Problèmes de déglutition, pendant et hors des repas avec perte de sensibilité [Résolu]

Signaler
-
 soelad -
Bonjour,

Âgée de 41 ans, et maman solo de 2 enfants, depuis + d'1 mois, je rencontre de gros problèmes de déglutition lorsque j'avale ma salive, lors de la prise des repas & boissons.
Je n'éprouve pas de douleur,
mais à certains moments, lorsque j'avale bouchées ou gorgées, je ne sens plus ce que j'avale, (sans pour autant faire de fausse route) comme si ma gorge était anesthésiée. Cette sensation est t'elle déjà arrivée à quelqu un d'entre vous ?

Et parfois j'ai du mal à avaler ma salive qui a du mal à passer le fond de la gorge.
J'éprouve également de la gêne durant la nuit qd je suis sur le côté, j ai la sensation d'une déglutition feignante du côté gauche.
Cette situation m'a littéralement plongée dans une dépression, car je suis de base qq'un d'hyper sociable, et qui plus est épicurienne. Depuis un mois, je ne suis plus que l'ombre de moi-même, ne parvenant quasiment plus à prendre la voiture, ni même à sortir...

Je suis allée 2 fois aux urgences, ils m' ont fait une fibro haute qui était normale, une prise de sang qui l'était également, j ai parlé de mes symptômes à une neurologue qui a pratiqué sur moi une EMG pour un souci de canal carpien et elle qui m a dit que mes symptômes de gorge devaient être anxieux, car ça n'existait pas en neurologie !!! donc je dois désormais attendre fin octobre pour les irm cérébrale et cervicales...
Dur dur... ????

À noter que je souffre depuis 2018 des cervicales avec une atteinte de C4, C5, C6, C7 plus arthrose cervicales, et que depuis l extraction de mes dents de sagesse de gauche il y a + de 20ans, j'ai un claquement en haut à gauche de la gorge à quasiment chaque déglutition...

Mille excuses pour le pavé, en espérant recueillir des témoignages similaires au mien, car j avoue me sentir bien seule dans ces symptômes...
A voir également:

3 réponses

Messages postés
99354
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 septembre 2020
13 631
Non, tu n'es pas " un cas " et ces symptômes ne sont pas atypiques, en ayant rencontré plusieurs au cours de mon exercice professionnel et même sur ce forum ici
Messages postés
99354
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 septembre 2020
13 631
Bonjour et bienvenue sur ce forum ,

"Cette sensation est t'elle déjà arrivée à quelqu un d'entre vous ? "
Certainement, c'est possible mais dans le domaine de la santé, le partage d'expérience n'est pas une bonne chose car chaque cas étant particulier, tu risques d'avoir souvent des réponses fantaisistes, et des "conseils" parfois absurdes ou inadaptés et même potentiellement dangereux. Et 99% des auto diagnostics faits à partir d'internet s 'avèrent faux...

Si tous les examens n'ont rien retrouvé, et seulement dans ce cas, il va falloir effectivement penser à une composante psychosomatique du symptôme
Une consultation avec un médecin psychiatre pourrait t'aider à faire le point et surtout te soulager, et surtout traiter cet état dépressif réactionnel et rassure toi, tu n'es absolument pas seule à vivre ce genre de symptômes sais tu à qui et où t’adresser ?
Cliquer sur les liens bleus pour en savoir plus
J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte
Merci beaucoup pour votre réponse.
je vois déjà depuis 2 ans une psychologue (à ma demande) avec laquelle le contact passe très bien, néanmoins, il se peut qu'à ce jour, j'ai besoin d'une vraie psychothérapie...
Je dois rencontrer une infirmière la semaine prochaine qui me dirigera sur un psychiatre si besoin.
Je dois bien l'admettre, j'ai une vie vraiment pas evidente, un vrai sac de nœuds, un problème solutionné, 3 qui arrivent derrière, et c est ainsi depuis mon adolescence...mes proches m'ont tjs admiré par ma force de caractère à toujours rebondir... mais peut-être que cette fois-ci, j'ai atteint mon seuil de tolérance... ????
Bien que les troubles somatiques ne soient pas faciles à gérer, je souhaite juste que tous ces maux très angoissants et qui plus est déroutants soient uniquement dûs au psychologique.
Bonne soirée
Messages postés
99354
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 septembre 2020
13 631 > soelad
Mais de rien et si tu es demandeuse de soin, partie prenante dans celui ci, dans l'alliance thérapeutique, en confiance, et aussi, si tu as vraiment envie d'avancer et d'aller mieux, cela sera efficace mais il faut savoir que les soins type psychothérapie peuvent mettre beaucoup de temps avant d'améliorer les symptômes, patience donc...;)
NB : le tutoiement est une habitude de convivialité sur ce forum mais si ça vous gène...;-)
>
Messages postés
99354
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 septembre 2020

Merci beaucoup, j'en prends note.
Bonne journée à toi.
Messages postés
99354
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 septembre 2020
13 631 > soelad
Mais de rien et repasse donner de tes nouvelles ou si autre question
>
Messages postés
99354
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 septembre 2020

Bonjour,
Me revoilà suite à une visite chez un professeur en Orl.
Celui-ci m'a refait une nasofibrocopie haute et n'a rien trouvé si ce n'est une contractibilité importante du larynx au passage du nasofibrocope, témoignant d'une hypersensibilité locale. Pour lui, pas besoin d aller explorer plus bas car s'il y avait un souci de reflux ou autre, il y aurait des signes plus haut.
Il n'a pas donc aucune explication organique si ce n'est une éventuelle hypostésie du nerf laryngé supérieur dû à une virose...

Mais voilà déjà plus dun mois et aucune amélioration en vue.

Comme je ne parviens pas à me rassurer concernant ces problèmes de dysphagie permanentes et que je dois encore attendre plus d un mois avant les irm,
j' aurai aimé savoir si par le biais des fibro et emg (du canal carpien) il était possible de détecter une anomalie neurologique?
Car j ai vraiment besoin de me rassurer avec le peu d examens qui ont été faits pour le moment...
Par avance merci pour vos réponses
Merci pour votre message ainsi que pour votre mise en garde, mais je sais en prendre et en laisser, je ne prends en aucun cas les réponses éventuelles pour argent comptant... Je reste juste curieuse de savoir si oui ou non je suis isolée avec ces symptômes atypiques... car jusqu'ici, j'ai bien l impression d être un "CAS"
Cordialement