Metastases osseuses cancer de la prostate

Fermé
alpa - 10 mars 2010 à 15:42
walker99
Messages postés
6
Date d'inscription
vendredi 11 mars 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mars 2016
- 14 mars 2016 à 07:03
Bonjour,
je viens d'apprendre que monn père de 55 ans a été diagnostiqué d'un cancer de la prostate il y a deux ans. Il a été diagnostiqué a un stade avancé, on lui a donc enlevé la prostate. Recemment, lors d'un contrôle on lui a trouvé des metastases osseuses dans les côtes, il suit maintenant une hormonothérapie.
J'ai 15 ans, et je suis très inquiète je n'ose pas lui en parler car il est très optimiste et veut combattre son cancer, j'ai peur de lui casser le moral en m'effondrant devant lui.
S'il vous plait, dites moi honnetement, je cherche une réponse réaliste sans pitié, quelles sont les chances qu'ils survive et à-t-il mal?
merci d'avance!

6 réponses

Sottises! Tu ne dois pas croire tout ce qu'ON te dit. D'ailleurs, qui ça, ON? Fais-toi une idée toi-même, les autres n'en savent pas plus que toi sur la maladie et la mort. C'est en tout cas l'occasion d'approfondir ta relation avec ton père : ce qui n'est pas possible si tu dois faire semblant d'être ce que tu n'es pas et ce que tu ne ressens pas. Bien sûr que ça lui fait de la peine de te voir triste, mais il est forcément triste aussi, et c'est une tristesse que vous pouvez partager : il n'y a pas que la joie qu'on puisse partager, la tristesse, c'est aussi important et certainement plus profond.
Pour la douleur, je pense qu'il te dit la vérité - si les métastases ne sont pas encore importantes, elles ne font pas tellement mal (d'ailleurs, les traitements doivent en principe agir sur la douleur ; si ce n'est pas le cas, il y a des antidouleurs spécifiques et il n'y a pas de raison qu'il ait mal). Si son médecin ne lui en donne pas (on commence par du simple paracétamol, des antiinflammatoires, avant de passer à la morphine), c'est qu'il n'en a pas besoin.
Pour la durée de vie, cela dépend vraiment combien de temps les traitements vont agir (par ex, l'hormonothérapie agit 6 mois chez une personne, 3 ans chez une autre), cela dépend de la personne. Et c'est pareil pour la chimiothérapie. Ton père est encore jeune, donc il est plus fort qu'un homme âgé. C'est une chance. Mais l'important, ce n'est pas tellement combien de temps, mais ce que vous allez faire ensemble de ce temps.
5