L'inquiétante disparition des généralistes...

julie_pdl - 10 janv. 2011 à 23:50
 jcml - 12 janv. 2011 à 21:55
C'est le titre d'un article du parisien. C'est vrai que je suis à 30 km de Nantes et que plusieurs médecins doivent partir à la retraite. (mais il y a plein d'étudiants à la fac).
Le mien qui est plus jeune se demande ce qu'il va faire parce qu'il dit que la pénurie n'existe pas encore mais quelle doit arriver dans quelques années seulement.
Vous en pensez quoi?

https://www.leparisien.fr/oise-60/l-inquietante-disparition-des-medecins-generalistes-07-01-2011-1216189.php

2 réponses

Dr Paul Lemeut
Messages postés
102
Date d'inscription
mardi 27 juillet 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 décembre 2012
31
11 janv. 2011 à 09:04
En effet, Le nombre de généralistes est à peu près stable depuis quelques années même si localement se posent des problèmes.
Pour l'avenir, les plus optimistes prévoient moins 10% de généralistes (mais il parlent de diplômes et non de d'exercice effectif).
Il y aura, si rien ne bouge, 20 à 25 % de généralistes en moins dans 15 ans.
A cela s'ajoute qu'il y aura de plus en plus de français(e) et de plus en plus de personnes âgées.
Il ne faut pas oublier que les généralistes souhaitent travailler 45 heures par semaine alors qu'il font actuellement 55 heures.
Autant dire, que le situation actuelle est très confortable.
voir l'article sur l'attractivité et en particulier le tableau
0
La réponse à la question sur la pénurie de généralistes est dans la création de postes de salariés qui attirent les généralistes vers d'autres activités.
Certains pensent que la source va se tarir, d'autres pensent que non car la tendance est de mettre en place des salariés à la place des généralistes, ce qui est souvent plus coûteux.
En France, on n'articule pas ce qui marche déjà, on crée une couche en plus. Pour l'instant, la tendance donne donc raison aux deuxièmes.
0