Crise de panique après arret tabac

Fermé
aliren27 - 28 juil. 2009 à 11:22
 men - 9 mai 2017 à 15:29
Bonjour,

Quand je fumais, j'ai fais quelques crises de panique, mais jamais autant que depuis l'arret du tabac en fevrier 2009. j'ai l'impression que je vais mourir... et c'est dur à gérer. Le médecin m'a mis sous CYMBALTA 60 MG et au bout de 3 semaines tout était nickel. Arret du traitement tout bien 1 mois. Puis un soir, de nouveau picotement et crise obligée de me lever et de marcher pour essayer de maitriser cette peur de mourir. Remédecin, oxygénation normale mais coeur 160 .... traitement de choc URBANIL 5 MG matin et soir et CYMBALTA 60 midi. Cela fait 3 semaine que je suis ce traitement et je vais mieux, mais parfois il suffirait de très peu de chose pour que la crise arrive. Je sens ma gorge qui se serre et je soupire toute la journée. J'en ai marre, car je ne peu faire aucun effort physique soutenu sans avoir des suées et à la limite de me trouver mal. Pour info j'ai arréte du jour au lendemain sans subsitut nicotinique et à ce jour je n'ai pas du tout envie de refumer. Y a t il d'autre traitement plus efficace contre ces crises d'angoisse et de panique ? Merci

11 réponses

C'est normal que le fait d'arrêter de fumer augmente la fréquence et l'intensité des crises de panique. Un des symptomes physiques de la crise de panique est l'hyperventilation. Lorsqu'on arrête de fumer, le cerveau recoit beaucoup plus d'oxygène et on réapprend à respirer. Cela augmente l'effet de lhyperventilation et peut provoquer une crise. Il ne faut pas oublier que les crises de panique sont innofensives et que le pire qu'il peut arriver, c'est de tomber sans connaissance pour 4 ou 8 secondes. Si tu veut un truc, lorsque tu as une crise, tu décrit dans ta tête tout ce que tu voit ou lit un livre. (ne pas écouter de la musique). Ça distrait le cerveau et peut aider à mettre fin a la crise. Il ne faut surtout pas fuir (NE JAMAIS SE RETIRER D'UNE CONVERSATION OU D'UNE SITUATION SOUS PRÉTEXTE QU'ON NE SE SENT PAS BIEN), car on sent que sa va mieux en comparant la crise avec les crises que l'on a surmonté. C'est alors rassurant de savoir que l'on a déja reussi a surmonter des grosses crises sans mourrir.
119
merci
0