu'elle avalait. elle fit un malaise et diagnostic tombe, le cancer est revenu, phase terminale, on ne peut plus rien faire, il lui donnait 10 a 15 jours maximum. elle a été transmise a l'hopital clarac (en martinique) au soins palliatifs, ou elle avait repris du poil de la bète, el avait pris un peu de poids, mangeait très peu sans vomir, puis apres 3 semaine on la renvoyer chez elle. el avait une pompe a morphine, une sonde d'alimentation par intraveineuse avait des douleurs demandons meme un bonus en morphine. et el avait un gonflement au niveau de sa coupure, elle n'allait plus a la selle. puis elle a fait une occlusion donc retour au urgence de l'hopital, après une fibroscopie pour verifier s'il ne pouvait faire une déviation de son estomac a ses intestins lui permettant d'aller a la selle, le medecin nous dire que c'etait vraiment la fin, et que le cancer avait deja pris tout les organes. Elle a fait de la rétention d'eau aussi, elle etait devenu maigre mais a regonflé avec l'eau, elle a eu de plus en plus de mal a respiré, au fur et a mesure que l'eau montait dans son corps. elle s'est éteinte vendredi dernier, elle est resté conscient jusqu'au bout. mais ne parlait plus. je souhaite un bon courage a vous.
6
Merci
Bonjour David, Bonjour Remiach,

Comment allez-vous? Merci pour votre soutien, je suis avec elle au tel là ;-) quel plaisir d'entendre sa voix, je m'en imprègne, je l'aime tellement.

Là hier elle a eu sa deuxième cure de chimio, elle est un peu à l'ouest :-( mais elle est forte.

J'appréhende parce que première cure, nausées, vomissements, diarhées, fièvre elle voulait tout arrêter... mais elle est forte et courageuse,

Concernant la nourriture, bien le matin elle a une brique hyper-protéinée, hyper-calorique pour l'aider....

Concernant la tumeur elle se trouve sur la tête du pancréas au début ils nous ont dit qu'elle faisait 3cm et qu'elle était opérable le 20 Juin elle est passée sur la table, verdict tumeur de 4cm et inflammation donc opération pas envisageable, imaginez la déception, puis ils ont décidé chimio néo-adjuvante pour réduire la taille de la tumeur et si tout va bien en octobre re tous les examens et voir si elle est opérable, c'est long, depuis le 1er Juin, et l'attente est interminable...

Je vous tiens au courant, pour la suite, en espérant que ca aille mieux,

Il paraît que l'espoir fait vivre...

Bien à Vous.
5
Merci
merci mamanjtm...

On dit que le cancer du pancréas est un cancer "rare"... Votre père, et maintenant votre mère... Incroyable coup du destin...
De tous les cancers, c'est celui ou la medecine est la plus inéfficace...

Personne ne peut se mettre a la place des malades, et personne ne peut imaginer le calvaire qu'endure leurs proches, sans l'avoir vécu eux mêmes...

Je ne peux vous dire qu'une seule chose :
Profitez bien encore de votre maman tant qu'elle est parmi nous... Qui sait, demain la médecine reussira peut-etre a vaincre et guerir ce cancer... Mon père y a cru jusqu'au bout...
4
Merci
Merci beaucoup pour vos mots d'encouragement, j'apprécie beaucoup. Depuis que je vous ai écrit, il y a eu du changement dans l'état de ma mère. Son oncologue a ajusté sa médication et les maux de coeur sont beaucoup moins pire, il y a déjà presque 2 semaines qu'elle n'a pas vomit, avant elle vomissait pratiquement 3 fois par jour. Elle dort cependant beaucoup et elle est très faible parce qu'elle ne mange presque rien. Nous avons posé les questions à l'oncologue, mais selon lui toutes les personnes réagissent différemment et il est difficile de prévoir exactement comment son cas évoluera.

Waloushecat, elle n'a pas passé de scanner dernièrement. Son dernier remonte à la mi-janvier et son médecin ne nous a pas parlé d'un prochain scanner. En fait je ne sais pas trop à quoi m'attendre de ce côté. Nous avons deux infirmières qui prennent régulièrement de ses nouvelles et qui nous conseilleront dépendant de comment va la situation. Pour le moment, ce qui est le pire c'est que vu qu'elle est toujours couchée, elle commence a avoir mal au dos, elle se plaint de n'être jamais confortable parce que son dos fait mal. Je lui conseil de bouger un peu, marcher un peu dans la maison, mais elle est tellement faible que juste se lever de son lit est une épreuve.

Ces derniers je sens qu'elle est fâchée de la situation. Elle me dit qu'elle voudrait que son corps guérisse... je ne sais tellement pas quoi lui dire. Je la supporte et j'essaie de lui apporter des petits bonheurs à chaque jour, mais ce n'est pas évident.

Encore une fois merci!
merci pour ces renseignements je suis moi même atteinte de ce cancer et je me bat depuis 2ans j'ai 63ans j'ai été opéré en 2010 je suis en traitement depuis en chimio toutes les semaines et ce n est pas facile tous les jours avec ça j'ai gagné 2 ans de vie pour voir mes enfants et petits enfants et j espère pouvoir en profiter encore quelques temps pour les voir grandir je vis au jour le jour et profite des bons moments quand la maladie me laisse en paix
merci pour tous ces témoignages cela va m aider pour la suite
bonsoir,
que c'est difficile de lire tout les commentaires, la tristesse m'empare! la grand mère de mon ami vient d'être hospitalisée il y a aujourd'hui 15 jours, depuis son hospitalisation, elle ne mange plus! 15 jours ou on n'a rien su, des examens, des examens, scanner, échographie, fibroscopie, orl, bref tout les examens nécessaires à un diagnostic qui s'avère très peu réjouissant-
hier je ne connaissais rien des symptômes du cancer du pancréas, aujourd'hui j'ai l'impression de le connaître, cet horrible ennemi qui gagne tout le temps (et j'espère que certaines personnes comme toi rosalie s'en sortiront, c'est tout ce que je peux te souhaiter, le combattre!)
pour ce qui est de mamie, c'est mal parti très très très mal parti et pourtant elle n'a jamais fumé, pas d'alcool, rien qui puisse être amenée à vivre cette horrible épreuve aujourd'hui-
en quinze jours, on passe de tout va bien à une hospitalisation, à voir une personne qui ne s'alimente plus par elle même, qui a un début de jaunisse et qui ne dort plus depuis 15 jours!
et hier soir, nous savons enfin ce qu'il se passe : tumeur au pancréas, foie touché, ulcère à l'estomac, voie biliaire qui se rétrécissent!
aucune douleur alarmante, juste un kyste apparu il y a un mois au dessus du nombril, qui l'a alerté et ou la machine médicale a commencer sa route!
nous devons sans doute prendre conscience et essayer d'accepter qu'elle va partir bien loin de nous!
samedi, elle m'a dit : j'espère que je ne fais pas tout cela pour rien seulement rien n'est fait : aucun médicament, juste des calmants, et une poche de vitamines-
Le pire c'est que je ne sais pas pour combien de temps elle en a encore et ca c'est horrible de vivre comme cela dans l'attente du pire sans jamais s'y attendre-
tout cela est tellement soudain,
bien du courage à tout ceux qui traversent ou on traversé cette épreuve
la ptite mamy j'espère que tu dors à cette heure ci, que tu t'apaises et surtout surtout que tu ne souffres pas !
tendre pensée à tous
Maman est décédée le 26 août 2011 d'un cancer du pancréas; il avait été diagnostiqué en juillet 2011 après une petite attaque cérébrale le 9 juillet. Avant elle était en pleine forme ; dès son hospitalisation, tout s'est dégradé...elle ne mangeait plus. Elle est partie sans souffrir réellement de sa maladie,elle était sous morphine les trois derniers jours avant sa mort. Elle avait 88ans et une santédefer.Encore maintenant toute la famille est marquée de cette étape trèsdouloureuse. Bon courage!!
supersand 2 Messages postés dimanche 4 novembre 2012Date d'inscription 5 novembre 2012 Dernière intervention - 5 nov. 2012 à 21:49
Ma maman a un cancer du pancreas diagnostique il y a 3 semaines... elle a 64 ans... elle a fait une embolie pulmonaire, un avc, elle est a l'hopital en neuro... elle coagule sans arret du a sa tumeur. D'autres vaissaux cerebraux ont ete touches et je viens d'apprendre que son coeur aussi a souffert. Aujourd'hui nous l'avons fait mettre sous morphine.elle ne mange plus nous dit sans cesse qu'elle nous aime... nous sommes constamment a ses cotes... c'est terrible de ne pouvoir rien faire pour l'etre que nous aimons le plus... j'essaies d'etre forte a l'hopital, je craque a la maison. Je voudrai tellement comprendre sa souffrance mais c'est tellement dur de la vivre... il faut que j'ai beaucoup de courage et je le souhaite aussi a tout ceux qui vivent la meme douleur que la mienne...
Mon père a un cancer de pancréas, diagnostiqué il y a peu. Il est encore jeune, la 60ène. Il n'est pas opérable. Nous ne savons pas comment va évoluer la maladie ni combien de temps il lui reste. Pour l'instant il va plutôt bien, on a du mal a croire ce qu'il se passe a l'interieur de son corps, mais je ne le trouve pas si différent d'il y a 15 jours et pourtant...
Nous sommes tous très triste et avons peur. Je me pose beaucoup de questions sur comment tout cela va se derouler, il va falloir s'adapter au jour le jour je pense. Mais il va bien falloir faire face... J'espère juste qu'il va vivre ce qui lui reste dans le meilleur état possible pour qu'il puisse profiter du reste de sa vie de la meilleure façon possible. Et qu'il ne souffrira pas trop et que ce soi rapide le moment venu.
Bon courage a tous ceux qui traversent cette difficile épreuve.
2
Merci
Mes Condoléances pour ton papa moi je l'ai perdu j'avais 12 ans un cancer du pancréas (au bout de 3 mois il est parti...) aujourd'hui c'est maman qui est hospitalisée pour un cancer du pancréas.

Je comprends ta douleur, tu dois être fort c'est comme celà qu'il aurait aimé te voir, et n'oublies pas que tu le retrouveras la-haut.

Bien à Toi.
2
Merci
Excatement comme mon père... Opéré lui aussi il y a 3 ans, et recidive l'an passé (métastases au foie). on le nourrissait aussi par intraveineuse depuis plusieurs mois deja, meme l'eau la derniere semaine, car meme boire il ne pouvait plus...

Je suis pret a aider ceux qui auraient des questions
Bonjour David,

Je voulais savoir si votre papa avait fait la chiomio avant opération?
Parce que là pour maman c'est ce qu'il se passe, normalement (sous toute réserve de surprises) elle commence la chimio le 1er Août mais je m'inquiète elle a déjà perdu quasiment 15 kg avant même le début de la chimio (heureusement elle avait quelques kilos en trop) mais si je fais le calcul entre la première chimio, l'opération et la deuxième chimio, elle va finir à 30kg...?

Ca va devenir un légume ou je deviens vraiment parano? Aidez-moi s'il vous plaît, parce qu'elle est vraiment tout pour moi.

Merci...
remiach 2 Messages postés dimanche 19 février 2012Date d'inscription 16 août 2013 Dernière intervention - 16 août 2013 à 22:49
salut mamanjtm

Je te souhaite pleins de courage

Ce genre de cancer ne se guérri que quand c'est pris a temps mais malheureusement c'est déjà trop tard quand c'est découvert du au métastase qu'est souvent au foie ou au péritoine ou les deux .. Mon père avait un cancer du pancréas à la queue qui ont opéré mais les médecins on été formelle sa sera du palliatif, ils nous ont dis qu'il ferait 6 mois mais il à tenu 2 ans pratiquement..... au denier temps métastase un peu de partout ,il a été très courageux avec ce cancer très agressif, sa été très dure la fin pour moi et ma mère on le voyais ce dégrader de jours en jours et ont pouvait rien faire... il est rentré en soins palliatif et en 2 semaines il était parti .. sa va faire bientôt 1 ans qu'il est parti et j'ai toujours du mal à en parler...
2
Merci
Bonjour mamanjtm,

Dsl de répondre un peu tardivement...
Non mon père a été opéré de suite, pas de chimio avant l'op.
L'opération est la seule et unique chance de survie... Malheureusement, les rechutes sont très très fréquentes...et rechute ici signifie mort à court terme.
C'est une chance de pouvoir faire partie du faible pourcentage de patient pouvant en bénéficier, mais cela ne veut pas dire qu'elle sera guérie ... C'est un moyen de lui prolonger la vie...
Ceci dit des survivant au delà de 5 ans existent mais c'est très très rare...
Pour éviter qu'elle perde trop de poids vous pouvez demander qu'elle se fasse nourrir par intraveineuse, ça aide énormément ... Mon père était parti de 77kg et a fini à 54...

Profiter de votre maman... Pour les mois ou les années qui lui reste à vivre. C'est un cancer quasiment incurable...
les marqueurs CA-19 donnent une idee sur le developpement de la maladie
1
Merci
David,

Votre papa est toujours parmis nous?
Il s'est fait opérer il y a 3 ans c'est bien celà?
coucou mamanjtm

C'est normal qu'elle a du diabète, le pancréas joue un rôle important sur le glycémie, vu qu'il fonctionne mal votre maman à du diabète... Mon père était piqué tous les jours pour le diabète courage à vous... je suis là n'hésitez pas.. je connais votre douleur j'étais la pour mon père pendant 2 ans et sa été très dure moi et ma mère.. Courage
Bon bonne nouvelle le diabète est descendu :-) :-) :-)
C'est vrai ça fait "que trois mois" qu'elle est hospitalisée et j'ai l'imprsseion que ça fait trois ans.
Merci infiniment Remiach pour votre soutien et partage votre douleur ayant moi même perdu mon papa de cette saleté de maladie...
Bien à Vous.
Bonjour à vous,

J'espère que vous avez passé un bon week-end, Dimanche nous avons eu la joie d'accueillir maman à la maison après trois mois d'absence, elle a eu une permission.

Joie de courte durée, elle devait attaquer sa troisième cure de chimio hier, finalement NON reportée dans une semaine sous réserve... le taux de globules blancs et beaucoup trop bas, la chimio risque de l'anéantir....

On garde espoir et on patiente, toute façon rien d'autre à faire...
Ce n'est pas trop grave... Mon père aussi avait du en sauter a cause du taux de globules trop bas...
A dire vrai... Je prenais ça comme une bonne nouvelle, parce que la chimio mettait mon père ko a chaque fois : tremblement, fièvre...les week end après la chimio étaient horribles....je pensais a chaque fois qu'il allait y rester....
Bonjour David,

Oui je me remonte e moral de la sorte, et puis à cause de ses infections on a dû décaler d'un mois le début de la chimio donc pas trop préssé....
On a juste l'impression de faire du sur-place... c'est frustrant!
Kuqua 3 Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscription 14 février 2013 Dernière intervention - 14 févr. 2013 à 10:28
0
Merci
votre mère devra recevoire tout l'amour de votre par. Les étapes suivannte ne seront pas trés agréables. Des calmants puissants seront nécessaires. Mais essayez de rester auprés d'elle et de l'entourer de tout votre amour et de paix.
Courage.
Publi-information