être réservé:défaut ou qualité?

Résolu/Fermé
Signaler
-
 yves -
être réservé:défaut ou qualité?

25 réponses

selon l'intensité de la réserve cela peut être un défaut si cela empêche la personne de se joindre à un groupe, si cela l'isole(timidité) par contre c'est une qualité aussi si c'est pour un peu étudier le monde autour de soi pour respecter les autres,pour ne pas foncer dans le vide! ,si c'est pour prendre la température ambiante!!
104
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 21672 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Bonsoir à toutes et à tous. J'associe la réserve à la discrétion. En ces temps de prétendue vérité où des vies sont saccagées par le voyeurisme, une attitude de réserve me paraît des plus salutaire. " La discrétion est la seule vertu qui souffre l'excès sans en souffrir" Marcel Jouhandreau dans "Bréviaire" A plus
Comme d'habitude je signe avec toi Roland . En peu de mots tu as très bien cerné le problème. Pour moi la réserve (à ne pas confondre avec l'introversion,le repli sur soi) est une forme de politesse,à ce titre là ce ne peut être un défaut. Il est vrai que par les temps qui courent on a plutôt affaire aux grandes g....les qui s'empressent d'occuper le devant de la scène. Il serait intéressant de connaître l'avis d'Anne-Marie. Par contre Monique le cas que vous évoquez ressemble plus à de la timidité ...
Je suis réservée mais est-ce une qualité ou un défaut ça je ne peux le dire, cela fait partie je pense de ma personnalité !
Les réponses de Roland et de Claude (l'autre...) me semblent tout à fait pertinentes. Il faut être plutôt réservé ce qui favorise l'observation avant d'aller plus loin. La réserve, dans cette acception, c'est aussi la volonté de ne jamais vouloir s'imposer aux autres, mais les accepter comme ils sont. Soyons sur la réserve, mais restons aux aguets à l'image de...
je suis d'accord aussi avec Roland, jacques et marie-françoise mais pas avec Jean-Claude. Pour moi, la réserve n'est jamais méprisante ou froide, elle est polie, sachant qu'il y a un temps pour parler et un temps pour se taire et qu'il faut être prompt à écouter, lent à parler. Cela fait partie du savoir-vivre et on devient expansif quand la situation le permet. Comme on l'a dit, ne pas confondre avec la timidité qui est un frein psychologique à la communication. La réserve, elle, permet de ne pas parler à tort et à travers et que chacun puisse avoir sa place. C'est une marque de RESPECT des autres et de soi-même et, comme on l'a aussi dit, une juste estime de soi-même qui permet de ne pas vouloir en "imposer aux autres". Elle permet de prendre aussi du recul dans certaines situation.
aie aie aie, pourquoi être réservé ? je veux dire être réservé de façon chronique ? je pense que l'on peut être réservé à certains moments parce que dans l'expectative mais l'être tout le temps c'est un peu se retenir d'être soi-même.
Être réservé ,peut-être pas mais être sur la réserve et laisser se découvrir son interlocuteur pour avoir le temps de se préparer
Roland, dans la façon dont tu vois les choses, je suis entièrement d'accord avec toi. Mais imagine, une personne invitée à une fête où elle ne connaît pas beaucoup de gens, si elle est trop réservée, elle risque de se retrouver seule sauf si quelqu'un s'en aperçoit et ose l'aborder en toute sympathie.
Bonsoir Monique. Dans ton cas de figure, tu associe "réservée" à "timidité" qui est une autre forme de la réserve mais dans le sens d'une personne qui n'ose pas s'affirmer. Cette définition là est bonne aussi. La question permet toutes les hypothèses. C'est pour cette raison que j'aime ce forum, parce qu'il permet des èchanges enrichissants. Du moins tant qu'on nous le permet. A plus
les deux!!!!!
Bonjour, Je ne pense pas qu'être réservé soit un défaut. Par contre il ne faudrait pas que ce trait de caractère n'isole pas la personne des autres. Si c'est le cas, il faut tout faire pour qu'elle aille vers les autres (faire du sport, une activité culturelle, faire partie d'une association...etc...) et faire un gros travail sur elle. A PLUS.
un défaut.Quand on ne sait pas ce que la personne pense en face de soi,c'est pénible.
Toute attitude, poussée à l' extrême, est négative. La connaissance que l' on a de soi et l' appréciation la moins subjective que l' on puisse se faire d' un autre ou des autres, saura déplacer notre curseur de comportement sur une "réserve" plus ou moins souple, ou sur une joyeuse expansivité n' empiétant pas sur le domaine des autres personnes. Comme dans bien des domaines l' essentiel est l' équilibre (interne) et l' osmose (externe)
CLAUDINE, j'aime aussi votre façon de voir les choses. Seulement, je ne pense pas que ce soit un manque de courage car la timidité ne se contrôle pas commeça car c'est dans la personne et aussi en raison de son vécu. Par contre, je pense qu'avec l'aide de quelqu'un de compréhensif chaque personne peut arriver à prendre de l'assurance et à être moins timide voire plus timide du tout. A PLUS.
ROLAND, j'aime aussi ce genre de forum quand il permet de discuter,d'expliquer à chacun sa façon de voir les choses mais je souhaite toujours que ce soit sans agressivité. On ne peut pas toujours être du même avis, le principal est de se comprendre et de se respecter.
Je suis tout à fait d'accord avec Claudine. Etre réservé est plutôt une qualité car elle permet de mieux écouter et de ne pas divulguer à n'importe qui des propos confidentiels ou des choses sur soi. Dans les heures de dure persécution qu'ont connu certains dans l'Allemagne nazie ou sous le régime soviétique notamment, ils savaient qu'il valait en général mieux se fier à des gens réservés qu'à des gens trop expansifs. Même dans la vie privée, on est parfois obligé de couper le ponts avec des "amis" un peu trop volubiles car ils divulguent facilement des propos confidentiels. Il faut bien sûr ne pas tomber dans l'excès signalé de la timidité extrême qui empêche la communication et vous isole (avis de Khier je crois).
Qualité .Je pense qu'être réservé permet à l'Autre de faire le "point" sur ce qu'il (elle ) éprouve .Ruer dans les brancards n'est certainement pas la bonne approche .Je pense qu'il faut comme dans "le petit prince " s'apprivoiser ..Etre réservé est aussi une forme de respect qui n'a rien à voir avec de l'indifférence ..Je pense ,contrairement à Khier ,que de toute façon il est des rencontres qui sont écrites,inéluctables ,et que les" deux "le savent fort bien ..Ensuite tout n'est qu 'une question d'approche .Et la délicatesse n' est en aucun cas un défaut .(merci !)
C'est une grande qualité, qui à notre époque risque de devenir un défaut, à force qu'on nous serine qu'il faut savoir se vendre et communiquer à tout va ! Je pense qu'on peut être réservé tout en étant aimable.
Réservé : qui a de la retenue dans ses actions et se réserve pour d'autres circonstances plus profitables. C'est une froideur teintée parfois de mépris.