Droit à l'ALD?

Signaler
-
Messages postés
79834
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 janvier 2022
-
Bonjour,

« Depuis fin 2011, je souffre de discopathie dégénérative lombaire pluriétagée (dont une hernie) avec lombarthrose et d'une coxarthrose bilatérale. Je boîte, douleurs lombaires chroniques et invalidantes, je retravaille à temps partiel après 8 mois d'arrêt avec une RQTH jusqu'à 2017.
2014 : atteinte des berges iliaques : arthrose des sacroiliaques suspectée. Suivi par centre anti-douleur actuellement (stimulateur externe TENS, musicothérapie, fasciathérapie, psychothérapie)
Janvier 2015 : douleurs omoplate + bras engourdi et douloureux jusqu'aux doigts. Radios : uncarthrose des vertèbres cervicales C4/C5/C6/C7 et discopathie C5/C6.
Je suis en soins depuis fin 2011, je ne bénéficie pas de l'ambulance VSL car pas en ALD, donc des difficultés à me rendre au CHU entre autres (obligé de payer quelqu'un pour m'y emmener avec un demi-salaire). Mon médecin ne veut pas faire un dossier ALD car mes pathologies n'y ouvrent pas droit.
Compte tenu de mes phathologies, pensez vous qu'une demande d'ALD sur les maladies hors liste me sera refusé?

Cordialement
Suppression de l'identité par la modération
A voir également:

1 réponse

Messages postés
79834
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 janvier 2022
35 347
Bonjour,

" Mon médecin ne veut pas faire un dossier ALD car mes pathologies n'y ouvrent pas droit. "

Ton médecin parait plutôt "frileux"...
Vu le détail des pathologies je pense qu'il est tout à fait licite de faire une demande de prise en charge au titre d'une ALD "hors liste" ou "Polypathologies", c'est à dire concernent un ensemble de pathologies chroniques, lourdes et justifiant des traitements continus.

Affections hors liste
Il s'agit de pathologies graves de forme évolutive ou invalidante, qui ne sont pas inscrites sur la liste des ALD 30, qui comportent un traitement prolongé d'une durée prévisible supérieure à 6 mois et une thérapeutique particulièrement coûteuse (exemple : malformation congénitale des membres, embolies pulmonaires à répétition, dégénérescence maculaire, asthme...).

Polypathologies
Lorsque le patient est atteint de plusieurs affections caractérisées qui entraînent un état pathologique invalidant et qui nécessitent des soins d'une durée supérieure à 6 mois (exemple : un patient atteint de cécité et ayant également des séquelles d'une fracture de hanche l'empêchant de se déplacer)


« Une bonne santé est un état précaire qui ne laisse présager rien de bon. »