Béance cardiale / RGO / traitements ?

Oreliz - 7 sept. 2022 à 20:39
 Oreliz - 8 sept. 2022 à 07:57

Bonjour,

Je souhaiterais partager avec vous mon parcours et avoir des retours concernant vos expériences .

J’ai 27 ans et je souffre depuis des années de douleurs épigastriques qui s’accompagnent souvent de nausées (je ne vomis jamais et je précise que je suis émétophobe ce qui n’arrange pas du tout mon cas..!) Je précise également que j’ai toujours eu tendance à avoir mal au ventre… dès que je suis stressée, triste ou en colère… c’est ainsi que mon corps somatise 

Il y a 6 ans, après plusieurs mois de traitement par IPP + pansements gastriques, j’ai passé une gastroscopie qui était tout à fait normale (hormis une gastrite superficielle ce qui n’était pas alarmant selon ma gastro-entérologue de l’époque). À la suite de cet examen, elle m’a indiqué devoir continuer le traitement par IPP au long cours, ce que j’ai fait durant des années .

Entre temps, en octobre 2017, ma maman est décédée subitement des suites d’un cancer de l’estomac qui a été diagnostiqué à un stade déjà trop avancé. Elle avait 60 ans et n’avait pas de problème de santé connu, n’avait jamais touché à une cigarette, ne buvait pas d’alcool et n’avait pas non plus de problème de poids.

En mai 2020, faisant face de nouveau à beaucoup de douleurs abdominales, je suis retournée consulter un gastro-entérologue qui m’a indiqué que mes symptômes étaient dus à une colopathie fonctionnelle et qui m’a également recommandé d’arrêter les IPP compte tenu du risque d’effets secondaires liés à une prise au long cours. J’ai donc subitement arrêté le traitement par IPP à cette période.

S’en sont suivis deux longues années où mes symptômes digestifs n’étaient pas contrôlés, où j’alternais des périodes où je devais reprendre les IPP et des périodes où je tentais de les arrêter. A chaque fois que j’ai tenté d’arrêter les IPP, les douleurs et les nausées revenaient. 
J’ai en parallèle vécu un très fort épisode anxieux, pour lequel j’ai reçu l’aide de divers spécialistes (psychiatre + médication + thérapies). Je mettais donc tous mes symptômes sur le dos de mon anxiété. Malgré ce suivi, mes troubles digestifs ont persisté.

Il y a un mois, après une n-ième tentative d’arrêt des IPP et un nouvel échec avec réapparition de mes symptômes peu de temps après l’arrêt du traitement, je me suis décidée à aller en parler à ma généraliste. 

J’ai ensuite été conduite vers le gastro-entérologue qui m’a prescrit une nouvelle gastroscopie que j’ai passée aujourd’hui même ! Le résultat est le suivant: pas d’anomalie œso-gastro-duodénale en dehors d’une béance cardiale. Je n’ai pas eu plus d’explication à ce sujet, j’ai simplement été renvoyée chez moi après l’examen. 
 

Je me pose donc beaucoup de questions suite à cet examen et dans l’attente d’avoir une réponse plus précise de la part du gastro que je ne revois que dans un mois, j’aimerais en savoir plus au sujet de cette béance cardiale. Quelles peuvent en être les causes ? Quelles en sont les conséquences (le RGO j’imagine, mais y en a-t-il d’autres) ? Et quels sont les traitements usuellement recommandés dans ce cas (IPP au long cours, chirurgie…) ? 
 

Merci à ceux qui auront eu la patience de lire mon histoire et merci à ceux qui pendront le temps de me partager leurs expériences. :) 

2 réponses

joraline Messages postés 44560 Date d'inscription dimanche 6 mai 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 6 juillet 2024 9 940
8 sept. 2022 à 07:40
0

Bonjour Joraline,

Merci pour ce partage. Je connais déjà les mesures à prendre concernant le RGO puisque je suis suivie pour cela depuis plusieurs années maintenant. 
Ma question concerne surtout la béance du cardia, ses causes et ses traitements. Avez-vous des informations à ce sujet? 
 

Merci :)

0