Comment vivre avec une borderline [Fermé]

franck908 1 Messages postés jeudi 30 juillet 2009Date d'inscription 30 juillet 2009 Dernière intervention - 30 juil. 2009 à 19:13 - Dernière réponse :  PierreRiou
- 31 janv. 2018 à 16:32
Bonjour,
il faut savoir que pour une borderline sa force essencielle c'est du vous faire perdre votre personnaliter de vous faire accepter se que vous n aurrais j amais fais avens de la ou le connaitre il sent servent sans le faire expret je suppose de votre etat emotionnel pour vous faire accepter l impossible il vous entenne vers le bas quesqu un borderline constuit en couple et malheuresement rien et vous savez pourquoi parsque pour il ni a reelemement aucune projection dans l avenire puisque leuretat metal leur demande de detruire connaiser vous un borderline qui est bon pere ou mere de famille qui rend ca famille heureuse malgrer les probleme de la vie cotidienne si vous un connaisser un ou une dite le moi si vous le ou la trouver merci a tous
Afficher la suite 

56 réponses

+65
Utile
je suis malheureusement d'accord avec cette dernière conclusion.
malheureusement parce que je suis borderline et incapable de garder un homme.
soit parce qu'ils sont fou amoureux et que je prends un malin plaisir a les faire souffrir.
Et oui, c'est dans les larmes et la detresse de l'autre qu'on se sent exister.
Ou alors en tombant amoureuse d'hommes qui ne sont interessés que par cette image que je degage, cette image de salope car j'ai besoin de seduire pour me rassurer, et donc exister.
Ces hommes là réactivent ma peur de l'abandon etme rendent completement accro et dingue avec des drames lorsqu'ils prennent leurs distances.
Là j'ai rencontré qqun de vraiment bien, un mec en or, qui m'aime a la folie mais qui souffre comme il n'a jamais souffert.
Il est au courant de mon probleme et a vraiment l'espoir qu'avec une thérapie je pourrais changer.
J'aimerais tant qu'il ai raison, car il faudra pas longtemps pour que je l'epuise completement et que je me retrouve encore une fois toute seule, avec le risque de me jetter dans les premiers bras ( et draps) venus...
Incapable de rester seule, besoin qu'on s'occupe de moi.
me sens tellemnt inadaptée pour ce monde, tellement différente.
Pourtant j'ai bcp a donner, je pense que je vaux la peine...
enfin je dis ça maintenant, mais dans une heure je penserai peut etre le contraire.
C'est ça le plus dur je croix: ne pas savoir qui nous sommes , ce que nous voulons, tellemnt epris de liberté mais tellement besoin d'etre entouré.
Avoir peur de soi, de ses reactions, etre persuadé que sa vie ne sera qu'une suite d'echecs, en fait avoir l'impression que le bonheur ne nous est pas accessible .

Je voudrais simplement terminer par ceci:sachezque nous vous aimons sincerement, mais on a pas la methode pour vous le montrer.
maintenant a chacun de savoir ce qu'il est prêt a accepter par amour.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Publi-information
WIL56 3 Messages postés jeudi 24 février 2011Date d'inscription 25 février 2011 Dernière intervention - 25 févr. 2011 à 11:24
merci mimi c'est reconfortant de te parler et tu en parles tellement bien j'aimerai tellement avoir cette discution avec elle cela me permetterai d'avoir un espoir en tout cas bravo pour ton courage et ta sincerite
à voir pour vous conseiller : "Bordeline" le film année 2008
bonjour je suis maniaco-dépressive a tendance borderline je vie avec un homme merveilleux car entre mes accès de colère et mes tentative de suicide il arrive je pense a me comprendre et gérer le quotidien .je culpabilise après une crise car je sais que je le fait souffrir pourtant je l'aime tellement !!!!!!!
virginie felix - 19 août 2011 à 08:50
bonjour moi mon mari est bordrline et a voir mon petit qui se fait mal souvent apres un non hurle tape ext j aurrai quitter mon mari car oui c'est tres dur mais imaginons que j'ai un accident ou lui et qu on perdre l usage de nos jambes est ce qu il sera convenable juste ;de quitter la personne ben pour moi c'est pareil je l aime comme il est et au contraire je comprend mieu certain de ses agissements avant quelle soit dianostique .ton mari reste vers toi car il t aime et c'est que tu souffre
Je suis un homme de 39 ans je souffre avec ma copine de 26 ans aujourd hui a notre lieux de travaille en pause je lui est demander si elle etais bordeline son visage a changer en une seconde![ mais] je l aime je souffres grave elle me mord pendant notre relation pince j ai des bleu partout et hier elle s est auto mutiler c est pour ca que ca ma fait un declic j avais compris aujourd hui elle aurais rompus soit disant je la tromperais mais c est pas le cas.je voudrais savoir comment lui dire m y prendre pour qu elle arrete de me mordre au moins.
+15
Utile
Je pense qu'avant de poser Monsieur le médecin, un diagnostique de borderline, vous devriez vous renseigner sur le sujet d'une part et d'autre part prendre en compte le fait qu'un diabétique peut être une bonne ou une mauvaise personne et qu'en aucun cas sa pathologie n'est en rapport avec sa personnalité. Les borderlines sont des personnes hypersensibles qui ressentent les sentiments beaucoup plus fortement que la plus part des gens. Cela apporte beaucoup de qualités mes également de défauts. Il existe les personnes perverses narssiciciques qui ne ressentent que peut ou pas de sentiments et qui sont donc l'extrême opposé du borderline et plus susceptibles de faire souffrir autrui. De part votre histoire que je ne comprend pas et que donc je pense que même vous n'avez pas comprise, vous stigmatisé 3 pour cent de la population qui non seulement ne le mérite pas de part le fait qu'il s'agisse de personnes extrêmement sensibles qui ont plutôt tendance à essayer de donner un maximum aux personnes qu'ils aimes du fait de leur tempérament altruiste et généreux, mais qui peuvent souffrir de ses remarques stupides, ayant énormément souffert durant leur enfances et continuant tout leur vie à souffrir d'une sensibilité (également à la critique) toute particulière. Je pense en effet que vous parlez de borderline en toute ignorance de ce qu'est cette maladie et de toutes les formes qu'elle peut recouvrir.
Publi-information
Bonsoir à tous,

J'ai dans mon entourage un ami qui m'est cher (malgré tout), dont je ne sais dire exactement s'il est borderline ou pervers narcissique, tant son comportement me semble parfois des plus étranges : tantôt ange, tantôt démon, avec une redoutable intelligence, qui me fait souffrir sans que je comprenne pourquoi, me rejette brusquement sans explication me laissant à mes interrogations puisque, pour toute tentative de dialogue, je n'ai que le silence et revient ensuite, comme si rien ne s'était passé.

Pour essayer de le comprendre (car je pense malgré tout qu'il est dans une grande souffrance), j'ai trouvé ce site, qui définit, selon moi, très bien les différentes pathologies et en particulier, celle du borderline, qui est l'opposé du pervers narcissique (car il en est souvent la proie), même s'il en a parfois les apprences.

J'espère que cela pourra vous aider. Il m'a permis de mieux comprendre.

http://www.aapel.org/bdp/BLperversnarcissique.html
bonjour ,
je suis borderline diagnostiquer a 15 ans et sous traitement depuis...je veux dire que ses extremement dure a vivre non seulement vis a vis des remarque des gens qui ne nous comprènent pas et nous juge et surtout pour nous car on est conscient de se qui se passe sans pouvoir le metriser .c'est epuisant de passer d"une humeur a l"autre en quelque seconde pour moi ses l"enfer j"aimerais etre heureuse comme les gens "normaux" le pire ces que quand on a le bonheur on se demande pourquoi et on fou tout en l'air
+15
Utile
Etre borderline est une vrai souffrance au quotidien... alors ne vas pas parler de ce que tu ne connais pas!!!
+4
Utile
Bonjour!
Je viens de lire votre message et ca m'a vraiment interpelé. Je viens de reconnaitre les facons de faire de mon ex petite amie. Elle a tout d'abord été tres amoureuse de moi et voulait tout et tout de suite. Puis au bout de quelques mois, elle a commencait à m'accabler de choses alors que je n'étais pas fautif. Ma personalité qui semblait tant lui plaire et devenue d'un coup discutable. Elle a fini par me quitter en me reprochant une certaine insecurité dans laquelle je la mettais.
Nous devions nous installer ensemble ces troubles sont apparus juste apres qu'elle ait fait une fausse couche. Je me demande aujourd'hui pourquoi elle a voulu aller aussi loin avec moi si elle ne peut pas se projetter dans l'avenir?
C'est vrai qu'elle me disait que notre relation était pour elle une "renaissance". Je ne comprenais pas bien ces propos au départ. Mais aujourd'hui et apres avoir recherché sur Internet d'ou pouvait venir ces changements d'humeur, je découvre les troubles des états limites.
Je suis vraiment surpris car je ne connaissais pas du tout ca.
C'est dommage c'était une histoire qui avait bien commencée et qui m'avait projeté dans un avenir avec elle. Un avenir dont j'ai du me defaire rapidement et sans comprendre ce qui c'etait passé.
Je me demande aujourd'hui puisque je ne la vois plus si elle me prend vraiment pour un "méchant" ou si elle réalise que ca provient de son état.
Si vous avez des témoignages ou des éclaircissements à m'apporter je vous remercie d'avance.
Fred.
Bonsoir,

Je viens de lire votre témoignage, un peu la même histoire que moi, j'étais la femme de sa vie , on parlait mariage, voyage et s'installer en france, des sauts d'humeur, un comportement instable, au bout de 3 mois, les 2 derniers mois se sont avérés très compliqués, surtout de son côté, il s'absentait souvent, contournait mes questions, je restais toujours dans le vague.Certes il me cachait de grave problémes financiers de sont passé. Tantôt il était ami tantôt il se fãchait, seulemnt en ignorant les personnes. Moi aussi j'ai subi en me taisant, en observant, et je me suis rendu compte que le mal ne venait pas de moi.Il disait vouloir des enfants, me disait vers la fin qu'il se sentait mal de vivre chez moi, il camouflait une souffrance qui vient de son passé mais disait à tout le monde, tout est 5 étoiles, son expression, qui au fond voulait dire le contraire. Il continue de m'envoyer des sms, avec des tantôt du chantage et menaces, tantôt qu'il ne peut vivre sans moi, je me sans comme une boué de sauvetage, mais je ne puis sauver quelqu'un qui se dit être bien et qui l'assume pas ou ne le voit pas. Le rêve c'est effondré d'un jour à l'autre j'ai dû arrêter cette relation qui me faisait souffrir et à présent je souffre d'être seule....Lui aussi dit que j'ai menti et je sens à travers ses sms, une rage car il n'a pas obtenu ce qu'il voulait, quelque part se cacher de tous ses problèmes qu' il évitait avec beaucoup d'astuce j'avoue.Tout ça fait beaucoup de mal étant donné , qu'il sont en quelque sorte hermétique et méfiant de tous.

Cricri
bonjour a tous moi aussi je viens de rendre compte que ma compagne avis se trouble bordeline que j avais jamais attendu parler a 43 ans au debut de notre relation deja deux ans tres bien et a partir de 3 mois changement humeur colerique j'ai mis ça sur son caracetre fort quelle avais tres amoureuse parfois ettres distante du jour ou lendemain fuir toute disscusion moi aussi je vais arreter cette relation pourtant je l aime mais ou es l avenir
+4
Utile
salut franck jte répond parce que jsuis pas trop d'accord avec ton message. Malheureusement pour moi je souffre de se trouble parce que c'est la vie qui m'a rendu ainsi et meme si ma souffrance est terrible je cherche desperement juste a etre heureuse avec quelqu un . L'avantage que les borderline ont c'est qu'ils sont hyper trop sensible, ils ont peur d' etre abandonner alors ont se plit en dix milles pour les autres . On souffre parce qu on a des principes et sensation que les gents normaux n'ont pas.
Bonjour cécé,

T'a réponse m'apporte quelques réponses sur ma situation !
Chez moi j'ai l'impression de regarder le film "la guerre des roose "ou un titre approchant.
Je ne veux pas la quitté " en me dissant que va t elle devenir" ou bien même si elle dit qu'elle veux partir ou moi , on reste en se dissant que ces pour les enfants.

Que progressivement on perd du a notre vie de famille.
Moi je me suis plié en quatre pendant de nombreuses années , que j'éttouffe a présent et ce revirement elle ne doit pas bien le digérer au point que c'est un conflit de suppériorité a qui écrassera l'autre et savoir qui a raison ou tord .
cécé > dwight - 22 oct. 2009 à 09:50
salut DWIGHT;
je pense que tu vis quelque chose de difficile et compliquer mais tu dois absolument trouver un dialogue adapter pour parler avec ta femme. Une tres bonne communication peut etre tres benefique pour comprendre l'autre.
Tu peux pa souffrir dans ta vie avec ta femme juste parce que ta peur pour ta famille , tes enfants. Je comprend ta suituation qui doit etre tres penible mais tu dois en parler a coeur ouvert. Helas ma conviction personnelle est que quelqu un d equilibrer et stable psychologiquement ne peut pas vivre avec quelqu un qui souffre d'un trouble borderline
kahouète70 - 12 févr. 2010 à 11:02
+4
Utile
Bonjour,

J'ai presque 40ans, 1 enfant, je vis depuis 5 ans avec un borderline avec addiction pour l'alcool en plus des différents troubles du caractère.
Isolée géographiquement de ma famille et de mes amis, je cherche désespérément des personnes avec qui échanger, pour avancer, comprendre, agir et se soutenir. Pas pour simplement se plaindre, j'ai bien compris que cela ne sert a rien, mais il est très important de pouvoir en parler a quelqu'un et je me rend compte qu'il existe très peu ou rien pour soutenir les proches.
Dans l'attente de vous lire.
+4
Utile
Tellement mal écrit!
leverdujours 3 Messages postés lundi 24 janvier 2011Date d'inscription 27 janvier 2011 Dernière intervention - 24 janv. 2011 à 21:28
+3
Utile
bonjour je suis borderline notre but nest pas de vous dètruire notre maladie fai kon se dètruit nous pas les autre et oui jai des enfants un famille peu ètre ke jai pu leur faire du mal sans mi apercevoir mais il me le dise tou les jour kil maime et kil son eureux donc oui sa existe des borderline ki rende les gens eureux tu c ce nest pas facil pour nous de se maitriser a longueur de journèe
+2
Utile
Bonjour,
En lisant le message de mes prédecesseurs, je decouvre une souffrance interieure de leur ame pour avoir vecu une amitié intime avec une bordeline. La reponse que je peux donner est de prendre le courage et renier toutes sortes d'acte contraire à la logique humaine. Si une copine se comporte de la sorte, il faut immédiatement la laissé et vice versa. Je sais que c'est difficile lorsque le coeur aime c'est vraiment difficile de refuter, mais avec audace et en passant des moments de regret tout va disparaitre après quelques jours.
L'amour ne desir qu'une chose, le bonheur de l'etre aimé. C'est comme aussi dans l'amour il n'ya pas de brouillant. Si tu sens que la personne qui t'avait aimé se manifeste autrement, mon frère, ma soeur refuse le ou la.
Borderline ça fait mal... Enfin je veux dire que ça fait mal de l'être... Il faut vivre avec cet état pour le comprendre... Le désir du borderline est d'aimer et d'être aimé d'être heureux aussi et évidement de rendre l'autre heureux... Le borderline est hypersensible... Il est en fait tout sauf méchant... Le bordeline est en soufrance et malgrés lui fait soufrir ses proches... Le borderline peut mourir d'être abandonné... Encore une fois il faut le vivre pour le comprendre... Il n'y a aucune méchanceté derrière tout cela... juste un profond mal être, quelque chose qui échappe a la volonté a tout contrôle... Et qui effectivement peut faire souffrir l'entourage proche du borderline...
+2
Utile
Il faut arrêter de diagnostiquer toutes les personnes qui vous ont fait du mal comme des pervers narcissiques ou je ne sais quoi. Certes, il y a des gens qui ne vont pas bien, mais plus je navigue sur le web, plus je lis des diagnostics complètement foireux qui servent de prétexte aux malheurs des personnes. Non, on peut aussi être un salop, un con, enfin, une ordure quoi, sans avoir de maladie mentale. Bien sûr, il est souvent plus facile de se dire que l'autre a un problème que de se dire qu'il est normal et qu'il nous a fait du mal consciemment.
À vous lire, on pourrait croire que toute la population française souffre de troubles du comportement. Cessons donc de normer les personnalités: on peut mentir sans être mythomane, aimer le sexe sans être hypersexuel, changer fréquemment d'humeur sans être borderline ou schizophrène...
La personne qui doit se faire soigner, c'est plutôt celle qui a besoin de penser que le monde est fou et qu'elle seule est "normale" pour se sentir en sécurité.
begonie 89015 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 24 mai 2018 Dernière intervention - 20 mai 2011 à 09:41
Pas faux ce que tu écris.

A force de lire des descriptions de maladies, certaines personnes se trouvent facilement des problèmes. C'est comme ça.
C'est donc toujours utile en cas de grandes préoccupations d'aller consulter auprès d'un médecin qui a les moyens de poser un diagnostic à partir de symptômes réelles et sinon d'assurer les gens qui s'imaginent malade ou qui étiquettent d'autres de maladies les plus diverses.
+1
Utile
J'ai pas de bol,
marié(e) + gosses difficilent et impossible de se tirer, ni l'un ni l'autre, pas de discutions ,toujours hurler et dans ce texte on reconnais tres bien la personne avec qui je partage ma vie de merde.
Même plus de réconcilliations (ça c'est pour le forum sexualité)

Actuellement je n'ai plus qu'un ami par force des choses :PC une seule FAMILLE CCM.
+1
Utile
j'aimerais bcp discuter avec toi via msn, mais visiblement le message avec mon adresse ne passe pas:(
mimitoo78 1 Messages postés mardi 27 octobre 2009Date d'inscription 28 octobre 2009 Dernière intervention - 28 oct. 2009 à 18:51
+1
Utile
logiquement si tu vas voir tes messages privés tu devrais avoir mon mail.
celine crassat 5 Messages postés mercredi 28 octobre 2009Date d'inscription 28 octobre 2009 Dernière intervention - 28 oct. 2009 à 20:53
MIMI c'est encore cécé j espere que tu vas bien. jpense a toi souvent j'ai une autre idée mais jvais noyer ca en te parlant en peu de moi. moi en ce moment ca va mais je sais que ca va pas durer tres lomgtemp. Comme jte l es expliquer y a pas lomgtemp j'ai des soucis avec ma santé. On va s en doute m annoncé dans quelque jours que j'ai une maladie grave je le sais deja depuis quelques semaines parce que jfais tou pour m y preparer dans ma tete pour pas petté un plomp mais je sais que dans quelque jours en meme temp que ca va etre trop dur jvais pette un plomb jsais pas si tu me suis mais tou est tellement devenu imprevisible. je change d avis toute les deux seconde. jsais pas ou je vais alors que au fond je le sais mais parfois jsais plus jm egard parce que j'ai peur et sa me paralise mes pensées et l impulsion se fait grande quand j en suis la. mon ad via msn c'est celine point crassat arrobazsfrpoint fr. Jvoudrais bien pouvoir parle avec toi parce que je sais que jserais comprise et ducoup tu m aportera une aide presieuse je pense a bientot
jag72 10432 Messages postés dimanche 16 août 2009Date d'inscription 23 mai 2018 Dernière intervention > celine crassat 5 Messages postés mercredi 28 octobre 2009Date d'inscription 28 octobre 2009 Dernière intervention - 28 oct. 2009 à 21:20
Bonsoir céline,

Clic sur l'envelloppe en haut a droite ou tu vois le chiffre .

Tu accede au différent message que l'on te laisse en privé .
jag72 10432 Messages postés dimanche 16 août 2009Date d'inscription 23 mai 2018 Dernière intervention - 27 oct. 2009 à 23:02
0
Utile
Bonjour mimi,

Pour vous communiquer vôtre adresse, vous vous inscrivez toutes les deux sur ccm et vous pourez ainsi bénéficier d'une "messagerie privée".

Ces post sont supprimés pour éviter que d'autres personnes t'importune sur ton MSN.
celine crassat 5 Messages postés mercredi 28 octobre 2009Date d'inscription 28 octobre 2009 Dernière intervention - 28 oct. 2009 à 00:10
0
Utile
mimi bonsoir jme suis inscrite comme on me l a demander sur le site dans l espoir qu on puisse communiquer toutes les deux. j espere a tres tres vite courage ma belle cécé
celine crassat 5 Messages postés mercredi 28 octobre 2009Date d'inscription 28 octobre 2009 Dernière intervention - 28 oct. 2009 à 10:09
0
Utile
mimi c'est cécé jme suis inscrite et tu vois on voit mon nom maintenant pas cool mais cherche moi sur les page jaune a angouleme on pourra enfin ce donner adresse msn a tres vite j espere cécé
celine crassat 5 Messages postés mercredi 28 octobre 2009Date d'inscription 28 octobre 2009 Dernière intervention - 28 oct. 2009 à 20:26
0
Utile
mimi bonsoir c'est mort j arrive pas dutout a ouvrir les mails sur ce site je pense que ca va etre compliqué de pouvoir discuter tranquillement ensemble si ya pas de moyens pour s echangé juste un mail ou adresse msn jte le redit une foi si tu le souhaite regarde dans page jjjjjjj dans depart 16 ta deja mon nom jpeu pas te proposé mieux mimi ecoute je dis a tres vite
vos messages m'interpellent car je pense vivre avec un borderline qui n'est pas diagnostiqué . ça fait quelques temps que je cherche un peu sur internet et j'avais entendu parler de ces personnes BDL . je l'aime et je le deteste à la fois . il est capable de se montrer sous le meilleur jour comme sous le pire avec phases "je vais bien et je vais mal, je suis pas comme tout le monde . " moi j'ai essuyé les mensonges, les colères, l'impulsivité en me disant que c'était l'usure du couple puis l'infidélité (et il ne sait pas pourquoi ! en fait il se sentait seul !!!!) j'ai l'impression que c'est quelqu'un qui ne peut pas me donner ce que j'attends et j'ai le sentiment qu'il est en train de me détruire petit à petit...il dit qu'il ne peut rien construire (nous qui avons 3 enfants !) , qu'il ne sait pas ce qu'il veut ...il me demande du temps car il s'est aperçu de certaines choses (il a du prendre conscience qu'il n'était pas tout à fait "normal") ...il a commencé une psychothérapie classique mais ne sait pas vraiment pourquoi il y va.
moi je ne sais plus que faire ....le quitter , rester , laisser du temps pour la psychothérapie
est ce qu'il y a un age où les syptomes BDL explosent ou est ce latent pendant longtemps parce que la personne fait semblant ??
dwight > blabla - 8 nov. 2009 à 23:19
Bonjour,

je n'ai pas ce problème d'infidélité et si cela avait été je ne me serais pas posés de questions pour le couple !

Avant d'envisager le pire essais de voir un(e) conseiller(e) conjugal, cela peux aidé a y voir plus clair.
kahouète70 > blabla - 26 févr. 2010 à 11:02
Bonjour Blabla,

en lisant ton mail, j'avais l'impression que c'est moi qui avait écrit. je vis la même chose que toi.
ton mail est de la fin d'année; comment vas tu depuis ??
je suis comme toi, complètement partagée, j'ai l'esprit confus, car complètement destabilisée.
Au plaisir de te lire peut être.
0
Utile
Effectivement le "borderline" vous entraîne vers le bas, ou bien ailleurs que dans la logique des choses : avec elle vous vous demandez toujours si c'est vous ou lui qui êtes normal, qui avez dit ceci ou cela, qui avez été méchant etc... Alors que la personne ment et raconte n'importe quoi sur tout le monde ... agit à tort et à travers (ceci bien sûr sans la juger puisqu'elle est malade, on est OK là-dessus, hein ? ...).

La seule solution que que la "malade" prenne conscience qu'elle fait du mal à elle-même et aux autres en étant mal. Et que, finalement elle accepte de se soigner. Mais, voilà, c'est pas gagné ! Puisqu'elle va vous faire croire et même faire croire à votre entourage que c'est vous qui provoquez tous les pb. On tourne en rond.

Cela peut devenir un enfer ... Il faut se faire aider, surtout vous faire aider vous qui êtes encore en bonne santé. L'aide, ce sont les médecins, surtout, les psychiatres (gare au "psy" de touts poils !).

Prenez l'initiative : allez vous-mêmes consulter, parlez au médecin de votre compagne de vos enfants et de vous-mêmes. Lui saura vous dire ce qu'il faut faire. Bon courage.
je repond juste au dernier message laisser par ouffff en te disans que je suis pas dutout d accord et encore une personne qui discute sur les forum sans savoir de quoi tu parle . par contre je suis tout a fais d accord avec le message de tise un peu plus haut. je souffre de trouble borderline depuis toujours et je suis parfaitement conciente de ma difference . le trouble borderline est juste une difference profonde de ressentir les sentiments. on es hypertrosencible et ca declanche des peurs, (peurs de l abandon peur de pas etre aimer) des troubles comme la perseption de soi meme modifier du a des chocs emotionnelles ou maltraitance dans l enfance, le borderline est juste une personne tres fragile a la sensibilité extreme qui se sent perdu ou maltraité face a la violence de la vie il repond a ses agression et a ses peurs comme il peut. je vous jure a tous que si tout le monde etait borderline on vivrai dans un paradis. les gents borderline ont tous developé cette patologie en subissants la violence des pervers narcissique
cécé, tu es dans le déni voila pourquoi tu pense que tous le monde t'en veut. Un jour un de tes proches ta annoncé la maladie comme je l'ai fait avec ma femme, mais bien que tu en ai un peu conscience ( si non tu ne serais pas sur ce forum ) tu te refuse d'y croire vraiment car se serait insuportable pour toi, et tu préfère dénigrer les non borderline qui témoignent sur ce forum. Consulte le site de l'AAPEL et le livre d'alain Tortosa qui ne stigmatise pas cette maladie ni le malade car cette maladie se soigne avec du prozac, une psychotérapie adaptée et surtout du temps. Fait cette démarche pour tes proches qui t'aiment vraiment et surtout pour toi car la vie est un don précieux qui ne mérite pas d'être gâché et c'est justement ce que ma femme est en train de faire alors qu'on avait tout pour être heureux elle s'autodétruit , manipule nos enfants et fait soufrir toute la famille est ce cela que tu veux, est ce comme ça que tu sera heureuse? Pose toi les vrai questions et agit plutôt que de subir tes émotion.
0
Utile
Bonjour,
j'ai 27 ans; j'ai été diagnostiquée bordeline à l'âge de 19 ans. Tout cela à été déclanché lorsque mon copain m'a quitté; n'en pouvant plus de vivre avec moi. Par la suite, j'ai fait une thérapie de groupe pendant presque 3 ans. Entre temps, mon copain est revenu et depuis, je suis guérit, dit-on, mariée, un bébé de 15 mois et enceinte du deuxième. J'ai très bien réussit ma vie depuis la thérapie, mais en ce moment j'ai de gros doute:
j'ai très peur que mon petit garçon devienne comme moi, étant donné que je sais à quel point c'est souffrant de vivre avec cette maladie et souvant héréditaire.
De plus, je me questionne à savoir à quel point je vais être une bonne mère.
Je ne trouve pas grand chose sur le net qui pourrais m'aider, à part des commentaire d'enfants ayant vécu avec des parents bordeline et qui ont extrêmement souffert.
j'ai besoin d'aide SVP...
malheureusement la seule aide ne peut venir que de toi ( tu connais le dicton aide toi et le ciel t'aidera), les autre ne peuvent pas te comprendre. C'est bien de ne plus être dans le déni et je te conseille de commander le livre l'alain tortosa sur le sujet, il est une fenêtre d'espoir sur l'avenir car un traitement existe, mais le plus difficile sera de trouver le bon psychotérapeuthe le plus proche de chez toi car la maladie et encore trop sous estimée par les spécialistes. Bonne chance a toi
Publi-information