Cancer de la prostate agressif avec métastase

DominiqueGommer - 4 févr. 2018 à 10:00 - Dernière réponse :  bri11
- 13 mars 2018 à 14:24
Bonjour, j'ai 60ans par hasard j'ai appris que j'avais un cancer de la prostate agressif avec métastase PSA 59 j'ai passer tout les examen possible l'urologue me l'a annoncé j'ai été envoyé à Villejuif Gustave roussie pour l instant j'avoue ressentir par moments côté gauche comme de la sciatique après la visite
Suite à ma première visite de l endocologue ma prescrit une piqûre tout les trois mois et un petit traitement
Un mois plus tard j'ai rendez vous chez le docteur entre temp en 4 semaines j'ai fait un régime manger ce qui peut éviter de nourrires les métastase j'ai perdu 14 kg avec de la piscine aquagym et et mon PSA un mois plus tard et descendue à 28
Pourriez vous me dire si cela et un bon si ses bon signe ou pas et peu t'il descendre encore
À ton une chance de survie en maintenant ce regime
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

DCI 64073 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 24 mai 2018 Dernière intervention - 4 févr. 2018 à 14:54
0
Merci
Bonjour,

Le "régime" ne changera absolument rien à l'évolution du cancer prostatique.
Concernant l'évolution du PSA, il est beaucoup trop tôt pour faire un quelconque pronostic. Donc, le suivi et la surveillance étroite sont à respecter, et tout dépendra de l'évolution dans le temps.
Bonne chance pour la suite.

Publi-information
Commenter la réponse de DCI
bri11 1 Messages postés dimanche 11 mars 2018Date d'inscription 11 mars 2018 Dernière intervention - 11 mars 2018 à 15:31
0
Merci
Je ne suis pas d'accord avec vous, entamer un régime si l'on en ressent le besoin et ne pas nourrir les mauvaises cellules en supprimant le sucre par exemple (contesté peut-être eu égard au fric que l'on se fait sur le sucre...), pratiquer une activité sportive aide: notamment à supporter les effets de l'hormonothérapie, aide à garder le moral et donne l'impression de participer à l'évolution de sa maladie et c'est cela qui est important. Dire que cela ne sert "absolument" à rien est d'emblée négatif et je ne comprends pas bien. Dans mon cas , je me sens beaucoup mieux d'avoir perdu les kilos pris avec l'hormonothérapie, de combattre mes douleurs articulaires par une marche active, je me sens mieux, sens moins mes douleurs et cela me donne l'impression de jouer un rôle dans ma maladie. L'arrêt des glucides est sans conteste ce qui m'a fait le plus grand bien lié à une activité physique. La suite personne ne la connait cela est très variable d'une personne à l'autre et pour cause, chacun s'adapte à sa manière. Bravo à Dominique et bonne continuation.
Publi-information
Commenter la réponse de bri11
DCI 64073 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 24 mai 2018 Dernière intervention - Modifié par DCI le 12/03/2018 à 16:36
-1
Merci
Ce qui est soi disant bon pour certains peut n'entrainer aucun effet bénéfique pour d'autres.
Attention de ne JAMAIS généraliser à partir de son SEUL cas personnel. Au risque de donner de faux espoirs à d'autres internautes.

J'ai eu malheureusement bon nombre de patients observant une hygiène de vie et une hygiène alimentaire en tout point parfaite et qui ont vu leur néoplasie flamber en quelques mois.

Après, chacun fait ce qu'il veut. Perso, je m'interdit de surfer sur certaines "modes" non confirmées dans quelque domaine médical que ce soit.



" On retrouve beaucoup plus de vieux ivrognes que de vieux médecins" (François Rabelais)
L'espoir fait vivre, il ne s'agit pas de faire n'importe quoi, de surfer sur les "modes" comme ertains semblent l'entendre mais d'aller de l'avant en mangeant sainement et en pratiquant un sport (recommandé par mon médecin d'ailleurs), Etre "réellement "concerné par la maladie nous permet d'aborder la question différemment avec une certaine ouverture d'esprit je pense.
Commenter la réponse de DCI
Publi-information