Sterilet au cuivre - intoxication?

Signaler
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 29 janvier 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
31 janvier 2021
-
Messages postés
76549
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 avril 2021
-
Bonjour à toutes,
ceci est un appel au secours.

J'ai fait retirer mon stérilet au cuivre en juillet 2020 après 18 mois de calvaire (douleurs abdominales, fatigue extrême puis profonde dépression, irritabilité, envies suicidaires, vertiges, malaises et j'en passe)

6 mois après, j'ai toujours du mal à m'en remettre: douleurs abdominales, fatigue extrême, trouble de l'humeur (je n'ai heureusement plus de poussées suicidaires)

Je précise que tous mes examens sont normaux (analyses de sang, selles, echographie, scanner abdomino-pelvien)

J'ai lu des articles en anglais sur la toxicité du sterilet au cuivre pour certains cas rares, et les témoignages ressemblent beaucoup beaucoup à mon vécu.

Est-ce que quelqu'un saurait m'aider ou m'orienter vers un médecin sensibilisé à cette question.

Merci beaucoup, je ne vous cache pas que je me sens bien seule et désemparée.

Bonne soirée

2 réponses

Bonjour !

Le stérilet en cuivre ne peut pas être en cause puisqu'il ne contient pas d'hormones. C'est un contraceptif local. De plus, vous l'avez retiré depuis plusieurs mois, il ne peut plus avoir le moindre effet. Vos symptômes évoquent plutôt des troubles hormonaux de type hypothyroïdie. Seul un endocrinologue pourra vous aider.

Bonne soirée !
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 29 janvier 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
31 janvier 2021

Bonjour!
Merci pour votre réponse. J’ai déjà testé votre suggestion, aucun problème hormonal apparent.
En revanche, il semblerait que bien que le stérilet au cuivre ne contienne pas d’hormones, son action agit sur les hormones.

https://naturalwomanhood.org/is-copper-iud-toxic-painful-cause-hormone-imbalance-side-effects-thyroid-natural-birth-control-08112018/?fbclid=IwAR2kJ0SzHTF9ClFVFI0MmDBWujjEg_sJAwATqorAPXL5PAYbYiSSunbGX94
>
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 29 janvier 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
31 janvier 2021

Même en supposant que l'article soit vrai, il dit que l'excès de cuivre peut perturber la thyroïde, si la thyroïde est perturbée,il faut voir un endocrinologue.
De toute manière, un excès de cuivre est largement éliminé en 6 mois, le stérilet ne peut plus avoir le moindre effet.
Soit vous avez un problème à la thyroïde et vous avez vu un mauvais endocrinologue, donc il faut en consulter un autre, soit vos problèmes sont psychosomatiques et, dans ce cas, il faut consulter un psychiatre.
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 29 janvier 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
31 janvier 2021
> Anya
Si le cuivre perturbe la thyroïde, dans ce cas c’est le problème d’elimination Du cuivre qu’il faut traiter et pas la thyroïde: soigner la cause plutôt que la conséquence.
Depuis 10 jours que j’elimine Les sources de cuivre dans mon alimentation, je commence à sentir un léger mieux (excitabilité mais moins de fatigue)
Je m’interroge donc sur mes capacités à éliminer le cuivre. Sans aller jusqu’a La maladie de Wilson, un pb d’elimination Du cuivre pourrait expliquer les réactions au stérilet et les difficultés à m’en remettre.

Article qui décrit bien ce que j’ai vécu:
https://womensenews.org/2015/03/in-online-forums-women-share-copper-iud-fears/
>
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 29 janvier 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
31 janvier 2021

Vous avez dit avoir fait des prises de sang. Un taux de cuivre anormalement élevé aurait dû se voir dans les prises de sang, non ?
Messages postés
76549
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 avril 2021
28 763
Bonjour,

"Vos symptômes évoquent plutôt des troubles hormonaux de type hypothyroïdie. " !!!

Etonnant ...Sur quelles données de l'examen clinique de la personne vous permettez vous d'affirmer un tel diagnostic ???

Il ne faut pas "jouer au docteur" à distance, sans examiner et sans prendre connaissance de TOUS les détails du dossier médical de la personne. Et encore moins proposer un diagnostic. Bref, sans avoir les moindres compétences en matière médicale.
Je n'ai pas dit "c'est de l'hypothyroïdie, allez gober du Levothyrox", mais "les symptômes font penser à tel trouble, allez voir un professionnel". Si quelqu'un vous dit qu'il éternue et à le nez bouché, vous allez lui dire que ses symptômes font penser à un rhume et qu'il doit voir un médecin, non ?
Messages postés
76549
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 avril 2021
28 763 > Anya
Contentez vous de conseiller d'aller consulter un médecin. Point.
Mais n'avancez AUCUN diagnostic car vous n'avez aucune compétence pour le faire, au risque de créer malentendus et confusions chez votre interlocutrice.

Merci de renoncer à ce type de comportement sur le forum.