Je ne sors plus de chez moi.. à 22 ans.

Katie128 Messages postés 3 Date d'inscription vendredi 16 juin 2017 Statut Membre Dernière intervention 16 juin 2017 - 16 juin 2017 à 16:27
Andy31200 Messages postés 136673 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 25 novembre 2022 - 16 juin 2017 à 18:45
Bonjour,

Comme le titre l'indique, j'ai 22 ans et je ne sors plus de chez moi. J'habite seule dans un appart avec mon chien.. Je ne travaille plus en ce moment car je suis vidée de toute énergie.. Ce qui arrive à me faire sortir au moins 5min par jour, c'est le fait d'aller promener ma chienne en bas de ma résidence. Sinon j'ai énormément de mal à me motiver pour sortir. Lorsque j'ai la force de prendre ma voiture pour aller voir quiconque, j'ai des douleurs au ventre insoutenables et des malaises (comme des malaises vagals). Ça fait 1 an et demi que j'ai ces douleurs maintenant chroniques.

Malheureusement, je pense que mon passé ne m'aide pas.... Je vous explique.. Mes parents ont divorcés il y a 3 ans. Mon père a agressé ma mère. Suite à cela, mon père quitta la maison familiale (sur ordre de la justice), mon frère quitta aussi la maison pour s'installer avec ses copains. Je suis alors restée avec ma mère. Sauf que, avant le divorce, j'étais fusionnelle avec elle. Je l'ai même aidée à trouver un copain (avec qui elle s'est mise 2 semaine avant le divorce). Et après le divorce, plus rien. Elle m'a littéralement abandonnée du jour au lendemain. On ne se parlait plus, on se hurlait dessus. Bref, j'ai pu avoir mon diplôme entre temps, j'ai pu avancer dans la douleur.
Jusqu'à qu'elle décide de déménager, sans moi, me laissant seule à me démerder quelques mois jusqu'à ce que mon père récupère la maison. Elle a emménagé chez son copain.
La collocation avec mon père suivit, je suis restée 10 mois à vivre avec lui jusqu'à qu'il fonde un plomb contre moi un soir, les gendarmes sont venus et je suis partie en urgence chez ma mère. Suite à ça elle m'a aidé à trouver un appart.

Je suis donc dans un mode de vie qui n'est pas le mien. Je déteste vivre seule, je ne le supporte plus ! Mais tout le monde autour de moi s'en fiche !! Ma mère vient me voir et m'emmène voir des médecins, mais la seule chose qui compte c'est son copain.
J'ai traversé beaucoup d'épreuves en 3 ans, mais là c'est la pire. Je souffre moralement et physiquement à cause de ces douleurs au ventre venues de nul part. Mes amis ne sont pas vraiment au courant, car devant eux je ne montre rien et je ne me plains jamais! Pourtant je refuse bcp de sorties, mais ils ne voient rien. Je ne peux pas avoir de petit copain non plus, je ne peux plus sortir boire un verre par peur de me trouver mal. Pareil pour faire les magasins ou des courses, toute seule c'est impossible de peur de m'évanouir ....

J'aimerais alors avoir votre aide, vos témoignages.. je suis vraiment à bout...

5 réponses

Andy31200 Messages postés 136673 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 25 novembre 2022 26 541
Modifié le 16 juin 2017 à 18:05
Quand on ne sort plus de chez soi, et quand lorsqu'on sort on a des douleurs au ventre insoutenables et des malaises comme des malaises vagaux, il s'agit bien de phobie...
"Du moins pas consciemment.. " et oui, c'est le propre de la névrose, beaucoup de choses sont inconscientes effectivement
Quand as tu vu ce psychiatre pour la dernière fois ?

J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte
4
Andy31200 Messages postés 136673 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 25 novembre 2022 26 541
16 juin 2017 à 16:35
Bonjour et bienvenue,
Tu semble souffrir d'agoraphobie en lien avec les traumatismes que tu as subi.
Ceci se soigne et se guérit.
Tu dis :
"Ma mère vient me voir et m'emmène voir des médecins"
As tu rencontré un médecin psychiatre ?
2
Katie128 Messages postés 3 Date d'inscription vendredi 16 juin 2017 Statut Membre Dernière intervention 16 juin 2017
16 juin 2017 à 17:53
Je n'ai pas l'impression de souffrir de cette phobie. Du moins pas consciemment.. D'autant plus que oui, j'ai déjà vu une psychiatre qui m'a fait comprendre que tout allait bien, que j'avais seulement besoin de parler..
0
Katie128 Messages postés 3 Date d'inscription vendredi 16 juin 2017 Statut Membre Dernière intervention 16 juin 2017
16 juin 2017 à 18:38
Ah.. Le problème est que ces douleurs sont maintenant chroniques. Je ne suis tranquille que lorsque je dors.
Je l'ai vu en octobre dernier.
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
Andy31200 Messages postés 136673 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 25 novembre 2022 26 541
16 juin 2017 à 18:45
" Le problème est que ces douleurs sont maintenant chroniques"
Je n'en suis pas aussi sur, surtout s'il s'agit comme je le pense de somatisations (Clique sur ce lien )
Je ne puis que te conseiller de revoir un médecin psychiatre afin de refaire le point, Octobre, c'est loin et les symptômes ont évolués depuis
0