Hérédité naissance jumeaux [Résolu/Fermé]

Signaler
-
 cyriele -
Bonjour, Est-il possible d'avoir des jumeaux, (hérédité) s'il y en a eu dans la famille paternelle. Il y a eu de vrais jumeaux du côté de la soeur de ma grand-mère, donc la tante de mon père. Ma mère me dit que l'hérédité des jumeaux est seulement possible sîl y en a eu du côté maternel ! Merci de m'éclairer sur ce problème.
A voir également:

5 réponses

Messages postés
680
Date d'inscription
jeudi 18 juin 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mars 2011
332
Bonjour,
Ayant des jumeaux de mon côté (mon papa avait un frère jumeau) j'avais déjà posé la question à des sage femmes et autre médecin; mais on ne m'a jamais expliquer que ça ne pouvait pas m'arriver comme c'était du côté paternel.
Par contre on m'a souvent dit que cela sautait une génération.Les jumeaux font rarement des jumeaux, mais leurs enfants ont plus de probalité.
15
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 25507 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Merci beaucoup de votre message. Cela me semble rester une énigme.
Messages postés
1644
Date d'inscription
mercredi 16 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2010
382
bonjour,

eh bien au moins ca a le mérite d'etre clair!
Messages postés
1644
Date d'inscription
mercredi 16 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2010
382
oui je pense comme bellebellebelle, les jumeaux sautent une génération, je l'ai toujours entendu dire mais ce n'est pas toujours forcé des fois quand tu as des jumeaux dans la famille proche il arrive que certains couple arrive aussi a aavoir des jumeaux
Merci beaucoup de votre message.
Messages postés
399
Date d'inscription
lundi 18 août 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
7 octobre 2009
163
Faux jumeaux et hérédité

Les facteurs de risque des grossesses dizygotes sont : l’ethnie, l’âge, la parité, les saisons, le facteur géographique, le facteur sexuel, les facteurs hormonaux, l’hérédité, la nutrition.
En ce qui concerne l’hérédité, il existe des familles de jumeaux dizygotes. La transmission familiale est alors certaine et se fait par les femmes. Plusieurs études portant sur des familles prédisposées le prouvent. Les jumelles ont deux fois plus de jumeaux que la population générale. Il y a plus de grossesses gémellaires quand le taux de consanguinité augmente modérément. Il y aurait alors un effet cumulatif du gène gémellaire. En revanche, quand le taux de consanguinité augmente de façon importante, le taux d’avortements augmente encore plus et peut masquer le phénomène gémellaire. En résumé, si dans votre famille on trouve beaucoup de jumeaux, vous avez une chance plus élevée d’avoir vous-même des jumeaux. Ceci ne concerne que les faux jumeaux.

Vrais jumeaux

Les facteurs déterminant la division d’un œuf en deux pour donner deux individus identiques ne sont pas élucidés complètement. On ne trouve pas de différence ethnique. La fréquence des grossesses monozygote est stable dans les différentes régions du globe (3,5 à 5,5 pour 1000 naissances). Elle est stable également quelle que soit la parité. Le seul facteur de variation établi pour les grossesses gémellaires monozygotes est l’âge maternel, indépendamment de la parité : on trouve davantage de grossesses monozygotes aux âges extrêmes, chez les très jeunes mères et lors de grossesses dites tardives. Les taux sont de 3 pour 1000 avant 20 ans et de 4,5 pour 1000 après 40 ans.
Il est par ailleurs démontré que les mères de jumeaux monozygotes présentent souvent des cycles longs (> à 28 jours) avec des ovulations tardives, c’est-à-dire après le 14ème jour du cycle. On suppose que l’ovocyte ainsi produit est trop mature, « trop vieux », de moins bonne qualité, d’où le risque de division de l’œuf. Enfin, la survenue d’une grossesse gémellaire monozygote serait plus fréquente chez les couples qui utilisent l’abstinence comme moyen de contraception au cours de la période péri ovulatoire. Cette méthode privilégie la fécondation en cas de cycle anormal ou d’ovulation tardive accidentelle. Contrairement à ce que pensent beaucoup de femmes, l’œuf peut se diviser également dans les cas d’induction d’ovulation et de fécondation in vitro. Ces techniques ne mettent donc pas à l’abri du risque d’avoir des vrais jumeaux. On comprend mieux que l’on puisse observer des grossesses triples après replacement dans l’utérus de deux embryons.




merci beaucoup pour tous ces renseignements. Il n'y a plus qu'à espérer que des jumeaux viennent à nouveau apporter de la joie dans notre famille.
j'ai donné naissance à l'âge de 24 ans de deux jumelles monozygotes qui sont nées au dédut de mon septième mois de grossesse elles pesaient 1kg500 et 1kg650 ma mère a eu des jumeaux qui sont décédés prématurés ,mes frères sont nés en 1955 et moi j"ai eu mes bébés en 1981 maintenant mes filles se portent à merveille ,elles sont à leur tour maman
mon parrain était jumeau et son frère a fait mieux des triplés sans traitement alors ne me parlez pas de génerations
Bonjour,
Je ne sais pas si cela peux vous aider mais dans mon cas j'ai mon cheri qui n a que de vrai jumeaux dans sa famille
A propos de ma famille, j'ai deux cousines a ma mere qui ont eu des jumeaux mais des faux et mon pere est fils unique et a une demi soeur qui a un seul enfant
Nous ne savont pas pour le moment si ce sont de vrais ou faux jumeaux
Je prenais la pillule minidril depuis 6 ans et au bout de 1 mois et demi je suis tombé enceinte des jumeaux
Je suppose donc deux solutions soit effectivement c'est genetique dans ce cas j avais une chance plus que plausible d avoir des jumeaux vu que nous sommes les premiers depuis deux generations ( du coté de mon cheri)
soit c'est vraiment le hasard
en tout cas pour l anecdote mon cheri lui a toujours voulu des jumeaux et je suis tres heureuse de pouvoir realiser un reve presque impossible lol
En esperant beaucoup d aide de ca part lol