Grace à mon copain

Maeva:: Messages postés 2 Date d'inscription vendredi 14 septembre 2012 Statut Membre Dernière intervention 14 septembre 2012 - Modifié par Maeva:: le 14/09/2012 à 01:08
begonie Messages postés 85482 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 13 avril 2024 - 14 sept. 2012 à 05:55
Maeva-18 Nov. 2010 à 17h01
Bonjour,
Je m'appel Maeva et je suis moi-même bipolaire. J'ai été diagnostiquée il y a 2 ans (à 24ans) Je suis en couple depuis 3 ans avec mon copain un homme merveilleux ,prêt à tout pour moi,il m'aime comme très peu de personnes aimerais une fille pas facile comme moi,pourtant il est facile pour lui de trouver mieux,mais Non,il est encore là,il essaye de m'aider comme il peut,il fait tout son possible,même si à plusieurs reprises j'ai voulu le quitter pour son bien,mais je me suis toujours rétracté car il ne mérite pas que je le laisse après tous les efforts et la patience qu'il a eu pour moi.je lui ai fait voir de toutes les couleurs avec mes humeurs changeante,mes crises subites,mes reproches.... Par ce qu'il m'aime et que je l'aime,je me suis pris en main pour me sauver,sauver notre relation.Car je le rendais malheureux et j'en culpabilisée.

Il ne l'a pas eu facile ! J'étais tantôt Douce,indulgente,débordante de vie, créative, doté d'une confiance inébranlable en mes moyens (à la limite arrogante) pour ensuite tomber dans des périodes creuses,j'étais facilement irritable, colérique, impatiente,et surtout désabusé

C'est une profonde dépression qui a tout changé et le fait que je me suis remis en question sur mes sentiments pour mon copain,prêt à le quitter deffinitivement alors que je sais au fond que je l'aime plus que tout, cette amour c'est construit petit à petit,pourtant je l'aimais pas au début. En fait je croyais pas l'aimais car je me protégée .J'ai eu peur,pour moi,pour lui. C'est térifiant d'ètre partagé entre des sentiments contradictoires.Pour la première fois de ma vie je savais que je n'arriverai pas à prendre le dessus par moi-même. fallait que je me prenne vite en main.
J'ai consulté un psychiatre qui m'a diagnostiqué bipolaire. Je suis sous médication depuis (Épival, lithium). Quel changement ! Fini les colères excessives et l'esprit de contradiction. À mon grand soulagement, mon côté créative et ma bonne humeur sont restés !

La recette : ne pas déroger de la médication, c'est impératif (prendre du lithium)
Rester raisonnable avec l'alcool et le café. Dormir avec régularité.-

Ma visite chez le psy a sauvé notre couple. Nous sommes beaucoup plus heureux maintenant. C'est un nouveau départ et nous avons mis en route notre enfant.

Nous sommes tous responsables de notre sort. On peut faire le choix de refuser un traitement alors que notre problème est connu. Il faut alors accepter les conséquences, comme le fait que notre conjoint (e) puisse ne pas vouloir subir ce choix ,nous quitter et se retrouver seule ou tomber sur un "con" pardon messieurs!Mais on sais ce qu'on perd mais jamais ce qu'on retrouve!!

C'est ça agir en adulte responsable et je lui dit encore Merci,car sans le dévouement et l'amour de mon homme,je serais au point mort et même pire peu être?

Si j'arrête la médication et je redeviens la femme que j'étais, je sais que mon copain me quitte. Ça devenait insupportable pour lui et croyais moi il a beaucoup pris sur lui et subit.Alors je maintiens la médication pour moi d'abord et ensuite pour nous.Si je me sens bien, je peux être bien avec lui et les autres

Désolé pour le texte interminable

4 réponses

Maeva:: Messages postés 2 Date d'inscription vendredi 14 septembre 2012 Statut Membre Dernière intervention 14 septembre 2012
Modifié par Maeva:: le 14/09/2012 à 01:24
Merci à tous votre soutien et pour vos témoignages.un mot de la fin,soignez vous faites le déjâ pour vous et votre entourage,car la vie est un combat et vaut d'être vécu et de profiter de toutes les belles choses qu'elle nous offres
0
remyd Messages postés 2606 Date d'inscription vendredi 20 janvier 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 8 août 2013 742
14 sept. 2012 à 01:45
Merci pour ce témoignage touchant et plein d'espoir.
0
Giovanni69 Messages postés 1 Date d'inscription vendredi 14 septembre 2012 Statut Membre Dernière intervention 14 septembre 2012
14 sept. 2012 à 02:21
Bonjour Maeva,

Moi aussi je trouve ton témoignage très touchant et d'autant + que je me retrouve complétement dans ton histoire, pour commencer à ton copain et Bravo à Toi pour avoir fait le pas d'aller voir un psy et d'avoir pris conscience qu'il était aussi important de te soigner et d'avoir fait pour sauver ton couple.je trouve ceci vraiment très beau et c'est une belle preuve d'amour là;-)

Voilà,moi j'ai ma copine qui a été diagnosticé en tant que narcoleptique,et depuis peu quand je lit tous vos témoignages,ma copine a exactement pour la plupart des symptômes de bipolaire et qui plus et,je m'en suis rendu compte lors de divers sorties et moments passé avec elle.il faut d'avoir que j'aime plus que Tout ma femme ,je ne pourrais jamais l'abandonné pour ces sauts d'humeurs changeants,agressif......même s'il est vrai que jai deja envisagé la rupture.Mais je peux simplement pas,car je l'aime éperdument et je veux avoir une fille avec elle et sans compter pleins de projets.Bref je veux pas que cette maladie puisse l'emporter sur nos sentiments,notre bonheur...je voudrais savoir si ton traitement est efficace rapidement?si aussi cela n'entrave pas à sa concentration?si cela est à vie ou un certain temps?Merci beaucoup d'avance pour ta réponse.Giovanni
0
begonie Messages postés 85482 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 13 avril 2024 9 466
Modifié par begonie le 14/09/2012 à 05:55
Bonjour.

" La recette : ne pas déroger de la médication, c'est impératif (prendre du lithium)
Rester raisonnable avec l'alcool et le café. Dormir avec régularité.- "


Exact maeva.
Bonne continuation.


Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie
0