Cancer metastatique (temoignage)

Lulu2022 - Modifié le 14 nov. 2022 à 08:31
kasa_1168 Messages postés 25 Date d'inscription vendredi 20 mai 2022 Statut Membre Dernière intervention 19 décembre 2022 - 19 déc. 2022 à 14:57

Bonjour,

Diagnostiquée cancer du sein bilatérale généralisé foie, os, et poumons en 2021... On me donnait 3 mois à vivre... Je suis une survivante... En 2022 et toujours présente... 5 mois de chimio, hormonothérapie qui n'a pas fonctionné chez moi et aujourd'hui sous Xeloda et morphine...j'avais une vie saine pas d'alcool, pas de cigarette, nourriture non grasse et bcp de sport...mais une succession de deuils familiaux qui a marqué mon' existance... L'oncologue me dit souvent je suis une survivante  grâce à mon hygiène de vie... Je suis encore en vie, ma détermination et un bon cœur qui supporte les traitements lourds des cancers... La vie n'est pas un long fleuve tranquille... Les traitements sont lourds et fatiguants... Douleurs articulaires, gêne respiratoire, pieds et mains. Je souhaite à tous les malades d'un cancer force et courage et bcp d'amour. Je vous aime.

A voir également:

3 réponses

Andy31200 Messages postés 137868 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 26 janvier 2023 26 735
14 nov. 2022 à 08:31

Bonjour,

Merci pour ce témoignage


J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte

0
Marynecheryne
8 déc. 2022 à 02:27

Courage ma belle ❤️ ma maman avait cancer du sein généralisé metastatique (os, poumon) on lui avait dit quelques mois, elle a tenue 3 ans. Soit forte. On t'aime aussi ❤️❤️

0
kasa_1168 Messages postés 25 Date d'inscription vendredi 20 mai 2022 Statut Membre Dernière intervention 19 décembre 2022
Modifié le 19 déc. 2022 à 15:01

Bonjour Lulu,

De te lire, ça me rappelle à l’ordre la maladie. Le principal gardes le moral, voies du monde et surtout restes positive, force à toi .

Le suivi est là, au forum il est toujours dit de suivre un traitement. Et bien sous conseil de mon oncologue, il me restait une cure de Xeloda malgré la réduction des doses au fur et à mesure, je me suis trouvé avec des effets secondaires considérable avec un syndrome main-pied stade 2. 

Les traitements soignent d’un côté et détériore notre corps, notre féminité de l’autre. J’ai eu et j’ai encore la plante des pieds qui chauffent. qui ont pelés et même perdu les ongles de pieds devenus violacés, noires, pour ainsi dire mortes, une catastrophe. 

Le médecin stoppe net pour que je me rétabli suite à la chimio classique et sous cachets. 

Concernant les mains, mes ongles sont fragilisées, rétrécies et ça me pose un véritable handicap au travail même au quotidien pour des choses banales, ouvrir une bouteille, un carton. Le bout des doigts est sensibilisé et l’impression quand je tends les mains que chaque doigt est maintenu par une corde. 

Je porte une moumoute depuis un an, c’est pesant. 

Courage à toutes et celles/ceux qui ont cette saleté de maladie sournoise et silencieuse !

0