Kyste pilonidal

Résolu/Fermé
maiina13
Messages postés
11
Date d'inscription
mardi 28 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
12 août 2009
- Modifié par sante-medecine le 25/05/2011 à 18:42
 Johan - 21 nov. 2021 à 21:41
Bonjour, voila je me suis fait opéré d'un kyste pilonidal fin juillet . Il y a deux semaine ma plaie s'est refermée donc plus de soins ( mèches etc...). le problème c'est que j'ai remarqué samedi un liquide blanchâtre à l'endroit de la cicatrice et une forte odeur . C'est passé à présent . Aujourd'hui j'avais rendez-vous avec le chirurgien pour qu'il voit comment c'était et il m'a dit que s'il y avait encore du liquide blanc de retourner le voir . Je viens de me rendre compte qu'il y en avait encore un peu mais plus d'odeur . Est ce que ça vous est déjà arrivé ? Que s'est il passé ensuite ? Est-ce que je dois attendre ?
Merci
A voir également:

28 réponses

teteff
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 17 mai 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
17 mai 2009
106
Modifié par Jeff le 7/07/2014 à 17:38
salut à tous

Je suis de belgique et j'ai 36 ans.

Ca fait un bail que je passe le net en revue après que mon medecin traitant m'ai diagnostiqué un kyste pilonidal.

Je me suis inscris sur ce forum pour y raconté mon aventure personnelle aux autres concernés par cette maladie certe bénine, mais vraiment pas guai à vivre ...

Tout a commençé chez moi aux environs de mars 2008 où j'ai ressenti au même endroit que tout le monde un gêne lorsque je me mettais assis, surtout en position légèrement couché dans un divan par ex ...

Un jour, j'ai remarqué des tâches dans mon boxer et j'ai regardé mon postérieur dans la glace de la salle de bain.
J'y ai remarqué un petit orifice par où sortais de manière légère un peu de liquide quelque fois blanc, quelques fois rouges, quelques fois les deux couleurs mélangées ...

Je pensais à une petite blessure et procéda donc à un petit pansement tout simple ...

Le soucis est que ce petit orifice ne voulait pas se refermer après un long moment ... environ 6 mois ... et oui, j'ai été patient ! lol et négligeant aussi ...

Je décida donc (enfin vers septembre octobre) d'aller voir mon médecin traitant qui sans trop hésiter, me diagnostique un kuyste pilonidal ... il me fait un petit frotis qu'il envoie au labo et m'envoi faire une écho à l'hôpital pour s'assurer de son diagnostique.

Chose faite, je retourne chez mon médecin traitant qui avait reçu les résultats, et me confirme donc sans suprise. Il m'assure aussi que le frotis a démontré rien de grave non plus, le sang que je perdais venait d'une petite
infection banale ... il m'explique également que pour lui, le traitement est un simple geste chirurgical mais qu'il
falait que je prenne rendez-vous avec un chirurgien qui lui seul prendrait la décision du réel traitement étant le
plus spécialisé.

Je prends donc rendez-vous et me retrouve chez un premier chirurgien.
Pas affolé, il m'explique que je peux vivre avec cela toute ma vie si pas trop de contrainte et qu'on allait simplement tenter de refermer ce petit trou avec l'aide de nitrate d'argent ... il me demanda de revenir en cas d'échec ...

A mon grand étonnement, je reviens chez moi et procède donc à ce traitement (1x semaine nitrate d'argent le temps que ca se referme)

Après 2 mois, le petit trou se referme en effet, mais je pouvais palper sans soucis le kyste qui avait l'air d'avoir prit un peu de taille et déformait même la ligne médiane du pli inter fessier ...

Le lendemain matin, le petit trou est toujours bien fermé d'une fine peau qui me semblait très fragile ...
mais survient alors une réaction auquel je m'atttendais et craingnais ... où va s'évacuer le liquide à présent ?

Bien il s'évacue plus et au fil de la journée, une douleur de plus en plus intense avec un gonflement se produit !

De retour à la maison du boulot, ma copine perce la fine peau et une grosse quantité de pus et sang sortaient !
Mais j'étais soulagé, plus de gonflement et douleur ... le liquide ne s'évacuant plus se stockait et produisait une infection ...

Suite à tout cela, mes craintes devenus bien réelles, je décide d'aller voir un second chirurgien dans un autre hôpital, c'est le chirurgien qui avait opérer 2 mois plus tôt mon père pour une hernie et dont mon père avait super content.

Ce chirurgien me reçoit donc et me diagnostique aussi ce fameux kyste pilonidal ... par contre, il m'examine directement et m'explique sur papier avec dessin ce que j'ai. J'étais déjà prit différement en charge que le premier chirurgien et j'étais en pleine confiance. Je voyais qu'il savait de quoi il parlait et cela, vous le voyez dictement à sa façon d'agir ...

Il m'explique et me confirme donc que c'est une maladie bénigne, mais qu'il faut penser à un geste chirurgical car c'est la seule façon de s'en débarrasser et de retrouver le haut du postérieur sain et normal ...

Il me propose donc cette petite opération (mi mai) qui dure au max 30 min sous anésthésie générale et où il m'explique qu'il procèdera comme suit :

injection de bleu de mitylène dans le petit trou, ce liquide va se propager dans toute la surface du kyste, et ainsi voir toute la zone malade. Ensuite, il ouvre, découpe toute cette zone de manière suffisement profonde pour bien ne laisser que des zones bien saines. Par contre, le hic, c'est qu'il ne refermera pas la plaie complètement, il aidera la plaie à être moins volumineuse avec l'aide de quelques points. Des soins à domicile seront d acutalité ...

De retour de l'opération, j'ai donc une plaie ouverte assez conséquente qui part d assez bas dans le pli inter fessier et remonte plus haut jusque dans le bas du dos sur une longueur d environ 10 cm. Mes soins journaliers se résultent comme suit : désinfection et tulle gras dans la partie ouverte de la plaie suivi de pansements.

Opéré mercredi après midi, cela fait maintenant à ce jour 4 soins et tout se passe bien. plaie super propre, l'infirmière m explique également que le travail du chirurgien à l air remarquable ... elle se dit avoir déjà une impression de cicratisation, la plaie lui semble déjà plus refermée ... il y a encore du travail bien sûr, c'est pas en 4 jours de soins que c'est fini, mais tout à l'air de bien se passer en tout cas ...

Mon chirurgien et infirmière se disent confiant de mon état d'ici début juillet pour l'accouchement de ma compagne et pour la reprise du sport en aout ...

Mon état le jour de l'opération à mon réveil : fortes douleurs et lancements mais vite soulager dans la salle de réveil après avoir été bien suivi à ce niveau par les anésthésiste ...

Mon état de retour dans la chambre : douleurs mais très fines largement supportables ... mais j'étais jusqu'au lendemain matin sous anti douleurs toujours ... au petit matin, je n'étais plus sous perfusion mais juste sous dafalgan ... et ca se passe tres bien.

Mon état actuel : j'ai stoppé tout anti douleurs (dafalgan) 2 jours après mon retour à la maison (3 jours post opératoire) et je n'ai pas de réels douleurs, si ce n est que légèrement lorsque je me relève après avoir été assis un bon moment. je fais bien sûr attention aux gestes et mouvements qui mettent à l'épreuve la plaie et tout se passe bien ... je marche relativement bien, pas vite mais de manière normal, je tond la pelouse, je met en couleur, bref je fais plein de choses sans trop de difficulté. Je sent que c'est bien présent mais c'est tres supportable ! La chose que je n'ai su faire encore à ce jour, c'est mettre mes chaussettes et chaussures ! ca j oublie pour le moment ... :)

Voilà ma petite aventure, j étais énormement sur le net, très inquiet de ce que je pouvais lire des fois aussi !
Je rapelle que mon opération a été fait sur un kyste tout de même conséquent mais qui n étais plus infecté ou très très peu ... je n'ai donc pas eu de mèches, juste tulle gras mais je n'ai aucunes douleurs lors des soins, bien au contraire ... ;)

En conclusion : mon conseil est simple, n attendez pas pour vous faire diagnostiquer ce kyste et vous le faire enlever surtout, car tenter de vivre avec n est pas la solution à long terme ! Vous risquez tout simplement d avoir un kyste de plus en plus grand et gros, ce qui impliquera des suites opératoires de plus en plus compliqués et douloureuses !

Si vous avez cette maladie bénigne, foncez ! allez vous faire opérez ! si c'est prit à temps, vous avez beaucoup de chance de voir cette mésaventure vite devenir un vieux souvenir (je suis confiant en tout cas à ce jour) dans des conditions plus agréables que si vous laissez traîner cela et devenir cela en complications à tout niveau ! (taille et suites opératoires)

Voilà, je sais que mon message est très long, mais je voulais avec mon témoignage rassurer les personnes qui pasent en revue le net afin de s'informer de cette maladie bénigne mais vraiment d'un inconfort total à tout niveau !
376
Merci
0
Nhaé
21 mars 2017 à 23:28
Merco beaucoup !!
0
Merci pour toutes ces infos qui m ont bien éclairées.
0
Merci et bon rétablissement
0
Merci grace à toi mardi je ne serai pas anxieuse !!!! Jme fait opérer mais c'est le tour début à peine 2cm....
0