Fin de vie

maryse06
Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 15 octobre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
27 novembre 2012
- 15 oct. 2012 à 12:21
lafouine.
Messages postés
102020
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 novembre 2017
- 27 nov. 2012 à 17:59
Bonjour,

Ma maman se bat depuis bientôt 4 ans contre un glioblastome grade 4. dernier IRM, vendredi 5, L'ONCOLOGUE m'annonce qu'on arréte la chimio, car l'irm du mois de juillet était mauvais et celui ci est bien pire. ca ne sert à rien, on part sur des soins palliatifs. même si je me doutais, de ce que le medecin allait m'annoncer c'est dur. j'ai envie d'hurler POURQUOI elle. elle qui s'est toujours occupée des autres, sans penser à elle. combien de temps encore à souffrir ? quelqu'un peut il me dire ? je suis en arrêt, pour pouvoir profiter au maximum, des instants qui nous restent. j'essaie de rire, de la faire rire. et derriére je pleure toutes les larmes de mon corps. je suis lessivée. merci pour vos rèponses
A voir également:

4 réponses

ruban de bergère
Messages postés
658
Date d'inscription
mercredi 10 octobre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
30 octobre 2012
610
15 oct. 2012 à 15:28
vous traversez la pire épreuve de votre vie :perdre un proche ;il est essentiel de ne pas traverser cette épreuve seule ;il faudrait que vous trouviez un lieu d'écoute régulier où une personne qualifiée vous accompagnera tout le temps que vous en aurez besoin ; vous pouvez demander conseil à l'équipe qui suit votre maman afin de savoir ce qui est prévu au niveau des soins palliatifs pour l'accompagnement de la famille ; si rien n'est prévu vous trouverez cette écoute dans un centre médico psychologique le plus proche de votre domicile ; j'ai testé le mien durant cinq ans après le décès d'un proche et je peux vous dire que c'est une structure très sérieuse ; courage et revenez nous parler aussi souvent que vous en aurez besoin .
1
maryse06
Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 15 octobre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
27 novembre 2012

16 oct. 2012 à 10:47
merci, pour ces conseils, mais pour l'instant, j'ai envie de voir personne. de rester auprés de ma mére.
0
1tibou
Messages postés
40677
Date d'inscription
mardi 12 avril 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2021
7 857
15 oct. 2012 à 15:33
bonjour
personne ne pourra te dire combien de temps elle va encore devoir "souffrir" moralement (physiquement je pense qu'elle est soulagée par les médicaments)

tout ce que je peux te dire c'est qu'elle a besoin de ta présence, ton écoute, pour pouvoir vivre ce dernier moment sereinement /entouré

quant à toi il serait bien de te faire aider par un psychologue pour pouvoir vider ton sac, et trouver une aide pour affronter le présent (soutient que tu donnes à ta maman) et le futur (après son départ)

courage
0
lafouine.
Messages postés
102020
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 novembre 2017
19 564
15 oct. 2012 à 16:24
Bonjour

Parlez lui, écoutez là.

Aborder le sujet de la mort ensemble.
Même si c'est très difficile, cela vous aidera toutes les 2.

L'équipe soignante est également là pour vous aider.
Vous aider dans les derniers moment, vous aider dans l'aide que vous pouvez lui apporter.
Etc...

Ils sont là.
Posez leur toutes les questions que vous voulez.
0
maryse06
Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 15 octobre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
27 novembre 2012

16 oct. 2012 à 10:50
merci, mais elle n'arrive plus à faire de phrases. elle commence et ne finit jamais. je peux difficilement parler de la mort.
0
lafouine.
Messages postés
102020
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 novembre 2017
19 564
16 oct. 2012 à 11:39
Dites lui de ne pas faire de phrase juste les mots important.

Mettez sa main dans la votre. Ses doigts sur votre paume.
C'est le lien qu'on peut garder le plus longtemps.
Pas besoin de bouger beaucoup les doigts pour que vous le sentiez.

Une chose très difficile á faire mais necessaire pour qu'elle parte en paix, c'est de lui dire qu'elle a le droit d'arrêter de se battre. Qu'elle a le droit de partir. Qu'elle a le droit d'arrêter de souffrir.

Dites lui que vous l'autorisez á laissez partir, á vous laissez seule.

Courage á vous.
0
maryse06
Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 15 octobre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
27 novembre 2012

27 nov. 2012 à 13:48
nous sommes le 27 novembre, maman est rentrée, à l hopital dans une unité de soins palliattifs. je ne pouvais plus m'em occuper à la maison. ca devenait trop lourds. et maintenant elle est sous Morphine et hypnovel. c'est trop difficile de la voir dans cet état. elle ne souffre plus physiquement, mais beaucoup moralement. à chaque fois qu'elle nous voit, elle pleure enormement. je culpabilise de l'avoir mise à l'hopital. je ne sais plus si c'est ce qu'elle voulait. même si l'équipe de soins, me dit que c'était la meilleur solution. je n'arrive pas à déculpabiliser. je ne sais plus ou j'en suis..
merci de me répondre si vous avez vécu la même chose
0
lafouine.
Messages postés
102020
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 novembre 2017
19 564
27 nov. 2012 à 14:04
Tu as fais tout ce que tu pouvais faire.
Ta santé est en jeu.
Tu ne pouvais pas faire autrement.
0
maryse06
Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 15 octobre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
27 novembre 2012

27 nov. 2012 à 17:07
merci. j'ai pour habitude de dire quon peut toujours mieux faire et là, je suis devant un mur, un e impasse un trou noir
0
alpha58
Messages postés
101
Date d'inscription
dimanche 2 janvier 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
17 mai 2018

27 nov. 2012 à 17:30
Bonsoir maryse06 ,

Je me suis également occupé de ma mère , elle a vécu chez moi pendant 5 ans , elle avait la maladie d'alzheimer et vers la fin elle avait beaucoup maigri , je n'ai pu la garder car c'était trop lourd à porter . Elle est cécédée à l'hopital .
C'est un cap très difficile a passer .
Deux auparavant , j'ai perdu mon mari d'un cancer pulmonaire également .
Cela fait maintenant 6 ans et je m'en suis sortie

Je te souhaite beaucoup courage
0