Étouffement à l'endormissement

- - Dernière réponse :  Nath - 16 sept. 2019 à 20:08
Bonjour,
Ça fait plusieurs mois à vrai dire depuis le mois de juillet que je souffres de se malaise d'etouffement-au moment de l'endormissement j'ai consulté un cardiologue un pneumologue j'ai fais le tour avec le magnésium la phytothérapie les tisanes rien à faire il n'y a pas un soir où je n'étouffe pas je fais aussi de la méditation de la marche j'ai lu des livre sur le développement personnel enfin j'ai tout essayé je désespère par moment je ne sais plus quoi faire j'ai besoin de quelque témoignages je me sens si seule même les médecins ne me rassures pas il mettent tout sur le dos du stress merci de m'avoir lu j'attends vos réponses.
Afficher la suite 

4 réponses

Messages postés
30341
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
16 octobre 2019
8478
0
Merci
Peut-être essayer de voir un psy ? Ça vaudrait la peine
Publi-information
Mimi :Bonsoir j'ai fais deux thérapies d'un an chacun c'était pour les crises d'angoisse c'est une possibilité je pense m'y mettre merci bonne soirée.
Commenter la réponse de Docteur Pierrick Hordé
Messages postés
14273
Date d'inscription
samedi 14 décembre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 octobre 2019
176
0
Merci
bonjour
avez vous exploré la piste de la thyroïde ?
Publi-information
Commenter la réponse de labricole47
0
Merci
Mimi: Bonsoir je me suis faite opérer pour un nodule en 2001 je suis suivi par un Endocrinologue de ce côté pas de souci d'après lui je l'ai vue en octobre avec l'échographie les analyses j'ai vue aussi un ORL j'ai les sinus un peu enflammé je suis sous Avamys depuis septembre ça n'a rien donné je revois mon médecin traitant cette semaine je sature elle est portée sur les antidépresseurs et moi c'est pas mon truc. Merci de me lire bonne soirée.
Commenter la réponse de Mimi
0
Merci
Bonjour mimi
Ou en êtes vous de vos soucis . J’ai les mêmes symptômes et impossible que qui que se soit me dise d’ou Cela vient
Merci
Commenter la réponse de Nath