Mythomanie : j'ai besoin d'aide contre moi même

Signaler
-
Messages postés
34327
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
19 septembre 2020
-
Bonjour,
J'ai 15 ans depuis un mois seulement, et je suis presque sure d'être mythomane.
Déjà petite, j'aimais bien mentir pour m'inventer une vie plus féerique, mais pour moi ce n'était rien d'allarmant, juste mon imagination. Mais ça a vraiment commencer au collège. Quand j'étais en 5ieme, à 12 ans, j'ai commencé à raconter à mes amies que ma famille venais d'amérique et que j'avais deux grand frères qui était de célébrités sur les réseaux. Elles me faisaient confiance et m'ont crue. Je me suis mis à leur raconter des "anecdotes" entre moi et mes "frères" où leurs amis. Au fil des années, mon histoire et devenue tellement complexe que je suis passé de "j'ai des frères américains connus" à des romances, des disputes, ect...
Ma vie devenait un vrai roman et je me mettais à apprécier l'idée que je me faisait de ces personnes connus (que je ne connais évidemment pas dans la vrai vie). J'ai aussi fais croire ça à ma soeur, en lui disant que c'était un secret de famille dont il ne fallait surtout pas parler aux parents.
Mon histoire est devenu de plus en plus énorme (j'ai finis par créer un faux compte messenger pour que ma vraie meilleure amie parle avec mon "copain") et je ne me rendais pas compte des circonstances.
Il y a maintenant bientôt 4 mois, mes amies l'ont découverts, ce qui les a énormément dégoutés et choqués (je les comprends) . Elles m'ont donc abbandonnés, et j'ai compris que je devais changer à tout pris. Le lendemain, j'ai dis toute la vérité à ma petite soeur, qui m'a directement pardonnée malgré ce que je lui ai fais. Depuis la rentrée, je me suis fais de nouvelles amies et je ne leurs ments pas, j'arrives à me contrôler. Cependant, ce soir, ma mère à retrouver un masque saale qui n'avait pas été jeté. C'était le mien, mais j'ai dis que je ne savais pas à qui c'était. Elle a soupsonné ma soeur, et vue qu'elle a dit que ce n'était pas elle non plus, ma mère nous a dit de nous mettre d'accord et de lui dire la vérité. Je n'ai pas osé et j'ai supplié ma petite soeur, qui a finit par se dénoncer. Ma mère lui a crié dessus en lui disant que mentir comme ça n'est pas normal et que "les menteurs compulsifs vont chez les psys". Cela m'a fait énormément de mal, car cela m'a fait me sentir comme une folle, et que ma petite soeur pleure actuellement dans sa chambre de ma faute, alors qu'elle est la seule qui m'a soutenue tout en sachant la vérité.
J'ai pleuré pendant au moin 45 minutes, et je penses des fois au suicide. J'aimerais vraiment de l'aide, je vous en supplie.

1 réponse

Messages postés
34327
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
19 septembre 2020
16 881
Tu n’es pas folle du tout rassure toi mais il faudrait comprendre pourquoi tu t’inventes ces histoires
Tu pourrais consulter un psychologue ou un psychiatre pour en parler cela te ferait beaucoup de bien