Je suis un pervers narcissique. Que faire ?

Pseudo - 12 déc. 2019 à 02:02
begonie Messages postés 86179 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 20 juin 2024 - 12 déc. 2019 à 07:47
Bonjour,

Je me permets de vous demander votre aide, car je suis au bord du gouffre.

Il y a quelques mois, mon ex-copine (dont je suis encore amoureux) m'a quitté suite à la découverte d'un de mes mensonges, en me qualifiant par la suite de "pervers manipulateur".

Ce fut douloureux, mais force est de constater qu'elle était dans le vrai : je pense être un pervers narcissique.

J'ai pris la mauvaise habitude de mentir plus ou moins régulièrement, par facilité. Ce ne sont jamais de "gros" mensonges, mais plutôt des déformations de choses réels, pour me faciliter la vie.

J'ai aussi un côté hautain, ou au moins élitiste, probablement lié à mon éducation. J'aime avoir raison, même si je fais des efforts de ce côté là.

Cette situation me pèse énormément. Je ne veut pas faire souffrir les autres à cause de ça, et j'en ai moi même assez de ce poids qui me pèse. Comment faire pour changer ? Est il possible de soigner ce genre de "pathologie" ? Je suis totalement perdu, entre mes sentiments pour une personne qui me déteste, et le fait que cette dernière ai totalement raison de me détester.

Je remercie d'avance ceux qui ont pris le temps de me lire.

1 réponse

begonie Messages postés 86179 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 20 juin 2024 9 345
Modifié le 12 déc. 2019 à 07:57
Bonjour

Tu as mis ce titre : Je suis un pervers narcissique. Que faire ?

Donc tu l'affirmes toi-même .........

Alors que ta description contient des données qui permettent d'affirmer que tu n'es pas un PN.

Un PN ne se remet jamais en question et ne ressent aucune culpabilité.

Un des signes dans une définition professionnelle du PN cite : "Il ne se remet jamais en question et se fait passer pour la victime".

Alors que toi tu donnes l'impression de vivre quelques problèmes qui perturbent la relation affective avec la personne dont tu dis clairement être toujours très amoureux et tu regrettes d' être arrivé à ça, etc...

A mon avis, pour t'éviter de rester bloquer dans cet auto-diagnostic et afin de comprendre ce qui te fait raconter des mensonges à l'origine de cette rupture, il est utile de rencontrer un ou une Médecin-Psychiatre ou un(e) Psychologue spécialisé(e) dans ce domaine.

Tu peux en discuter avec ton médecin personnel qui te connaît bien et lui (ou elle) demander une orientation vers un(e) Psychothérapeute.

1