Colique néphrétique [Résolu/Fermé]

- - Dernière réponse :  beebax - 3 mai 2011 à 16:26
Bonjour,
j'ai été hospitalisée dimanche pour colique néfrétique, je suis sorti mercredi donc hier mais j'ai toujours des douleurs, je suis sous spasfon et dafalgan.
je n'ai rien evacué par les urines.
y a t'il des personnes dans mon cas? si oui combien de temps avez vous souffert de ces douleurs? quels sont les solutions pour se soulager? merci
Afficher la suite 

18 réponses

Meilleure réponse
65
Merci
bonjour en cas de futur collique néfrétique il faut surtoût pas boire de l'eau et allez directement au urgence.Si vous êtes amener a en fait souvent il faut prendre rdv au service urologique de votre hopital le plus proche.A partir de là on vous fera des analyse urinaire et pour attraper le calcule il faut faire pipi dans le lavabo et non les toilettes il se presente sous forme de christal blanc 1mn voire plus.Pour ma part j'ai une un calcul de 12 mn qu'on me la retirer et poser une sonde gigi que je doit porter durant 3 semaines les cause du calcul sont très difficile a déterminer.car il ya que 10 cas la ou j'habite.Volia ce que peux dire de ce problème de calcul......

Dire « Merci » 65

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 11762 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Publi-information
21
Merci
J'en souffre depuis des années. Un bon moyen de calmer instantanément la douleur est la douche bien chaude. Ne me demandez pas pourquoi ça marche.
Publi-information
13
Merci
La première bonne question à se poser sur ce sujet est de savoir si nous nous hydratons correctement car c'est la première cause de la formation des calculs dans la majorité des cas.

Depuis que je suis plus régulier dans mon hydratation,les calculs finissent par etre expulsés d'eux-memes,m'évitant urgences et crises violentes!
12
Merci
Bonjour à tous,

Etant devenu un pro bien malgré moi des coliques néphrétiques,je me devais d'apporter mon témoignage et d'essayer de parler du quotidien plutot que de se focaliser sur la douleur et l'opération en soi,ce qui est la majeure partie des témoignages!

1-Lorsque la crise survient,je ne prend rien,je patiente car si je devais prendre spasfon et bi-profenid à chaque crise,je pense qu'il y aurait un coté néfaste en rapport avec la sur-médicamentation.
Bien sur,lorsque j'avais affaire aux vrais crises,je n'y coupais pas et je ne me faisais pas prier aux urgences lorsque l'on me proposait un petit cocktail de nubain(dérivé de la morphine).

2-Le problème de la morphine est qu'inconsciemment,on en devient accro au point de souhaiter d'avoir une nouvelle crise violente pour débarquer aux urgences et demander sa dose.

3-Après une opération pour extirper un calcul de 9 mm si mes souvenirs sont exactes,je me suis réveillé avec une sonde Foley sans savoir ce que c'était.
J'ai eu une envie d'uriner pressante dans l'urinoir mais quelle douleur et quelle surprise en voyant que ce que j'urinais était du sang,quelle douleur atroce!
Cette sonde,je l'ai porté 5 jours et donc 5 jours de douleur quand j'urinais.

4-Lorsque je prend l'avion ou effectue un long trajet en voiture,la semaine qui suit mon arrivée,le calcul arrive rapidement dans la vessie et finit par sortir écourtant de plusieurs semaines ou plusieurs mois son expulsion,la cause est sans doute les vibrations de l'avion ou de la voiture...donc j'aime bien voyagé(lol)

5-Après 3 ans de coliques néphrétiques,les choses ont un peu changé.
Tout se passe en général au moment de se coucher,des sensations de crispations,de tremblements sans forcement sentir une douleur dans le rein et la fameuse barre de feu dans le bas du dos mais pourtant on tremble comme pendant une vrai crise.
Le froid aussi,on devient sensible,des tremblements,on claque des dents,une certaine crispation que je ressent comme de la nervosité alors que je suis zen.
8
Merci
salut j'ai eu le meme probleme mon corp fabrique des calcul renaux la derniere colique nefretique atroce hospitaliser perfusion rien lacher j'ai ete sou ixprim et ketroprofrène 100mg pendant une semaine sa ma soulager sa a dure 7 jour et tous et parti en urinant je sui suivi par un urologue jai 10 calcul danschaque rein mai pas d operation sa va partir en allan si je bois beaucoup a++ bon courage
6
Merci
Je viens moi aussi d'être hospitalisée pour la même raison, en urgence, 4 fois en 3 jours !
La 3ème fois, on m'a dirigée dans une clinique où le spécialiste a supprimé le spafon, inutile d'après lui, et l'a remplacé par du Profénid 50 à prendre plusieurs fois dans la journée (toutes les 3 heures).
Lors de ma 2ème hospitalisation, les douleurs étaient tellement intenses qu'on m'a fait une perf de morphine en dose assez importante, puis la dernière fois à la clinique, on m'a fait une perf de Profénid, mais cela ne m'a soulagée que pendant une heure ou 2.
Après toutes ces souffrances, la radio a révélé que le calcul (qui fait 4mm seulement) n'avait presque pas bougé ! Alors le médecin a décidé, avec mon accord, de pratiquer une intervention pour poser une sonde dans l'uretère. J'ai choisi l'anesthésie générale, et tout s'est bien passé. Quel bonheur que de ne plus souffrir !
Cette sonde me sera retirée dans 3 semaines. Là, le calcul devrait s'évacuer tout seul...on verra !
Bon courage !
YRTAH
6
Merci
Bonjour à tous

je suis un peu surprise par certaines des réponses !!
consultez un spécialiste avant tout , je parle d'un urologue !
j'ai 27 ans et je souffre de calculs rénaux depuis l'age de 15 ans , les femmes sont généralement moins atteinte que les hommes et c encore plus rare à l'adolescence.
Pour ma part c en partie héréditaire.
à 15 ans un calcul au rein droit de plus de 2 cm cassé par lithotrithie extra corporelle . Simple anesthésie locale, acte très peu douloureux , le plus dur et l'après opération pour évacuer les nombreux cristaux = pour ma part une infection du rein pendant 1 semaines avec 39° de fièvre.
Depuis 2 mois je subis de nombreuses crises avec bcp d'aller retour aux urgences et le meilleurs anti douleur du monde : la MORPHINE
Suite à de nombreux examens les médecins ont pu observer de nombreux petits calculs dans les 2 reins plus un de 1 cm au rein droit et un autre de 9 mn au rein gauche.
Le gauche ne s'étant jamais déclarer aucun acte ne sera effectué.
Pour celui du rein droit après 4 crises en 2 jours , une bonne piqûre de morphine et direction le bloc en urgence pour la pose d'une sonde double j.
Mon rein droit étant abîmé + le calcul = pyelonephrite aiguë sur obstacle
opération sous anesthesie générale
je porte la sonde depuis presque 2 mois
celle ci n'a pas aidé le calcul à s'évacuer naturellement mais a pu traiter avec l'aide de 3 semaines d'antibiotique mon infection.
Résultat retour au bloc le 11 mars pour une nouvelle opération ss anesthésie générale pour retirer et la sonde et le calcul
j'ai également sur les conseils de mon urologue rdv avec une spécialiste pour en trouver la cause.
car contrairement à ce que g pu lire il existe 4 sortes de calculs !! Ils ne sont pas tous de calcium.
Concernant la sonde JJ c assez douloureux à porter , je suis extrêmement fatiguée et g bcp d'irritation ce qui m'empêche d'être maître de mes mouvements.
boire bcp d'eau bien évidement !!! même si on n'en ressent pas le besoin ! c primordial ! c'est la première chose que vous dira un médecin .
j'espère que mon message pourra aider ou répondre à certaines questions.
et surtout n oubliez pas: consulter avant tout un urologue.
coucou tout le monde, je sors vendredi dernier d'une virée 5 jours à l'hosto suite à une crise il y a un mois d'un calcul au rein gauche de 10mm, horrible la crise que j'ai prise urgence rien ne fait à la maison aucune positions possible...lundi en controle malgré mes 4l eau que je buvais par jour il était encore là, mardi pose de la sondeJJ, jeudi lithotricie pas douloureux du tout, travail parfait et vendredi mon super urologue m'a enlevé ma sonde JJ sous anesthésie locale ca ne dure pas 1mn environ mais tout a été fait dans la semaine je suis contente...je pense avoir pris ce calcul car je ne buvais jamais avant, je n'avais jamais soif...mais maintenant c'est une habitude, thé tisane eau, on m'a conseillé l'eau vichy ceslestin qui aidait bien à les dissoudre...sinon en crise toujours avoir sur soit biprofénide et spasfond faut que ca suive de partout dans votre sac au cas ou, ca peut servir.....
5
Merci
hello
moi j'en sors....de l'hopital biensur, je suis rentré jeudi 21/10 l'urologue m'a mis une sonde en anesthesie générale...tout va bien sauf...que...je pise des lames de razoir!! impressionnant et j'ai rendez vous la semaine prochaine pour faire casser ce calcul par ultra-son....et l'autre semaine on me retir la sonde...es ce que ça fais mal?? parceque une fois mise a chaque fois que je vais faire "pipi" je saigne...
4
Merci
Salut, voici mon experience :

Douleurs abdominales (4 jours), suivi d'un "pique" de crise (urgences morphine) : on ne trouve rien en radio ni en echo. La douleur n'a jamais été aussi forte que le matin du "pique" de crise. Pendant 3 semaines (Dialogé paracétamol) ensuite je sentais la douleur se deplacer, puis finalement, un soir de grosse beuverie (comprendre enorme absorption de liquide et mouvements "sportifs" intensifs) Paf le caillou est sorti sans douleur.

En ce moment j'ai un calcul de chaque coté, dont un qui est coincé... antidouleurs (propofan). J'envisage la therapie par Ultrason.

On m'a recommandé de boire de l'eau de Vichy.

Pour ce qui est de la douleur je crois que nous n'avons pas d'autre choix que de l'endurer, ou de se bousiller la santé avec des antidouleurs a base de paracetamol. Si la douleur est TROP intense (vomissements) ne vous privez pas d'un bon shot de morphine aux urgences !! (ou pas !)

Pour l'instant je me soigne en buvant des litres de St yorre et en bougeant un petit peu (jogging, natation, **sport**) en esperant faire descendre ces intrus le plus vite possible.

Boire des litres d'eau, alimentation équilibrée et saine, faire du sport. Je ne connais pas les impacts du tabac et du canabis sur ces symptomes.

Je vais consulter dans la semaine, et aurais probablement de nouvelles (dé)informations a vous proposer.
bonjour, effectivement, supporter la douleur, jusqu'à la sortie des calculs... 14 ans que je supporte 1 à 2 fois par an ces crises. du sable évacué, un petit calcul coincé dans la partie superieure droite, jamais descendu!
je vis dans une region où, il n'y a pas de specialiste urologue...
donc j'attends. J' ai constaté que effectivement lundi, j'ai bu énormement d'eau pour éliminer, mais plus le temps passait moins j'allais au toilette!! impossible d'éliminer!depuis dimanche, je suis en crise nous sommes vendredi, ça commence tout juste d'aller mieux, sous bi.profenid.
alors courage à toi; tu connaitras les symptômes précurseurs... quelques semaines avant tu as mal aux reins , tu penses à une mauvaise position... ça passe. puis les urines peuvent être troublées... ça passe, puis c'est la crise! ce sont mes symptômes à moi. depuis 14 ans.
4
Merci
bonjour
je suis passée par la meme chose
urgent prendre rendez vous avec un urologue
qui fera un bilan
bon courage
4
Merci
JE SUIS RENTREE A L HOPITAL POUR DES COLIQUES NEFRETIQUES AUSSI SA FAIT TRES MAL EN PLUS SA MAIS ARRIVEE QUE J ETAIT PARTIS EN VOITURE IL MON PASSER A L APPAREIL LITHOTRIPTEUR PERMETTANT LA PULVERISATION ET L ELIMINATION PAR LES VOIES NATURELLES DE CACULS SUPER JE SUIS SORTIS AUSSITOT IL MON DONNER SPASFON DAFALGAN BI PROFENID L.P 100 GM 3 FOIS PAR JOUR PLUS TAMSULOSINE ARROW 1 LE MATIN ET SA VA BOIRE BEAUCOUPS DE L EAU VOLVIC EVITER TOUT LES ALIMENTS RICHE EN ACIDE OXALIQUE ET UNE FEUILLE AVEC LES ALIMENTS A PAS MANGER REGARDE SUR LE NET VOILA
4
Merci
Les lames de rasoir, ça va se calmer. Pas sûr que les ultra-sons ça marche. Moi, ça n'a pas marché, je me suis fait opérer, un caillou dans le rein à l'entrée de l'uretère qui ne passait pas, d'autres dans le canal que j'ai pissés.
Pour retirer la sonde, anesthésie locale avec un gel, ça fait pas spécialement mal mais on m'a déjà fait des trucs plus agréables sur cette partie de mon individu...!!!
J'ai eu une sonde deux fois en 2 ou 3 ans: du coup, mon uretère droit (c'est toujours de ce côté) s'est élargie, et les caillous, car je continue d'en fabriquer, passent beaucoup plus facilement, sans douleur ou presque.
En cas de douleurs, faut se mettre sous une douche bien chaude. Mais ça recommence dès que tu sors de la douche.
Bon courage
3
Merci
Je suis dans le même cas que toi. Rentrée lundi soir en clinique pour coliques néfrétiques. Opération effectuée pour mettre une sonde qui relie le rein droit à la vessie afin d'évacuer plus facilement. Sortie jeudi matin avec cette sonde. Nous sommes lundi. Il est 4h11 et les douleurs se réveillent. l'horreur. A 8h00, j'appelle mon médecin. C'est pas le pire. Je doit retourner en clinique car il y a un calcule de 2 cm sur l'autre rein. Donc, il va falloir le casser, remettre une sonde, voir enlever la 1ère. Et puis je suppose rebelotte les douleurs.
2
Merci
bonjour
j'ai fais plusieur colique néfrétique mais pour évacuer tes calculs tu dois boire un maximum deau ,choisi surtout la volvic c'est la moins riche en calcium car mon médecin m'a dit que cette maladie est du au calcium.Mais ne fais pas comme moi je me suis toujours refusée de boire ( je ne sens pas le besoin )mais voila aujourd'hui j'ai 41 ans et je souffre souvent des reins
je te souhaite bon courage et surtout bois au max 1 litre et demie minimun
1
Merci
comment puis je aider le calcul a se dissoudre??
> 00lina00
Messages postés
30090
Date d'inscription
lundi 1 décembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 janvier 2018
-
merci.
avez vous été hospitalisée avant d etre opéré? parce que moi je sors de l'hopital...ils m'ont dit que mon cas ne necessitait pas d'opération...
vous savez si je peux souffrir encore longtemps??
00lina00
Messages postés
30090
Date d'inscription
lundi 1 décembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 janvier 2018
4506 > cha -
En fait, on m'avait fait une écho rénale et on s'était aperçu qu'il y avait un gros calcul mais le radiologue n'en avait pas fait "cas".

Etant donné la profession de mon mari (urgentiste), celui-ci m'a surveillé et les crises se sont redéclenchées. Il m'a donc hospitalisé pour pouvoir retirer le cailloux.

Dans bien des cas, l'opération (qui est très bénigne) n'a pas besoin d'être.
> 00lina00
Messages postés
30090
Date d'inscription
lundi 1 décembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 janvier 2018
-
ah ok, donc il me faut juste prendre mon mal en patience et attendre que le calcul parte c'est ça? merci
> 00lina00
Messages postés
30090
Date d'inscription
lundi 1 décembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 janvier 2018
-
Bonjour,
J'ai lu votre message avec attention :o)
J'ai un calcul de 9mm au rein gauche qui malgré 4 lithotripsie est tjs pareil.
Je risque donc de devoir me faire opérer...et j'appréhende.
Pouvez vous me donner des détails sur cette operation svp ?
Vous dite qu'elle est bénine ms il s'agit qd meme "d'ouvrir" le rein...
Merci par avance pour votre aide précieuse :o)
00lina00
Messages postés
30090
Date d'inscription
lundi 1 décembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 janvier 2018
4506 > lexi -
Ouvrir le rein ?????


Ah non pas du tout : ils m'ont simplement mis une sonde double J pour permettre au calcul de s'évacuer. C'est inconfortable puisque je l'ai eu pendant quelques jours. Vous avez donc pour cette minime opération une anesthésie générale.

L'urologue m'a demandé de boire de l'eau d'E....

1
Merci
Bonjour j'ai ete dans le meme cas que vous j'ai cru mourir les douleurs sont affreuses je n en dormais pas moi le calcul on me la dissous et par la suite je l ai fais au toilette j urinee du sang mais je le souhaite a personne il faut beaucoup boire c le meilleur remede pour nettoyer la vessie.
0
Merci
Bonjour,
Oui hélas il faut prendre son mal en patience...enfin si j'en crois ma triste expérience.
j'ai eu deux crises violentes rapprochées, la première d'une petite heure mais la seconde de plus de 4 heures. donc passage aux urgences, scanner, analyses sang, pipi...ils n'ont rien trouvé ??? a part un volume des anses du ?? ...au dessus de la normale et une arthrose lombaire (L5) le reste ras...
2 jours après mon médecin généraliste, m'envoie faire une échographie car les douleurs sont toujours intenses mais non violentes et là grande découverte !!! un amas de petits calculs dans le milieu du rein droit ( de 2mm à 5 mm), au début, paracétamol, puis be profenid, puis au bout de 10 jours la douleur étant toujours présente, morphine associée a 1g de paracétamol , les cailloux sont toujours là a me torturer à leur guise. mon urologue me dit d'être patiente et de boire 3 litres d'eau par jour pour les évacuer... en attendant je souffre encore...cela va faire 15 jours !!! Est ce normal? ... mon foie ne supporte plus le paracétamol et autre drogue. Que puis-je faire d'autre pour moins souffrir?
0
Merci
je suis dans le même cas, je suis en attente d'evacuation du calcul. si oui pas de problème si non opération dans 15 jours