Faut-il punir plus sévèrement des personnes qui continuent leurs méfaits ?

anonyme - 9 mars 2011 à 17:56
 anonyme - 8 avril 2011 à 09:13
faut-il punir plus sévèrement des personnes qui continuent leurs méfaits ?

3 réponses

Tout le monde est amendable. Tout le monde est influencé par son milieu. Faire le bien par crainte de la punition n'est le prétexte qu'à éviter cette punition. C'est la raison qui nous fait choisir le bien et le respect de la loi. Il faut que le déviant comprenne que c'est d'abord son intérêt de vivre en société, selon les règles. Si un criminel comprend que c'est la loi qui l'a protégé, il admettra que sa déviance joue contre lui, et qu'il peut être, à son tour, la victime dans une société sans règles. Même les brigands qui forment une bande se donnent des règles pour parvenir à leurs fins. C'est seulement par la raison qu'on peut dissuader un criminel, sensé.
0
pas mieux que jean-claude.
0
A étudier, cas par cas.
0