Ma compagne est probablement borderline help

[Fermé]
Signaler
-
 nerevar -
Bonjour,
ma chérie est moi traversons une grosse période d'incompréhension et de reproches infondés qui prennent des proportions....
En trainant sur le net , de guerre lasse, de desespoir de doute sur moi meme, j'en suis venu à la conclusion d'un comportement BL de sa part.

Mon probleme est le suivant:
elle nie son pb (quelqu'il soit) et rejette tout les tords sur moi . Je reconnais avoir eu des propos malheureux et que je regrette amèrement depuis (regrets exprimés).
Elle n'a jamais tord et projette (effet miroir) ses erreurs sur moi ( genre non c'est toi, tu as a dit....) et me ressasse des disputes que je croyais finies.
Elle va chez sa psy à reculons et ne prends pas ses anti-dépresseurs.

Un exemple flagrant: nous faisons chambre à part, elle s'isole des le retour du travail dans sa chambre et maintenant elle est en ville soit disant pour s'acheter un ordi car je l'empêche de ce servir du mien (faux évidemment)

supposant un etat bL je n'ai rien dit et essaie d'agir le plus posément possible (car si je m'oppose a elle avec des arguments "rationnels" c'est la crise de violence assurée (les gendarmes et le samu sont déjà venu plusieurs fois...elle détruit tout , moi y compris)

J'ai l'impression de réveiller une rage en elle (sans le vouloir) et après elle ne sais pas redescendre avant plusieurs jours et en plus la rancoeur reste.

Ma demande (enfin j'y viens) comment dois-je agir avec elle ? et comment lui faire prendre conscience de son état? (pour info j'ai décider de suivre une thérapie pour mon comportement -au cas ou- et aussi cela pourrait la motiver a faire elle aussi des efforts)

5 réponses


Bonsoir,
La question que je me pose dans un premier temps est :
Quels sont vos intentions au niveau de votre couple ?

nous faisons chambre à part Pour moi, là il y a un premier problème.

disant pour s'acheter un ordi car je l'empêche de ce servir du mien Pour moi elle recherche plus une indépendance, puisque comme tu le dit là je l'empêche de ce servir du mien c'est TON ordinateur.

Je ne remet pas en cause peut-etre un profil bordeline, mais j'ai plus l'impression que c'est la maladie du siècle et qu'on l'utilise un peu trop facilement.

As tu tenté de discuter avec ta femme de ces points que je t'ai relevé ?

Depuis quand etes vous marié ? des enfants ?


l'empêcher de se servir du votre ordi ? c'est sa confiance qui est sur le fil, chambre à part ? petite vengeance assassine ! LA COMMUNICATION EN TOUTE TRANSPARENCE, il n'y a que ça de vrai ! la revalorisation, la délicatesse, la tendresse et cartes sur la table, des efforts communs ou des décisions intelligentes. Moi aussi je fais chambre à part, j'ai plus de confort, je fais ce que je veux avec ma zapette, lui a sa chambre avec tout son matos de sportif, c'est un compromis qui nous convient, et notre libido connait le chemin de la chambre de l'autre. mais je suis ok avec la personne qui a posé la bonne question. avez vous des enfants ? que voulez vous comme relation ? allez discutez ! ça mange pas de pain et vous aurez des pistes...
merci de vos interrogations.
nous n'avons pas d'enfants et le fiat de faire chambres a part est une volonté de sa part ( sa psy lui à dit "prenez du recul") j'ai accepté cette façon de prendre du recul) meme si je pense que cela ne nous aide pas.

pour la relation: j'aimerai la comprendre et ne pas dire les choses (importante ou pas ) d'une façon " agressive" pour elle mais elle ne m'aide pas ne m'explique rien elle se mure juste dans la violence et le rejet des pb sur moi)
je suis pourtant certain que nous pouvons etre heureux, nous l'avons déjà été mais je crois ue maintenant elle refuse d'assumer sa part d'erreurs.

ce soir elle n'est pas rentrée. ou est elle ? chez une amie a qui elle ne voulais surtout pas dévoiler nos pb car c'est une "pipelette" (dixit)
désolée j'ai pas de réponse pour toi, ma fille est borderline et n'en a pas conscience non plus. Suite à une crise plus violente que les autres elle est allée en hopital psy qques temps mais pour elle elle n'a pas de pbme ça vient des autres et comme elle se mettait en danger on a du l'éloigner de ses fréquentations elle est en famille d'accueil et on la voit comme si on était des parents divorcés. Ton amie n'assumera pas sa part d'erreur car elle ne se reconnait pas malade et les psy ne l'aideront pas je vois pour ma fille , elle est mineure leur a dit qu'elle ne voulait plus les voir et elle n'a plus de suivi alors imagine pour un majeur. On nous a dit qu'il fallait attendre un déclic mais qui le garanti. Je te souhaite du courage, c'est trés dur
Messages postés
10
Date d'inscription
samedi 18 décembre 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
18 décembre 2010
2
oui ton amie semble borderline. Tant qu'elle ne reconnaîtra pas qu'elle est border, et fera un travaiul psy, elle n'ira pas mieux.
les Borderlines sont hypersensibles ; on finit toujours par les blesser. En plus, changer de comportement pour éviter la violence/rejet d'un border, est la pire des choses à faire. Un borderline a besoin de limites claires, fermes mais posées calmement. si tu changes de comportement pour éviter les crises, elle va le sentir. Elle sentira d'une part qu'elle a du pouvoir sur toi. et d'autre part, elle ira plus loin, puisque tu acceptes ses débordements et que tu essaies de les éviter.

Tu dois donc faire avec le risque de la blesser pour ne pas t'oublier.
merci a vous d'avoir donnés vos avis.
le soucis est résolu (pas le problème ) car elle m'a quitté.
j'ai consulté une psychiatre car elle m'accusait d'être la cause des problèmes (voir d'être un pn ce qui m'a particulièrement troublé), cette psy m'a d'abord rassuré sur mon comportement et surtout fortement conseillé de ne pas lui courir après car ma chérie "a de toute évidence un pb profond à résoudre seule" bref, j'ai décidé de ne plus subir en attendant betement un declic improbable.

pour info, ma psy suppose ma chérie hystérique avec crise de violence incontrolable (et c'est vrai) et pense même prendre contact avec sa psy à elle...

merci encore à vous.