Bouton de fièvre [Résolu/Fermé]

Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 5 août 2010
Dernière intervention
11 août 2010
- - Dernière réponse :  Laure - 22 nov. 2010 à 14:02
Bonjour,

Voila ; Je suis très asthmatique et, Samedi denier Dans la nuit J'ai fais une crise d'asthme donc J'ai eu de la fievre ; Le lendemain Je me suis réveillée avec un énorme bouton de fièvre Javais chez moi une pomade pour les bouton de fievre ( Je sais plus Le nom ). Jen es mit ; voyant Aucun résutat Le lundi Je suis allée au médesin il ma donnée une pomade ( acide fusidique ) Je men sers Comme il me la dit es sa Depuis Lundi dernier..; Samedi La le bouton avais completement rétrési mais il me reste toujours un tout petit bouton qui depuis samedi matin ne varie pas ( il ne grossit pas & ne rétrésie Pas Naan plus ) :S.. Mon Annive Arrive bientot ( vendredi ) En meme temps Je vais retrouvée mon petit ami J'aimerais bien Que mon bouton soit partie Avant vendredi ; Jai cependant chez moi de l'acciclovir à votre avis Je devrais continué L'acide fusidique ou finir avec l'acciclovir pour plus déficasitée ?

Mersi de votre compréhension..; J'attends une réponse de votre part avec impatiente..

Sindy..
Afficher la suite 

3 réponses

-1
Merci
Trouve un bon homéopathe qui sache trouver le traitement adapté à ton terrain!
C'est ce que j'ai fait.Pendant le traitement ,l'herpès labial sortait ,sans arrêt mais sans trop se développer.
A présent ,je n'en ai pratiquement plus.
Rurie
Publi-information
Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 5 août 2010
Dernière intervention
11 août 2010
1
-1
Merci
Je l'est déja trouvée il ma donnée un traitement mais il ma dit Que je devais commensé se traitement Apres mon bouton Je sais plus pourquoi D'ailleurs..
Je pense continué le meme traitement et Je verrais bien Le résultat..:/
Publi-information
-1
Merci
Y a pas mal de trucs et astuces qui fonctionnent sur des personnes et pas sur d'autres. Je crois que ça a un aspect physiologique aussi, vu qu'on ne réagit pas de la même façon face à un médicament donné.

J'ai parfois des boutons de fièvre, mais ça explose toujours. Tu peux aller regarder dans pas mal de manuels ou de forums là dessus. C'est toujours la même fin, entre une ou deux semaines. Va voir ton médecin et il te dira ce que tu as. Parce que si ton bouton ne disparaît pas, il est possible que ce soit autre chose. Mais je trouve que ça prend trop de temps quand même, vu que même si on applique rien sur le bouton, il stoppe tout seul son évolution au bout d'une semaine et prend la forme d'une blessure la semaine suivante.

Quand je suis fatiguée, je me prépare déjà contre une poussée. Je mets pas mal de gloss, vu qu'on dit souvent qu'il faut éviter que les lèvres soient sèches. Mais bon, ça n'empêche pas que ça arrive. Mon médecin m'a dit que, puiske c'est un virus, elle peut rien contre. Et elle m'a même pas donné de l'aciclovir comme j'en entend toujours parler. Comme c''est pas elle qui se tape la honte à l'occasion.

Bref, je suis nulle en médecine, mais je sais qu'il faut une certaine température à tout micro-organisme pour se multiplier. Le froid les met en état de dormance, la majorité d'entre eux. J'ai essayé des feuilles de menthe une fois et cela m'a réussi. Mes lèvres étaient toutes glacées. Mais ça a pris une semaine pour disparaître, contrairement à deux d'habitude avec le patch et la crème.

Plus à la portée ou plus radical encore, du dentifrice fera peut-être l'affaire. Hier, un bouton m'a prise au dépourvu. J'en ai mis et comme tu dois le deviner, ça a formé une masse dure sur le bouton parce que je n'avais pas de feuille de menthe sous la main. En plus, je voulais que ça disparaisse au plus vite, parce que j'avais un entretien dans la semaine. Je ne sais pas si c'est le fluor ou le bicarbonate de soude, mais le bouton était piégé. C'est purement expérimental car j'avais pas anticipé le bouton. Je suis arrivé à mon entretien et on m'a seulement demandé si j'avais mordu mes lèvres. Ouf !! Cela ressemblait à une petite blessure normale, alors que le truc était gros avant. Par contre, faut pas le mettre comme ça sur les lèvres car y a des agents polissants qui ont un effet abrasif. A manipuler avec prudence. Faut juste le mettre sur le bouton et ça le "brûle". Si tu sens une petite pincée de chaleur sur les lèvres, tu peux mettre du dentifrice, mais il ne faut pas le garder longtemps pour les raisons évoquées précédemment.

Voilà, je t'ai expliqué mes résultats et cela m'a bien gardé d'en parler encore à mon médecin, laquelle apparemment s'en fiche. J'espère que ta physiologie ne rejettera pas la méthode, mais ça vaut la peine d'essayer car ça tue pas.