Comment faire comprendre aux personnes qui nous parasitent, ce qu'ils sont ? En

anonyme - 5 nov. 2010 à 16:45
 anonyme - 10 déc. 2010 à 15:27
Comment faire comprendre aux personnes qui nous parasitent, ce qu'ils sont ? En plus, ça se cache ! Si une personne ressent la même chose... ?

6 réponses

Biensur, Pascale, qui ignore, méprise... Alors, ça fait 2 années que je les méprise ! Mais la "bêtise humaine" est toujours active chez ces individus !! Le "Mépris" n'apporte pas l'intelligence de la compréhension...
0
je dirais qu'il n'y a rien à leur dire il suffit simplement de savoir si vous voulez ou pas qu'elles soient à vos côtés c'est une question de choix que visiblement vous ne faites pas. Ce n'est pas de leur faute si elles vous parasitent mais par contre c'est votre grande erreur de continuer à les laisser faire car vous avez toujours le choix de dire oui ou non. C'est à vous de voire
0
C'est à vous de vous imposer et vous rendre "imparasitable" en faisant un travail sur vous-même, et en sachant dire non. Il faut savoir se préserver et mettre tout de suite les choses au point, sinon, vous passez pour un faible et la personne en profite.
0
Merci à tous... Le sujet reste d'actualité !!
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
Comme beaucoup de cafards le parasite a tendance à détester la lumière, donc ne pas hésiter à en faire beaucoup sur l'affaire! Et puis l'humour et la dérision parfois peuvent sauver, moi je fais des mixages, genre douche écossaise: tantôt des lueurs, tantôt les ténèbres.. Pour exemples: Accrocher de-ci, de-là des tues mouches, où poser des petites trappes à souris, des boîtes à cafard juste sur leur passage.. Allumer une bougie devant le parasite ou les parasites dès qu'il y a tentative d'expression, d'abord parce que c'est curieux à voir si ça cause, et pour voir s'il y a une réaction genre: oui, je vois ou tu fais quoi là?! Déposer dans les lieux stratégiques de petites anecdotes, petits mots de philosophes, ou phrases évocatrices sur le sujet ( pas trop compliquer: le parasite use peu d'intelligence hormis pour jouer au pou..) Les chanter au besoin, même si on chante faux: le parasite n'a point besoin que l'on se préoccupe de sa musicalité puisque ne se préoccupant pas du bien-être de son prochain.. Et ce sera toujours moins faux que sa vision du bon comportement! Et, si possible, avoir deux ou trois pote pour accompagner et soutenir l'effort, jusqu'à ce que le parasite se sente de trop!
0
Merci, Françoise, votre réponse me semble la mieux adaptée. Je comprends bien l'ignorance, le choix de nos relations, etc... comme me répondent certaines personnes . Mais quand je parle de parasite(s), c'est avoir en face et dans l'ombre car pas de courage, un(e) ou des personne(s) qui passent leur temps à véhiculer le mal à travers vous. C'est triste de se savoir voisins de personnes de mauvaise fréquentation. Mon sujet de Questions/Réponses part donc ce triste bilan !!
0