Syndrome jambes sans repos

Fermé
Signaler
-
 Bessy99990 -
Bonjour,

Mon père est atteint du syndrome des jambes sans repos depuis plusieurs années. Les médecins ne trouvent rien pour le soulager...
Il souffre car il a d'abominables douleurs qui l'empêchent de dormir. Il est épuisé à force d'arpenter la maison ... il marche .. marche ... mais rien y fait ... Il a 81 ans et est au bout du rouleau.
De plus, la semaine prochaine, il doit se faire opérer d'une tumeur, il devrait rester au lit sans bouger ... Nous craigons le pire ...

Merci de vos conseils, témoignages, avis ..

2 réponses

Je pense que votre père devrait essayer de se supplémenter en vitamines du groupe B. Il peut acheter par exemple Azinc Optimal en pharmacie, un très bon complément alimentaire ou prendre de la levure de bière car elle est riche en vitamines du groupe B et donc bonne pour les nerfs.

Je ne sais pas si cela marcherait mais il devrait faire une séance d'acupuncture (le plus près possible de son entrée à l'hôpital), cela ne pourra lui faire que du bien et si cela ne marche pas pour le syndrome des jambes sans repos, il en retirera quand même un bénéfice physique et émotionnel, cela le détendra et contribuera à rééquilibrer son organisme.

Sinon, je pense que l'homéopathie peut aussi l'aider. Le problème, c'est qu'il faut du temps avant d'avoir un résultat.
6
je compatis car moi aussi, j'en suis a ce stade;j'ai peur de vous déçevoir car il ne faut s'attendre a une amélioration . j'ai comme traitement du réquip a raison de 13mg le soir; il est vrai que ça permets de bien dormir,mais c'est un traitement lourd qui a des conseqences;jai 64 ans et votre papa 81 ans .je vous conseille de voir un neurologe ;cette maladie est un fléau que peu de gens comprennent .courage a votre papa et a vous
0
Bonjour Sissi,
Merci pour votre réponse.
Mon papa s'est éteint ce 26 juin 2011.. Son coeur ou ses poumons ont lâché.
Nous n'avons pas demandé d'autopsie car cela ne nous aurait pas vraiment avancé. L'opération de sa tumeur s'était très bien passée mais il était à bout de force et complètement épuisé, il est décédé 24h avant sa sortie de l'hôpital ... Il a énormément souffert de ce mal très peu connu et pas du tout considéré même par le corps médical.
Je vous souhaite beaucoup beaucoup de courage, j'espère qu'un jour ces douleurs pourront être enfin reconnues et qu'on y trouvera une solution pour les soulager! Merci encore pour votre témoignage.
Bien à vous,
0